Version classiqueVersion mobile

Abdellah Taïa, la mélancolie et le cri

 | 
Jean-Pierre Boulé

Deuil et réconciliation

Colère, amour et politique dans Celui qui est digne d’être aimé

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Je concluais le chapitre sur la polyphonie des personnages par la déclaration de Taïa selon laquelle sa trilogie verrait sans doute la fin d’un certain style d’écriture :

Mes premiers livres, c’étaient des livres où j’écrivais avec « je », mon propre je, Abdellah. Et je suis passé à d’autres « je » qui sont des personnages et je pense que maintenant que j’ai publié Un pays pour mourir, je reviendrai peut-être à l’autre « je », le premier1.

Paru en janvier 2017, Celui qui est digne d’être aimé2 revient en effet au premier « je », mais par le biais d’un personnage qui s’appelle Ahmed et non pas Abdellah (les prénoms de sa famille seront également changés), poursuivant toutefois une veine autobiographique : « Avec ce dernier roman, je poursuis quelque chose que j’avais arrêté après Une mélancolie arabe [2008], c’est-à-dire des romans pleinement autobiographiques. Il y a beaucoup de...

© Presses universitaires de Lyon, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search