Version classiqueVersion mobile

Genèse de l’hôpital moderne

 | 
Olivier Faure

Sources et bibliographie

Texte intégral

I – Les sources

A – sources manuscrites

1 – Archives hospitalières (Hospices civils de Lyon) série L.

Comme le prouvent les notes infra-paginales, la documentation essentielle vient de deux sources essentielles de la série L (afffaires générales).

– Registres des délibérations du conseil général d’administration des Hospices civils de Lyon. 47 volumes de 300 à 400 pages de 1802 à 1845. Annuels depuis 1839.

– Registres de copies de lettres (lettres expédiées) 27 volumes de 300 pages environ du 20 pluviôse an X au 27 juin 1846. 2 volumes manquent (du 1er mars 1833 au 3 juin 1835).

– Courrier des hospices : 74 dossiers de 1802 à 1830 où l’on retrouve les lettres reçues numérotées de 1 à 13.610 (avec quelques lacunes).

– Inspections (série L)

Inspection de Glatigny, 1835, 58 p. Ms.

Inspection de Donnadieu, 1839, quelques lettres.

Inspection de Watteville, août 1842, rapport, lettres.

Inspection de Watteville, avril 1846, rapport, lettres.

Inspection de G. De Lurieu, octobre 1852, id.

Inspection de G. De Lurieu, 1854, lettres.

2 – Archives hospitalières : autres séries

Série K

– Registre de la communauté (H.D.) 1806-1827.

– Registre de la communauté (H.D.) 1828-1846.

– Registre de la communauté (H.D.) 1848-1906.

– Admission des frères et prétendants, 1836-1882 (H.D.) (comprend aussi ceux reçus avant 1836 et existant à cette date).

– Admission de prétendants, 1836-1882. H.D. (même remarque que précédemment).

– Catalogue des employés (Charité) 1781-1806.

– Registre des employés de l’hôpital (Charité) 1804-1827 (va en fait jusqu’en 1837-1838).

– Registre des concours de l’Hôtel-Dieu, 1803-1823.

– Registre des concours de La Charité, 1804-1823.

– Registre des concours des deux hôpitaux, 1824-1844.

– Registre des concours des deux hôpitaux, 1845-1874.

N.B. : Ces quatre registres permettent de connaître les candidats à l’internat.

– Dossiers divers :

– Internat

– Médecins

– Médecins concours

– Chirurgiens (liasses consultées) : célibat, concours, logement, pièces diverses).

Série P

– Inventaire des drogues existantes à la pharmacie le 1er janvier 1812.

– Comptabilité de la pharmacie : comptes des substances simples et composées fournies à l’Hôtel-Dieu et à La Charité pour les médicaments nécessaires pendant l’année 1840 (liasse 3).

– Attaques des pharmaciens contre la vente à la pharmacie de l’Hôtel-Dieu (1766-1847), 71 pièces (liasse 9).

– Pharmacie centrale : vente de médicaments supprimée à la pharmacie de l’Hôtel-Dieu : délais sollicités pour l’exécution de cette mesure, 1824-1847, liasse 9.

Série Q

– Répertoire civil 1806 (entrées et salles ; ordre alphabétique), 263 p.

– Journal civil 1806,475 f. (noms, prénoms, âges...) par ordre d’entrée.

– Journal d’entrée et de sortie des filles enceintes admises dans cet hôpital pour y faire leurs couches du 1.1.1806 au 1.12.1809.

– Registre des filles mères pour l’année 1817, 47 ff.

– Registre d’inscription des vieillards – vol. A, 1798-1809 – vol. C, 1816-1823

– Dossier École de Médecine (non classé)

– Liasse « clinique », 1821-1830

– Liasse « amphithéâtre de dissection »

– Liasse « organisation »

– Liasse « divers »

– Comptes moraux et administratifs (imprimés) 23 volumes de l’an X à 1845.

Annuels depuis 1826.

3 – Archives départementales du Rhône

Série K

– Registre des arrêtés du préfet, an X – 1810.

– Recueil des Actes administratifs, 1814-1830.

Série N

– 1 N Délibérations du conseil général an x – 1845.

Série 1 X

– liasse 2 : plaintes sur le personnel religieux.

