Version classiqueVersion mobile

Poétiques du je

 | 
Philippe Gasparini

Avant-propos

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans sa première acception, le mot poétique signifie, depuis Aristote, théorie générale de la littérature, ou, plus précisément, recherche des critères permettant de distinguer un texte littéraire, à visée artistique, d’un texte ordinaire, purement fonctionnel. Comme il y a plusieurs types d’écritures et de formats qui requièrent une réception esthétique, les poéticiens s’efforcent de définir les genres en caractérisant leur littérarité. Et, naturellement, ils sont tentés de les hiérarchiser. C’est ainsi qu’ils ont successivement placé au sommet de leur panthéon l’épopée, la tragédie, puis la poésie lyrique, et enfin le roman.

Depuis les années 1980, marquées par la fin des avant-gardes, la théorie littéraire a pratiquement disparu des préoccupations critiques et, avec elle, la poétique. Simultanément, la prééminence culturelle du roman s’est affaiblie face à la concurrence, quantitative et qualitative, du récit autobiographique. Les écrivains du moi, que la poétique avait toujours t...

© Presses universitaires de Lyon, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search