Desktop versionMobile Version

Abdellah Taïa, la mélancolie et le cri

 | 
Jean-Pierre Boulé

La polyphonie des personnages comme réparation

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändlern im PDF- und ePub-Format online erworben werden, wenn der Verlag diesen kommerziellen Vertrieb gewählt hat. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

On a vu avec Une mélancolie arabe le début d’une écriture de réparation. Cette tendance va se préciser, notamment par la polyphonie des personnages dans les romans et les récits de Taïa, des personnages qui contribueront également à ouvrir une dimension politique. Par polyphonie, j’entends la combinaison de plusieurs voix, identités ou narrateurs dans les textes. Selon l’auteur, les deux premiers romans qui vont être étudiés dans ce chapitre ont été conçus comme un diptyque, deux romans miroirs : « Dans Le Jour du roi, c’est le père et le fils, il n’y a pas la mère qui est partie avec un autre fils, et dans Infidèles, c’est la mère et le fils1. » Au cours d’une interview radiophonique, Taïa confirmera l’hypothèse de la journaliste Brigitte Kernel selon laquelle Le Jour du roi, Infidèles et Un pays pour mourir (le troisième roman à l’étude) forment une trilogie2. L’...

© Presses universitaires de Lyon, 2020

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search