– liasse 5 : conseil d’administration : annuaires, correspondance générale, renseignements sur l’organisation des sœurs, prestation de serment.

– liasse 17 : organisation et fonctionnement des établissements du département an XII, 1879.

– liasse 19 : admissions de malades.

– liasse 20 : gratifications aux employés, pensions, emplois.

– liasse 29 : affaire Mono (archiviste des hospices).

– liasse 65 : subventions, rentes, appointements.

– liasse 121 ; correspondance sur les malades et assistés.

– liasse 227 : marche générale des établissements.

– liasse 230 : projet d’organisation médicale an IX.

– liasse 231 : dépenses diverses.

– liasse 256 : nomination et renouvellement des membres des conseils d’administration, an X, 1830.

– liasse 257 : nomination et renouvellement des membres des conseils d’administration : arrêtés, délibérations, correspondance, an XIII, 1819.

– liasse 258 : nomination et renouvellement des conseils d’administration des hôpitaux et hospices : arrêtés, délibérations et correspondances, 1820-1829.

N.B. : Malgré leur titre tous les dossiers de la série 1 X ne conservent que des pièces éparses.

4 – Archives municipales de Lyon

Série D

– Délibérations du conseil municipal, 1805-1845.

B – Sources imprimées

1 – Enquêtes et ouvrages sur les hôpitaux et les secours publics

– Dictionnaire des sciences médicales, Paris, Panckoucke, 1817, tome 21, article hôpital, pp. 369 à 512.

– DUPIN (Baron Charles), Histoire de l’administration des secours publics, Paris, Eymery, 1821, 470 pages.

– DURIEU (Étienne) ROCHE (Germain), Répertoire de l’administration et de la comptabilité des établissements de bienfaisance, Paris, 1842, 2 vol., 603 et 851 pages.

– HOWARD (John), État des prisons, hôpitaux et maisons de force, Paris, Maradan, 1791, vol. 1, 406 pages.

– HUSSON (André), Études sur les hôpitaux, Paris, Dupont, 1862, 607 pages.

– ORSEL (Jacques), Essai sur les hôpitaux et sur les secours à domicile distribués aux indigens malades, Lyon, Rusand, 1821.

– TENON, Mémoires sur les hôpitaux de Paris, Paris, 1788, 472 pages.

– TERME (Jean-François), Considérations sur les secours publics aux indigents malades dans la ville de Lyon, Lyon, Perrin, 1826, 26 pages.

– TOLLET (Casimir), De l’Assistance publique et des hôpitaux jusqu’au XIXe, Paris, 1839, 104 pages.

– Id., Les édifices hospitaliers depuis leur origine jusqu’à nos jours, Paris, 1892, 2e éd., 322 pages.

– Id., Les hôpitaux modernes au XIXe, Paris, 1894, 334 pages.

– WATTEVILLE (Baron Adolphe de), Code de l’administration charitable, Paris, Imprimerie Royale, 1847, 448 pages.

– Id., Rapport à M, le Ministre de l’intérieur sur l’administration des hôpitaux et des hospices, Paris, imprimerie nationale, 1851, 404 pages.

– Id., Législation charitable, Paris, Cotillon, 1863, 3 vol., vol. 1, 671 pages.

2 – Ouvrages sur les Hospices civils de Lyon

– BONNARD (Sœur), Situation de l’Hôtel-Dieu. Réponse à tous les on-dit qui circulent en ville, Lyon, s.d. 18 pages.

– Les Hospices civils de Lyon attaqués par « Le Courrier de Lyon » et défendus par le « Rhône », Lyon, Marie, 1844, 158 pages.

– DAGIER (Étienne), Histoire chronologique de l’hôpital général et grand Hôtel-Dieu de Lyon, Lyon, Rusand, 1830, 2 vol., t. 2, 551 pages.

– HURE (Jeune), Revue et critique sur l’Hôtel-Dieu, La Charité, l’Antiquaille et autres établissements du même genre existant à Lyon, Lyon, 1829, s.p.

– JAMBON (Alexandre), Notice sur l’Hôtel-Dieu, Lyon, Boitel, 1843, 64 pages.

– Manuel à l’usage de MM. les administrateurs des hôpitaux de Lyon, Lyon, Darnand, 1821, 98 pages.

