Version classiqueVersion mobile

Chroniques de la foi et du doute

 | 
Philippe Gasparini

Chrétiens du Moyen-Orient : deux destins singuliers

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Aux xvii et xviiie siècles, les trois grandes religions monothéistes du Moyen-Orient ont connu un regain de piété religieuse. Pour de nombreux croyants, hommes ou femmes, pauvres ou riches, la relation avec Dieu, avec les saints, avec le Prophète, devint une aventure personnelle susceptible de donner un sens à l’existence1. Pour les chrétiens, minoritaires, divisés, soumis à une fiscalité discriminatoire, parfois menacés ou persécutés, la religion s’inscrivait dans un système d’appartenances déterminant le statut et le destin des individus. Une petite minorité était à même de lire des vies de saints ou d’écrire des lettres, mais le témoignage autobiographique, qui postule un sujet autonome, leur fut longtemps étranger.

Un voyage sans retour

Ainsi un Irakien du xviie siècle, Elias Al-Mawsilî (v. 1630-v. 1700), retrace-t-il ses pérégrinations en Europe et en Amérique latine sans jamais évoquer ni l’objet du voyage ni la destination du récit, comme s’il se faisait un devoir de dissimuler...

© Presses universitaires de Lyon, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search