Version classiqueVersion mobile

Nouvelles formes du discours journalistique au xviiie siècle

 | 
Samuel Baudry
, 
Denis Reynaud

II. La nécrologie

Naissance du genre nécrologique dans la presse française

Anne-Marie Mercier-Faivre

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La mort des « grands » est en soi une nouvelle : les fortunes, les titres et fonctions – parfois les royaumes – changent de mains, la faveur tourne. Ce n’est pas le cas pour les gens de moindre importance sociale, mais au cours de l’histoire de la presse, la place qui leur est accordée à l’occasion de leur décès augmente et indique un changement dans ce qu’on juge comme faisant « nouvelle ». Cependant, alors que l’annonce de la mort de personnes ne participant pas aux cercles du pouvoir et de la fortune entre progressivement dans les pages du journal, ce n’est aussi que tardivement que la nécrologie apparaît comme une véritable rubrique journalistique. En résumé, on peut reprendre les propos d’Arina Makarova, en en inversant les termes : si « l’histoire de l’annonce mortuaire est étroitement liée à l’histoire générale de la presse et de la publicité1 », l’évolution de la presse peut se lire dans l’histoire de ce type d’annonces.

Le mot « nécrologie », comme l’adjectif qui lui est ass...

Auteur

Anne-Marie Mercier-Faivre est professeur à l’Université Claude-Bernard Lyon 1 ( ESPE). Sa thèse porte sur le Monde Primitif d’Antoine Court de Gébelin ( Honoré Champion, 1999). Elle travaille sur l’histoire des idées au xviiie siècle ( presse, tolérance, biographie ) et sur la littérature de jeunesse. Elle a publié de nombreux articles sur le discours de presse et dirigé un ouvrage qui traite en grande partie de ce sujet : L’Invention de la catastrophe au xviiie siècle ( en codirection avec Chantal Thomas, Droz, 2008 ).

© Presses universitaires de Lyon, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search