– POINTE (Jean-Pierre), Histoire topographique et médicale du grand Hôtel-Dieu de Lyon, Lyon, Savy, 1842, 441 pages.

– POLINIERE (Baron Isidore de), Considérations sur la salubrité de l’Hôtel-Dieu et de La Charité, Lyon, Perrin, 1853, 226 pages.

– PHILIPEAUX, Les Incurables du Perron, Lyon, Savy, 1850, 39 pages.

– Règlements de l’hôpital de la Charité de Lyon, Lyon, Cutty, 1808, 164 pages.

– Règlement de l’hôpital général et grand Hôtel-Dieu de Lyon, Lyon, Rusand, 1819, 91 +36 pages.

3 – Ouvrages sur le paupérisme et les enfants trouvés

– De GERANDO (Baron S.), Le visiteur du pauvre, Paris, Renouard, 1826, 546 pages.

– FAYARD (Étienne), Histoire administrative de l’œuvre des enfants trouvés, abandonnés et orphelins de Lyon, Lyon, 1859, 432 pages.

– FORCRAND (de) De la mendicité, Lyon, Cambert-Gentot, 1828, 31 pages.

– LALLEMAND (Léon), De l’assistance des classes rurales au XIXe, Paris, Picard, 1889, 162 pages.

– Id., Histoire des enfants abandonnés, Paris, Picard, 1885, 791 pages.

– MEYNIS (Dominique), Les hospitaliers veilleurs : notice historique, Lyon, 1882, 87 pages.

– Règlement des hospitaliers veilleurs, Lyon, Nigon, 1839, 70 pages.

– TERME (Jean-François), Discours de réception à l’Académie de Lyon sur les enfants trouvés, Lyon, Boitel, 1836, 20 pages.

– TERME (Jean-François) MONFALCON (Jean-Baptiste), Nouvelles considérations sur les enfants trouvés, Paris, Baillière, 1838, 599 + CVIII pages.

– Id., Histoire des enfants trouvés, Paris, Paulin, 1840, 499 pages.

– WATTEVILLE (Baron Adolphe de), Statistique des établissements et services de bienfaisance ; Rapport à M. le Ministre sur la situation des enfants trouvés, Paris, imprimerie nationale, 1849, 141 pages.

– Id., Rapport à M. le ministre de l’intérieur sur l’administration des bureaux de bienfaisance et sur la situation du paupérisme en France, Paris, Imprime nationale, 1854, 69 pages.

4 – Ouvrages et comptes-rendus médicaux

– CARTIER (L.V.), Précis d’observations de chirurgie faites à l’Hôtel-Dieu de Lyon, Lyon, Reyman, 1802, 243 pages.

– Id., De l’esprit qui doit diriger le manuel des opérations, Lyon, Cutty, an XII.

– Id., De la médecine interne appliquée aux maladies chirurgicales, lyon, Banet, 1807, 80 pages.

– CLIET (Henri), Compte-rendu médico-chirurgical des observations recueillies dans la salle des filles-mères de la Charité de Lyon (1817- 1821), Lyon, Durand, 1823, 160 pages.

– DESGAULTIERE (Philippe), Discours sur les dangers de l’esprit du système dans l’étude et l’exercice de la médecine, Lyon, Raymann, 1806, 35 pages.

– Id., Compte-rendu des observations faites à l’Hôtel-Dieu de Lyon par MM. les médecins sur les maladies régnantes (1811-12), Lyon, Cutty, 1813, 84 pages.

– Id., Compte-rendu des observations faites à l’Hôtel-Dieu sur les maladies régnantes (1812-13), Lyon, Cutty, 1814, 77 pages.

– Journal clinique des hôpitaux de Lyon et recueil de médecine et de chirurgie pratiques, Lyon, Babeuf, 1830, 580 et 576 pages.

– IMBERT (Fleury), De l’observation dans les grands hôpitaux et spécialement dans ceux de Lyon, Lyon, Perrin, 1830, 60 pages.

– JANSON (Louis), Compte-rendu de la pratique chirurgicale à l’Hôtel-Dieu de Lyon, 1818-1820, Lyon, Darnand, 1823, 83 pages.

– Id. Compte-rendu de la pratique chirurgicale de l’Hôtel-Dieu pendant 6 années (1818-1823), Lyon, Durand, 1824, 137 pages.

