Version classiqueVersion mobile

Sur les traces de Jean-Pierre Françon

 | 
Olivier Faure

Annexes

Annexe 6

Des témoignages hésitants

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Note sommaire tenue par le greffier des déclarations des témoins dans l’affaire suivie à la requête du ministère public contre le nommé Françon demeurant à Saint-Clément-sous-Valsonne et prévenu d’exercer sans diplôme la médecine et la chirurgie, 21 juillet 18321

Antoine Perrin, 61 ans, cultivateur : « Je n’ai jamais vu le prévenu chez moi. Il n’a traité personne de ma maison. J’ai une fille de morte mais elle a été traitée par M. Duthel. »

Femme Perrin, 50 ans : « Le prévenu ne m’a jamais traité[e]. Il a pris le vaccin d’un de nos enfants pour le donner à un autre enfant de la même commune. » Ne sait pas si Françon exerce la profession de médecin.

Antoine Beroudon, 24 ans, cultivateur : « Je n’ai pas de réclamation à faire contre M. Françon. Il est venu chez moi. Il a servi mon père qui était malade. Il l’a traité plusieurs fois. Il était le seul médecin qui le vit. »

Question : « Françon ne vous a-t-il pas dit de faire venir un médecin ? »

Réponse : « Il y a longtemps de cela, je ne m’...

© Presses universitaires de Lyon, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search