Version classiqueVersion mobile

Lutter pour ne pas chômer

 | 
Montserrat Emperador Badimon

Chapitre 6

Insérer ou contrôler les diplômé.e.s chômeur.se.s ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les membres les plus anciens de l’Association nationale des diplômés chômeurs du Maroc (ANDCM) se souviennent encore du dénouement d’une des premières actions protestataires de diplômé.e.s chômeur.se.s : après des jours d’occupation d’un complexe artisanal à Salé, à la fin de l’été 1991, des postes dans la fonction publique sont obtenus (Bennani-Chraïbi, 1994). Aujourd’hui, le souvenir de cette action suscite des jugements disparates parmi les anciens de l’ANDCM, créée précisément quelques semaines après l’événement. Certains soupçonnent l’intervention du ministère de l’Intérieur d’avoir été à l’origine de toute l’opération, aussi bien de l’occupation que de son résultat final. D’autres y voient plutôt la première victoire des chômeur.se.s organisé.e.s, rendue possible par la nouveauté de la tactique employée. Quoi qu’il en soit, cette première intervention des pouvoirs publics auprès des chômeur.se.s protestataires donne le ton d’un style qui se poursuivra dans les années à venir, ...

© Presses universitaires de Lyon, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search