– Discours sur l’état actuel de la médecine, Lyon, Perrin, 1828, 56 pages.

– LAPRADE (Richard de), Discours sur l’union des sciences médicales et leur indépendance réciproque, Lyon, Perrin, 1827, 47 pages.

– LAUDUN, Rapports sur les fièvres rémittentes et intermittentes observées à Lyon, 1806-1812, Lyon, Cutty, 1813, 27 pages.

– Id., Constitution médicale ou résumé des maladies observées à l’Hôtel-Dieu, Montpellier, Tournel, 1814, 81 pages.

– Id., Rapports sur les fièvres catarrhales observées à l’Hôtel-Dieu de Lyon (1866-1814), Lyon, Cutty, 1814, 46 pages.

– MONFALCON (Jean-Baptiste), Mémoire sur l’état actuel de la chirurgie, Lyon, 1816, 211 pages.

– PÉTREQUIN, Histoire médico-chirurgicale de l’Hôtel-Dieu de Lyon, Paris, Baillère, 302 pages.

– POINTE (Jean-Pierre), Faits de médecine pratique observés à l’Hôtel-Dieu de Lyon (1820-32), s.l., n.d., 20 pages.

– Id., Observations sur les maladies auxquelles sont sujets les ouvriers employés dans la manufacture royale des tabacs à Lyon, Lyon, Rossary, 1828, 42 pages.

– POLINIERE (Isidore de), Mémoire sur les avantages et les inconvénients respectifs des hôpitaux et des secours à domicile, Lyon, Darnand, 1821, 147 pages.

– RICHARD (de Nancy), Discours inaugural sur les fonctions de chirurgien en chef de La Charité, Lyon, Perrin, 1823, 23 pages.

– Id., Discours sur les études du médecin et sur les qualités nécessaires à l’exercice de sa profession, Lyon, Perrin, 1825, 54 pages.

– SÉNAC (Raymond), Discours sur la nature et le siège des mladies, Lyon, Perrin, 1830, 32 pages.

– TROLLIET (Michel), Compte-rendu des observations faites à l’Hôtel-Dieu (1819-1822), Lyon, Durand, 1823, 92 pages.

– Id, , Compte-rendu des observations à l’Hôtel-Dieu de Lyon (1822- 1824), Lyon, Durand, 1825, 113 pages.

II – Bibliographie

– CANDILLE (Marcel), Bibliographie d’Histoire des Hôpitaux, XIXe-XXe. Poursuivie dans le bulletin de la société française d’histoire des hôpitaux.

– Catalogue des sciences médicales, Paris, Didot, 1857, 795 pages.

– PAULY (Alphonse), Bibliographie des sciences médicales, Paris, 1874, 1758 colonnes, rééd. 1954, Londres.

A – Bibliographie sur les hopitaux

1 – Études générales sur les hôpitaux et les institutions voisines (histoire)

– ARMINJON (Gabriel), Banquiers des pauvres, Lyon, Lardanchet, 1957, 226 pages.

– BENTHAM (Jeremy), Le Panoptique, précédé de l’Œil du Pouvoir, Paris, Belfond, 1977, 218 pages.

– BONDET, De l’organisation de l’assistance hospitalière il y a un siècle et de l’organisation actuelle, Rapport devant le Congrès national d’assistance de 1894, Lyon, Waltener, 1894, 92 pages.

– DEYON (Pierre), Le temps des prisons, Paris, Éditions universitaires, 1975.

– FOUCAULT (Michel) et alii, Les machines à guérir, Paris, Institut de l’Environnement, 1976, 241 pages.

– FOUCAULT (Michel), Surveiller, punir, naissance de la prison, Paris, Gallimard, 1975, 318 pages.

– GUTTON (Jean-Pierre), La Société et les pauvres : l’exemple de la généralité de Lyon, 1534-1789, Paris, Les Belles Lettres, 1971, 504 pages.

– GUTTON (Jean-Pierre), État et mendicité dans la première moitié du XVIIIe, Saint-Étienne, Centre d’études foréziennes, 1973, 242 pages.

– IMBERT (Jean), Le droit hospitalier de la Révolution et de l’Empire, Paris, Sirey, 1954, 455 pages.

