Version classiqueVersion mobile

De sectes en hérésies

 | 
Jean-Pierre Chantin

Chapitre VII

L’apocalypse malgré Rome au xixe siècle : l’affaire du prophète Vintras

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le 8 novembre 1843, le peu populaire pape Grégoire XVI adresse un bref à l’évêque de Bayeux, Louis-François Robin :

C’est avec un sentiment profond de douleur que nous avons reconnu, d’après ces écrits pestilentiels [que vous nous avez envoyés], que les membres criminels de cette société, sous le masque de la piété et une forme de langage très captieuse, introduisent dans le bercail de Jésus-Christ des sectes de perdition. En effet, par une audacieuse et sacrilège témérité [...], ils s’arrogent une mission nouvelle qu’ils auraient reçue de Dieu, et annoncent une œuvre mensongère de miséricorde qu’ils ont inventée pour que l’Église de Jésus-Christ soit en quelque sorte régénérée par leurs soins [...]. Ils sont dignes de toute réprobation, censure et peine ecclésiastique1.

L’originalité est qu’une année auparavant, le principal membre de cette Œuvre de Miséricorde, Eugène Vintras – aussi connu sous le nom de Pierre-Michel-Élie – a été condamné par le tribunal de Caen :

considérant qu’il ...

© Presses universitaires de Lyon, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search