Version classiqueVersion mobile

Chroniques de la foi et du doute

 | 
Philippe Gasparini

Inde : des religions sans sujet ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La quasi-absence de témoignages personnels dans la culture indienne traditionnelle pose un problème épineux à l’historien du « je1 ». Sans doute va-t-il d’abord rappeler que le système des castes et le poids de la famille élargie laissent fort peu d’autonomie à l’individu. Il établira ensuite un lien avec les présupposés métaphysiques de l’hindouisme et des religions dérivées : pourquoi, en effet, relater une existence placée sous le signe de l’illusion (maya) et susceptible de se renouveler indéfiniment dans différentes enveloppes corporelles (samsara) ? Enfin, il fera observer qu’une conception cyclique du temps, postulant une décadence inexorable de l’humanité, n’incite pas à s’inscrire dans l’histoire.

Il n’en est pas moins surprenant qu’une société accordant tant de crédit à l’écrit, d’une part, et au fait religieux, d’autre part, n’ait pas recueilli et valorisé de témoignages relatifs à l’expérience de la transcendance. Il n’y eut guère que la secte des Jaïns, semble-t-il, pour...

© Presses universitaires de Lyon, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search