– IMHOF (A.E.), The Hospital in the 18th Century : for whom ? BRANCA (Patricia), Éd. The Medicine show, New-York, 1977, 280 pages, pp. 141 à 163.

– JEORGER (Muriel), Les enquêtes hospitalières au XVIIIe, B.S.F.H.H., 1975, pp. 31-51.

– JEORGER (Muriel), La structure hospitalière de la France sous l’Ancien Régime, A.E.S.C., 1977, n° 5, pp. 1025-1052.

– PERROT (Michelle), L’impossible prison, recherches sur le système pénitentiaire au XIXe siècle, Paris, Seuil, 1980, 318 pages.

– PIACENTINI (René), Origines et évolution de l’hospitalisation, Paris, Grasset, 1957, 418 pages.

– ROCHAIX (Maurice), Contribution à l’étude des problèmes hospitaliers contemporains, Essai sur l’évolution des questios hospitalières de la fin de l’Ancien Régime à nos jours, Thèse, Droit, Dijon, 1959, 356 pages.

– ROSENBERG (C.E.), And Heal the Sick : Hospital and Patient in 19th Century America in The Medicine Show, op. cit., pp. 121 à 140.

– WICKERSHEIMER (Ernest), Les édifices hospitaliers à travers les âges, Conférence du Palais de la Découverte, série D, n° 20, 1953, 27 pages.

2 – Sociologie des hôpitaux

On ne cite ici les ouvrages concernant les hôpitaux contemporains que s’ils envisagent l’histoire hospitalière ou si leur problématique peut être utilisée pour la période qui nous concerne.

– BABEL (A.), DARMAU (F.), L’hôpital, usine à santé, Paris, Syros, 1977, 145 pages.

– BRIDGMAN (R.F.), L’hôpital et la cité, Paris, Éd. du Cosmos, 1963, 346 pages.

– CROZIER (Michel), Le phénomène bureaucratique, Essai sur les tendances bureaucratiques des systèmes d’organisation modernes et sur leurs relations en France avec le système social et culturel, Paris, Le Seuil, 1963, 413 pages.

– FREIDSON (Eliot), The hospital in modem society, London, Macmillan, 1963, 346 pages.

– GOFFMAN (Erving), Asiles : études sur la condition sociale des malades mentaux et autres reclus, Paris, Éd. de Minuit, 1968.

– IMBERT (Jean), Les hôpitaux en France, Paris, P.U.F., 1958, 125 pages.

– IMBERT (Jean), L’hôpital français, Paris, P.U.F., 1972, 96 pages.

– PÉQUIGNOT (H.), Hôpital et humanisation, Paris, E.S.F., 1976, 191 pages.

– STEUDLER (François), L’hôpital en observation, Paris, A. Colin, 1974, 271 pages.

– THOILLIER (Henri), L’hôpital français, Paris, Max Brezel, 1943, 279 pages.

3 – Les Hospices civils de Lyon au XIXe siècle

– AGUERRE-HOHL (J.P.), Les placements collectifs des enfants de La Charité au XVIIIe siècle, Bulletin du Centre d’histoire économique et sociale de la région lyonnaise, 1978, n° 3, pp. 17-47.

– COLLY (Marcel), L’affaire Gabriel à l’Hôtel-Dieu, 1830-34, Albums du Crocodile, mars-avril 1959, 1, pp. 5-49.

– CROZE (Auguste), Histoire du Grand Hôtel-Dieu de Lyon, Lyon, Audin, 1924, 460 pages.

– CROZE (Auguste), Les sœurs hospitalières des Hospices civils de Lyon, Lyon, Audin, 1933, 148 pages.

– CROZE (Auguste) et Alii, Histoire de l’Hôpital de la Charité de Lyon, Lyon, Audin, 1934, 442 pages.

– DRIVON (Jules), La mortalité à l’Hôtel-Dieu de Lyon pendant deux siècles, Lyon, Association typographique, 1900, 23 pages.

– GARDEN (Maurice), Histoire économique d’une grande entreprise de santé. Le budget des Hospices Civils de Lyon 1800-1976, Lyon, P.U.L., 1980, 148 pages.

