Version classiqueVersion mobile

Dans la classe de l’homme blanc

 | 
Laurence De Cock

Sources et bibliographie

Texte intégral

Sources

Archives nationales (Pierrefitte)

Versement du Conseil national des programmes : 19970515/1-9 et 20070019/1-56.

Versement François Mitterrand et l’enseignement de l’histoire : AG/5 (4).

Dossiers de l’Inspection générale de l’Éducation nationale, groupe Histoire-géographie : 20090018.

Bureau des programmes d’enseignement : 20120058/1-58.

Direction générale de l’enseignement scolaire : 20110004/1-133.

Fonds des cabinets ministériels : 20040313, 19880108, 20020522 art.1-9 : 1989-2002, 20010180, 19970117.

Archives privées

Il s’agit d’abord d’archives personnelles accumulées au fur et à mesure de notre intérêt pour le sujet, notamment les correspondances par courrier électronique dans le cadre des activités du CVUH ou du collectif Aggiornamento histoire-géographie. Nous avons également eu accès aux comptes rendus des réunions d’audience du SNES pour l’élaboration des derniers programmes. Suzanne Citron nous a laissée consulter l’ensemble de ses archives. Notre enquêté du CSP nous a fait parvenir l’ensemble des notes prises au CSP durant son mandat depuis 2013. Sophie Ferhadjian nous a fourni ses notes personnelles d’auditions au HCI. Catherine Coquery-Vidrovitch nous a laissée consulter le rapport intermédiaire du think tank République et diversité concernant la place des minorités dans les programmes et manuels scolaires.

Presse nationale

Nous avons très largement privilégié la presse écrite nationale, dépouillée, pour les années post-1980, à partir du logiciel Europresse. Ne sont recensés ci-dessous que les articles utilisés et non seulement consultés.

« Algérie : non à une Fondation de la mémoire partisane », Le Monde, 5 octobre 2007.

Arkoun Mohamed, « Entretien avec Henri Tincq », Le Monde, 15 mars 1989.

Askolovitch Claude, « Colonisation : d’une vérité à l’autre », Le Nouvel Observateur, 8 décembre 2005.

Balibar Étienne et al., « Oui au foulard à l’école laïque », Libération, 20 mai 2003.

Baumard Maryline, « L’enfer des programmes scolaires », Le Monde, 7 septembre 2013.

Beau Nicolas « Des Beurs à l’Élysée », Le Monde, 5 décembre 1983.

Benbassa Esther, « Évitons l’emballement », Le Monde, 25 février 2006.

Bernard Philippe, « Des “enfants de colonisés” revendiquent leur histoire », Le Monde, 22 février 2005.

Bernard Philippe, « Du match France-Algérie au 17 octobre 1961 », Le Monde de l’éducation, 26 octobre 2001.

Bernard Philippe, « La guerre au programme », Le Monde, 31 janvier 1991.

Bernard Philippe, « L’éléphant et les fourmis », Le Monde, 1er novembre 1985.

Bernard Philippe & Rollot Catherine, « Les points d’interrogation des manuels », Le Monde, 25 décembre 2005.

Blanchard Pascal, « Un musée pour la France coloniale », Libération, 17 juin 2000.

Blanchard Pascal, « Notre regard sur les banlieues est-il si différent ? », Le Monde, 16 janvier 2000.

Blanchard Pascal et al., « Manifeste pour un musée des histoires coloniales », Libération, 8 mai 2012.

Brisset Claire, « Il est grand temps de changer l’école », Le Monde, 22 décembre 2005.

Bronner Luc, « Des enseignants dénoncent une attaque contre la “neutralité scolaire” », Le Monde, 11 juin 2005.

Bronner Luc, « Manifestations de lycéens : le spectre des violences “anti-blancs” », Le Monde, 16 mars 2005.

Bruckner Pascal, « Les nouveaux programmes d’histoire ou l’effacement de la France », Lefigaro.fr, 25 avril 2015.

