Version classiqueVersion mobile

Penser les frontières sociales

 | 
Lilian Mathieu
, 
Violaine Roussel

Les frontières des organisations internationales

Autonomie et dépendances des engagements de sécurité collective

Yves Buchet de Neuilly

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Comment appréhender les frontières sociales dans les relations internationales ? Lorsqu’elle aborde implicitement la question des frontières, la littérature spécialisée renvoie presque toujours aux délimitations de l’emprise d’États ou de groupes d’États et très rarement à d’autres modes de différenciation sociale. L’espace des relations internationales est très souvent, explicitement ou non, considéré comme une « scène » globale, mondiale, qui, même si elle comprend des dynamiques régionales, de multiples arènes, des domaines d’enjeux (issue-area), des régimes ou des complexes de régimes (Keohane & Victor, 2011), n’en reste pas moins un système unitaire. Le seul mode de découpage envisagé consiste généralement à distinguer plusieurs niveaux (système, État, individu) ou, dans la même logique, à ouvrir les boîtes noires que constituent les acteurs qui interagissent (États, organisations internationales [OI], organisations non gouvernementales [ONG], entreprises...). Ce sont les relat...

Auteur

Yves Buchet de Neuilly est professeur de science politique à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et membre du Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP, UMR 8209). Ses recherches portent principalement sur les pratiques de la politique étrangère et les interventions multilatérales. Il a récemment publié « L’Union européenne et la sécurité collective. Usages, activation, canalisation des ressources militaires expéditionnaires » (Anne Bazin-Begley & Charles Tenenbaum [dir.], L’Union européenne et la paix : l’invention d’un modèle européen de gestion des conflits, Presses de Sciences Po, 2017) et « La gestion internationale routinière des crises. Sectorisation des relations internationales et mondialisation de l’institution étatique » (Myriam Aït-Aoudia & Antoine Roger [dir.], La Logique du désordre, Presses de Sciences Po, 2015).

© Presses universitaires de Lyon, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search