– GASTINEL (Sylviane), Les malades de deux grands hôpitaux à la fin du Second Empire, Mémoire de maîtrise, Lyon, 1975, dactyl.

– LACASSAGNE (Jean), Histoire de l’internat des hôpitaux de Lyon (1520-1900), Lyon, Audin, 1930, 117 pages.

– LACOMBE (Henri), Documents anciens sur le traitement de la teigne à Lyon, une histoire de charlatans : les Mahon, Lyon, Bosc, 1930, 54 pages.

– LOISON (Dr), L’Hospice de La Charité, Album du Crocodile, mai-juin 1936, III, s.p.

– Le Perron, Album du Crocodile, mai-juin 1936, III, s.p.

Parmi les nombreuses monographies d’hôpital, peu dépassent la seule histoire administrative. La meilleure étude sociale récente d’un hôpital au XIXe siècle est celle de :

– QUETEL (Claude), Le Bon Sauveur de Caen, les cadres de la folie au XIXe siècle, thèse 3e cycle, Paris IV, 1976, 2 vol. dactyl., 691 pages.

B – Histoire et sociologie de la santé

1 – Les médecins

– COURY (Charles), L’enseignement de la médecine en France des origines à nos jours, Paris, L’Expansion scientifique française, 1968, 199 pages.

– DURRLEMANN (Colette), Le milieu médical lyonnais, D.E.S., Lyon, 1966, 212 pages, dactyl.

– GOUBERT (Jean-Pierre), Malades et médecins en Bretagne (1770- 1790), Paris, Klincksieck, 1974, 508 pages.

– LÉONARD (Jacques)’ L’exemple d’une catégorie socio-professionnelle au XIXe : les médecins, in Ordres et classes, Colloque E.N.S. 1967 sur l’histoire sociale, pp. 221-235.

– LÉONARD (Jacques), Les études médicales en France entre 1815 et 1848, Revue d’histoire moderne et contemporaine, 1966, n° 1, pp. 87-94.

– Id., Les officiers de santé de la marine française de 1814 à 1835, Paris, Klincksieck, 1967, 333 pages.

– Id., Médecins de l’Ouest, Paris, Champion, 1978, 3 vol., 1570 + CCLVII.

– Id., La vie quotidienne du médecin de province au XIXe siècle, Paris, Hachette, 1977, 285 pages.

– Id., La France médicale au XIXe siècle, Paris, Gallimard/Julliard, 1978, 286 pages.

– PETER (Jean-Pierre), Le grand rêve de l’ordre médical en 1770 et aujourd’hui, in Autrement, n° 4, 1975-76.

– TRENARD (Louis), Les Études médicales sous Louis-Philippe, 91e Congrès national des Sociétés Savantes, section histoire moderne et contemporaine, III, pp. 167-214, Rennes, 1966, publié Paris BN 1969.

2 – Histoire de la médecine

Dans une immense littérature sur le sujet on ne cite que les ouvrages lus et en priorité ceux qui ont trait à l’histoire des hôpitaux.

– ACKERKNECHT (Erwin H.), La médecine à Paris entre 1800 et 1850, conférences du Palais de la Découverte, série D, n° 58, Paris, 1958, 22 pages.

– Id., Medicine at the Paris Hospital, 1794-1848, John Hopkins Université Press, Baltimore, 1967, 242 pages.

– ARON (Jean-Paul), Déjà au XIXe, la masturbation, in Autrement, n° 4, 1975, Guérir pour normaliser, pp. 193 à 197.

ARON (Jean-Paul), DUMONT (P.), LEROY-LADURIE (Emmanuel), Anthropologie du conscrit français, 1819-1826, Mouton, Paris, La Haye, 1972, pp. 231 à 257.

– CASTIGLIONI (A.), Histoire de la médecine, Paris, Payot, 1931, 781 pages.

– La chirurgie moderne : ses débuts en Occident (XVIe – XVIIIe), Paris, Da Costa, 1968, 250 pages.

– DELAUNAY (Paul), L’évolution des théories et de la pratique médicales, Paris, éd. Hippocrate, 1949, 101 pages.

– FOUCAULT (Michel), Histoire de la folie, Paris, P.U.F., 2e éd. 1974, 308 pages.

– Id., Naissance de la clinique, Paris, P.U.F., 4e éd., 1978, 214 pages.

