Version classiqueVersion mobile

De sectes en hérésies

 | 
Jean-Pierre Chantin

Chapitre IX

Quand les médias définissent la secte : l’affaire du Christ de Montfavet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans son numéro de la semaine du 20 au 27 mars 1954, Paris Match titre ainsi les deux doubles pages consacrées aux adeptes du Christ de Montfavet : « La mort d’un enfant met en accusation les inquiétants “Témoins du Christ” ». Dans son commentaire des photographies de personnes qui prient les bras levés vers le ciel et les yeux clos, l’hebdomadaire (créé cinq ans plus tôt) emploie des expressions explicitement dépréciatives : il s’agit de « la dernière victime de leur foi », un autre enfant ayant été « sacrifié lui aussi à ce dieu d’ignorance et de passivité », en un mot d’une « secte ». À propos de leur dirigeant, auquel deux pages sont consacrées, il est écrit que « seul son regard étrangement inquisiteur révèle l’illuminé que rien n’arrêtera – pas même deux cadavres d’enfants », pour finir par « voici l’homme qui prétend être le Christ réincarné », alors qu’on le voit se prélassant dans son fauteuil ou à vélo, un béret sur la tête. À la même période, Le Figaro des 20-21 mars ajou...

© Presses universitaires de Lyon, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search