Version classiqueVersion mobile

Chroniques de la foi et du doute

 | 
Philippe Gasparini

Judaïsme : entre communautarisme et émancipation

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Tant que les juifs d’Europe vécurent en petites communautés closes et brimées, ils s’abstinrent prudemment de publier des textes à teneur autobiographique. Une prise de parole individuelle et autonome n’aurait pas manqué d’irriter les responsables de la communauté, tout en excitant la malveillance de la majorité chrétienne, toujours prompte à la stigmatisation et à la violence. Il fallait faire profil bas.

Trente-neuf coups de fouet

La première transgression de cette règle non écrite viendra, comme par hasard, d’un transfuge, Uriel Da Costa (1585-1640). Son père était « un vrai chrétien » portugais. Il lui fit donner une éducation catholique qui le rendit, « à l’adolescence, obsédé par la pensée de la damnation éternelle1 ». Mais sa mère était une marrane dont les ancêtres juifs s’étaient fait baptiser en 1496 pour éviter l’expulsion prononcée par le roi du Portugal. Il semble qu’elle ait secrètement initié son fils à la religion de ses pères, car, à 22 ans, le jeune homme, qui se nom...

© Presses universitaires de Lyon, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search