– HUARD (Paul), Sciences, médecine et pharmacie de la Révolution à l’Empire, Paris, Da Costa, 1970, 375 pages.

– LÉONARD (Jacques), La médecine entre les savoirs et les pouvoirs, Paris, Aubier, 1981, 385 pages.

– MEYER (Jean), L’enquête de l’Académie de médecine sur les épidémies (1774-1794), A.E.S.C., 1966, pp. 729-749 et Études Rurales, 1969, n° 34, pp. 7 à 69.

– PETER (Jean-Pierre), Médecine, épidémies et société en France à la fin du XVIIIe d’après les archives de l’Académie de médecine, Bulletin de la Société d’Histoire Moderne, 1970, n° 4, pages 2-9. Les mots et les objets de la maladie, R.H., juillet – septembre 1971. Malades et maladies à la fin du XVIIIe siècle in Médecins, climats et épidémies, Paris, La Haye, Mouton, 1972, 254 pages, pp. 135 à 170.

– QUETEL (Claude), MOREL (Paul), Les Fous et leurs médecines de la Renaissance au XXe siècle, Paris, Hachette, 1979, 302 pages.

– RAMSEY (Matthiew), Medical Power and Popular Medecine ; illégal Healers on 19th Century France in BRANCA (Patricia), Éd., the Medicine show, op. cit., pp. 183-210.

– SHRYOCK (R.H.), Histoire de la médecine moderne : facteur scientifique, facteur social, Paris, Colin, 1956, 310 pages.

– TATON (René), Enseignement et diffusion des sciences en France au XVIIIe, Paris, Hermann, 1964, 780 pages.

3 – Histoire des soins et attitudes sanitaires

– BIRABEN (Jean-Noël), La diffusion de la vaccination en France au XIXe, Annales de Bretagne et des pays de l’Ouest, 1979, n° 3, pp. 265 à 276.

– BOLTANSKI (Luc), Les usages sociaux du corps, A.E.S.C., 1971, n° 1, pp. 205 à 233.

– BOUTEILLER (Marcelle), Médecine populaire d’hier et d’aujourd’hui, Paris, Maisonneuve, 1966, 369 pages.

– CANDILLE (Marcel), Les soins en France au XIXe, Bulletin de la société française d’histoire des hôpitaux, 1973, n° 28, pp. 3 3-77.

– FAY-SALLOIS (Fanny), Les nourrices à Paris au XIXe, Paris, Payot, 1980, 284 pages.

– GÉLIS (Jacques), L’accouchement au XVIIIe, Ethnologie française, 1976, n° 6, pp. 325-341.

– GÉLIS (Jacques), LAGET (Mireille), MOREL (Marie-France), Entrer dans la vie : naissances et enfances dans la France traditionnelle, Paris, Gallimard/Julliard, 1978, 245 pages.

– GOUBERT (Jean-Pierre), Réseau médical et médicalisation en France à la fin du XVIIIe, Annales de Bretagne, 1979, n° 3, pp. 221-229.

– L’homme et son corps dans la société traditionnelle, Paris, ministère de la Culture, 1978, 143 pages.

– LÉONARD (Jacques), Quand la médicalisation devint populaire, Autrement, n° 9, 1977, pp. 200-207.

– REVEL (Jacques), PETER (Jean-Pierre), Le corps, l’homme malade et son histoire in LE GOFF (Jacques), NORA (Pierre), Faire de l’Histoire, Paris, Gallimard, 1974, 3 vol., tome III « Nouveaux objets », 218 pages, pp. 169-191.

– ROSEN (G.), A History of public Health, New-York, M.D. publications, 1958, 551 pages.

4 – Sociologie médicale

– ATTALI (Jacques), L’ordre cannibale, Paris, Grasset, 1979, 321 pages.

– FREEMAN (H.E.), LÉVINE (S.), REEDER (L.G.), Éd., Handbook of medical sociology, Prentice Hall, Englewood Cliffs (New Jersey), 1963, 602 pages.

– HERZLICH (Claudine), Santé et maladie : analyse d’une représentation sociale, Paris, La Haye, Mouton, 1969, 210 pages.

– Id., Médecine, maladie et société, Paris, La Haye, Mouton, coll. les textes sociologiques, 1970, 318 pages.

