Version classiqueVersion mobile

Chroniques de la foi et du doute

 | 
Philippe Gasparini

Pays-Bas : la quête d’Anna Maria van Schurman

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Après avoir embrassé la Réforme, les Flamands du Nord (que les Français nommeront les Hollandais) ont mis quatre-vingts ans à libérer leur pays de la domination espagnole et catholique. Majoritaires, les calvinistes instaurèrent la liberté de culte, tout en se réservant les principaux leviers de pouvoir. Puis ils exportèrent cette innovation, la tolérance, en envoyant leur presque roi (stathouder) Guillaume d’Orange rétablir la paix religieuse en Angleterre.

Se forgeait ainsi un nouveau modèle de société, libéral, ouvert, pluriel, propice à l’esprit d’entreprise, mais pas à l’expression publique du moi, fermement réprouvée par l’austérité calviniste. Si la correspondance et le journal étaient largement pratiqués, si quelques personnalités ont laissé des Mémoires de carrière, il faudra attendre la fin du xxe siècle pour que la littérature autobiographique soit prise en considération1.

Encore une fois, il faut chercher l’exception dans la dissidence. Anna Maria van Schurman (1607-1678) ...

© Presses universitaires de Lyon, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search