Version classiqueVersion mobile

De sectes en hérésies

 | 
Jean-Pierre Chantin

Chapitre V

Le protestantisme : un entrelacs de sectes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En 1858, le prélat et fervent défenseur du catholicisme, Louis-Gaston de Ségur, par ailleurs fils de la comtesse bien connue, s’exprimait ainsi :

Dans le passé, le protestantisme regarde comme ses pères les gnostiques, les ariens, les manichéens, les nestoriens, les iconoclastes, les albigeois, les hussites et tous les hérétiques les plus scandaleux. De même qu’un cadavre produit des vers, ainsi ce cadavre de religion, continuant des traditions si peu glorieuses, n’a cessé de produire jusqu’à nos jours des centaines et des milliers de sectes qui pullulent dans son sein1.

On reconnaît là le procédé catholique classique qui rattache tout mouvement religieux honni aux antiques mouvements autrefois condamnés comme hérétiques, ici augmentés des « albigeois » du Moyen Âge et des disciples du prédicateur tchèque Jan Hus (les hussites), condamné et exécuté en 1415 car il prêchait déjà une réforme de l’Église. Ségur y voit en outre une preuve que le protestantisme est dans l’erreur : il compor...

© Presses universitaires de Lyon, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search