Versione classicaVersione mobile

De sectes en hérésies

 | 
Jean-Pierre Chantin

Chapitre VIII

Les États-Unis, le pays aux cent sectes

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

En mai 2015, sur le site de France info, le titre de l’une des chroniques de Philippe Vandel était : « Pourquoi y a-t-il autant de sectes aux États-Unis ? » Il était ensuite ajouté : « Tom Cruise et John Travolta sont scientologues. Madonna donne dans la Kabale. C’est à croire que les sectes sont partout aux États-Unis1. »

En mai 2001, le journaliste Bruno Fouchereau, dans la version électronique du Monde diplomatique, avait déjà intitulé son propos : « Les sectes, cheval de Troie des États-Unis en Europe ». On est loin de Voltaire qui, dans sa cinquième lettre philosophique sur la religion anglicane et après celles sur les quakers, écrivait à propos de l’Angleterre colonisatrice de l’Amérique du Nord : « C’est ici le pays des sectes. Un Anglais, comme homme libre, va au Ciel par le chemin qui lui plaît2. »

Comme on le verra une nouvelle fois, le hiatus provient d’une différence d’acception du mot « secte », positif pour les uns – comme le philosophe de Ferney – ou, plus largement, né...

© Presses universitaires de Lyon, 2018

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search