Version classiqueVersion mobile

Sur les traces de Jean-Pierre Françon

 | 
Olivier Faure

Préface

Alain Corbin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Durant des décennies, faire l’histoire du peuple consistait à le considérer lorsqu’il se manifestait en groupes. Les grèves, les troubles frumentaires, les fêtes villageoises puis la psychologie des foules focalisaient l’attention des historiens. Puis vint le temps de l’utilisation des diverses formes de l’écriture de soi en vue de reconstituer l’itinéraire de gens du peuple. Malheureusement, les sources, en ce domaine, se révélaient extrêmement rares : quelques autobiographies, telles celles de Martin Nadaud ou de Norbert Truquin, plusieurs journaux, notamment ceux de cultivateurs présentés par Jean Vassort et Anne Fillon, le récit de vie d’un fabricant de fusils de la région de Liège étudié par Carl Havelange, ainsi que celui du menuisier Joachim Martin qui écrivit sous les planches d’un parquet et qu’évoque Olivier Faure dans son ouvrage.

Cela ne concernait qu’un pourcentage infime des individus du passé. Fallait-il se résigner, alors, à ne jamais faire l’histoire de ceux que l’on...

© Presses universitaires de Lyon, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search