Version classiqueVersion mobile

Penser les frontières sociales

 | 
Lilian Mathieu
, 
Violaine Roussel

Champ ou espace ?

Pour un usage heuristique de la théorie champêtre

Lilian Mathieu

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le propos de ce chapitre est avant tout méthodologique. Il vise à montrer comment un modèle théorique – en l’occurrence la théorie des champs de Pierre Bourdieu – représente une source d’inspiration féconde lorsqu’il est appliqué à un objet (les mouvements sociaux de la France contemporaine) étranger à son domaine d’étude initial, et que cette fécondité provient autant des confirmations que l’objet apporte à la théorie que des écarts et inadaptations qu’il fait apparaître. Dans le cas présent, si l’application de la théorie identifie des traits des mouvements sociaux qui relèvent d’un fonctionnement de champ, elle en révèle également d’autres dont cette théorie peine à rendre compte. De sorte que si la théorie des champs aide à comprendre certains aspects de la « marche » des mouvements sociaux, la connaissance ainsi produite contribue en retour à pointer certaines carences ou certains points aveugles du modèle et peut ce faisant espérer contribuer à l’enrichir.

Cette démarche n’est ...

Auteur

Lilian Mathieu est directeur de recherche au CNRS (Centre Max-Weber / ENS de Lyon). Il se consacre d’une part à l’étude du monde de la prostitution ainsi qu’aux politiques publiques, mobilisations et controverses dont celle-ci est l’objet. Son dernier ouvrage sur ce thème est Prostitution, quel est le problème ? (Textuel, 2017). Il s’est d’autre part spécialisé dans l’étude des mouvements sociaux (Mai 68, lutte contre le sida, ­mobilisations en faveur des immigrés, altermondialisme, extrême droite groupusculaire, etc.). Il a publié dans ce domaine La Démocratie protestataire (Presses de Sciences Po, 2011) et L’Espace des mouvements sociaux (Le Croquant, 2012), et a récemment coordonné Lyon en luttes dans les années 68 (Collectif de la Grande Côte, Presses universitaires de Lyon, 2018).

© Presses universitaires de Lyon, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search