– Revue française de sociologie, n° spécial, 1973, sociologie de la médecine, 205 pages.

– STEUDLER (François), Sociologie médicale, Paris, Colin, 1972, 384 pages.

C – Histoire générale

1 – Études générales sur la France

– ARIES (Philippe), Histoire des populations françaises et de leurs attitudes devant la vie depuis le XVIIIe, 2e éd. Paris, Le Seuil, 1971, 412 pages.

– Id., L’homme devant la mort, Paris, Le Seuil, 1977, 642 pages.

– CHEVALIER (Louis), Classes laborieuses, classes dangereuses, Paris, Plon, 1958, 566 pages rééd. Paris, 1978.

– DUROSELLE (Jean-Baptiste), Les débuts du catholicisme social, Paris, P.U.F., 1951, 787 pages.

– FEBVRE (Lucien), Combats pour l’Histoire, 2e éd. Paris, Colin, 1965, 458 pages.

– HATZFELD (Henri), Du paupérisme à la sécurité sociale, Paris, Colin, 1971, 347 pages.

– LHOMME (Jean), La grande bourgeoisie au pouvoir, Paris, P.U.F., 1960, 378 pages.

– MERLIN (Pierre), L’Exode rural, Paris, P.U.F., 1971, 350 pages.

– Les Préfets en France 1800-1940, Genève, Droz, 1977, 181 pages.

– TUDESQ (André, Jean), Les grands notables en France, étude de psychologie sociale, Paris, P. V.F., 1964, 2 tomes.

– Id., Les conseillers généraux au temps de GUIZOT, Paris, Colin, 1967, 242 pages.

– WACHTEL (Nathan), L’acculturation in Le GOFF (Jacques), Faire de l’Histoire, op. cit., t. 1, pp. 124-145.

2 – Études régionales sur Lyon et sa région

– CAYEZ (Pierre), Métiers Jacquard et Hauts-fourneaux, Lyon, P.U.L., 1978, 464 pages.

– GARDEN (Maurice), Lyon et les Lyonnais au XVIIIe, Paris, Les Belles Lettres, 1970.

– GARRIER (Gilbert), Paysans du Beaujolais et du Lyonnais, 1800- 1970, Grenoble, P.U.G., 1973, 714 pages.

– HODIEU (Louis), Essais de nomenclatures lyonnaises municipales et autres 1800-1865, Lyon, Thibaudier, 1866, 195 pages.

– LÉON (Pierre), Géographie de la fortune et structures sociales à Lyon au XIXe, Lyon, Centre d’histoire économique et sociale, 1974,440 pages.

– TRÉNARD (Louis), Lyon de l’Encyclopédie au préromantisme, Paris, 1958, 2 vol.

3 – Études sur d’autres régions

On ne cite ici que celles qui ont été directement utilisées.

– AGULHON (Maurice), Une ville ouvrière au temps du socialisme utopique : Toulon de 1815 à 1851, Paris, Mouton, 1971.

– CORBIN (Alain), Archaïsme et modernité en Limousin au XIXe, Paris, Rivière, 1975, 2 vol.

– GAILLARD (Jeanne), Paris, la ville 1852-1870, Paris, Champion, 1977, 687 pages.

– LEBRUN (François), Les hommes et la mort en Anjou, Paris, Mouton, 1971, 562 pages.

– LEUILLOT (Paul), L’Alsace au début du XIXe, Paris, SEVPEN, 1959, tome 1, 305 pages.

– PERROT (Jean-Claude), Genèse d’une ville moderne : Caen au XVIIIe, Lille, 1974, 2 vol., 1549 pages.

– PIERRARD (Pierre), La vie ouvrière à Lille sous le Second Empire, Paris, Bloud et Gay, 1965.

– THUILLIER (André), Économie et société nivemaise au début du XIXe, Paris, Mouton, 1974, 484 pages.

– THUILLIER (Guy), Aspects de l’économie nivemaise au XIXe, Paris, Colin, 1970, 553 pages, pp. 65-85.

– I.D., Pour une histoire du quotidien en Nivernais au XIXe, Paris, Mouton, 1977, 490 pages.

© Presses universitaires de Lyon, 1982

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search