Cans Roger, « L’enseignement de l’histoire en question », Le Monde, 6 mars 1980.

Cesari Jocelyne, « L’islam de France cherche sa place », Libération, 6 avril 1995.

« Cette histoire qui scandalise François Mitterrand », Le Nouvel Observateur, 9 septembre 1983.

Chandernagor Françoise, « L’enfer des bonnes intentions », Le Monde, 17 décembre 2005.

Chemin Ariane, « Dieudonné s’empêtre dans l’antisémitisme au nom des Noirs », Le Monde, 22 février 2005.

Chérifi Hanifa, « Les Beurs face à leur identité », L’Humanité, 20 novembre 2001.

Chirac Jacques, « Partager la mémoire de l’esclavage », Le Monde, 21 janvier 2006.

« Colonisation, non à l’enseignement d’une histoire officielle », Le Monde, 24 mars 2005.

Colliot-Thélène Catherine & Malbert Daniel, « Entretien avec Pierre Nora », Le Figaro, 26 mai 2015.

Coroller Catherine, « Un statut d’infériorité réel ou ressenti ? », Libération, 9 mai 2005.

Court Marielle, « La guerre d’Algérie est-elle bien enseignée ? », Le Figaro, 31 août 2001.

De Cock Laurence, « Veut-on une histoire identitaire ? », Libération, 11 octobre 2010.

Delaporte Ixchel, « Les ondes de la mémoire coloniale », L’Humanité, 22 juillet 2005.

Debray Régis et al., « Républicains, n’ayons plus peur ! », Le Monde, 9 septembre 1998.

Decaux Alain, « On n’enseigne plus l’histoire à nos enfants », Le Figaro Magazine, 24 novembre 1979.

Dhombres Dominique, « Les esclaves, les colonies, l’ego », Le Monde, 26 janvier 2006.

Diatkine Anne, « Guerre d’Algérie, les enfants aussi », Libération, 11 juin 2001.

Dumay Jean-Michel, « Un enseignement en sourdine », Le Monde de l’éducation, 27 février 1992.

« Entretien avec Alain Gresh », L’Humanité, 3 décembre 2004.

« Enseigner la shoah, de la mémoire à l’histoire », entretien avec Esther Benbassa, Le Monde de l’éducation, 1er février 2005

« Entretien avec Pierre Vidal-Naquet », Libération, 7 décembre 1988.

Ernst Sophie, « D’abord enseigner l’histoire ou le devoir de mémoire ? », Le Monde, 26 janvier 2005.

« Faire de l’hôtel de la Marine un musée de l’esclavage », Le Monde, 18 janvier 2011.

Falaize Benoit & Lantheaume Françoise « Enseigner une histoire commune », Libération, 2 décembre 2005.

Faujas Alain, « Manuels du temps récent », Le Monde, 23 septembre 1983.

Ferenczi Thomas, « Le passé revisité », Le Monde, 3 février 2006.

Gabizon Cécilia & Larminat Astrid de, « La gauche a perdu le monopole des Beurs », Le Figaro, 28 mai 2002.

Gallo Max, « Colonisation, la tentation de la pénitence », Le Figaro, 30 novembre 2005.

Gaubert Patrick, « Enfin le sursaut tant attendu », Le Figaro, 14 octobre 2003.

Geisser Vincent, « Les effets pervers du débat médiatique sur le foulard », L’Humanité, 28 novembre 2003.

Giraud Michel et al., « Vigilance sur les usages publics de l’histoire ! », L’Humanité, 21 décembre 2005.

Gomez Marianne & Degoud Lucile, « Dossier mémoires de la colonisation », La Croix, 12 juillet 2005.

Gorce Bernard, « Dossier les nouvelles formes d’esclavage », La Croix, 10 mai 2006.

Grosjean Blandine, « Les noirs de France solidaires montent un Cran », Libération, 28 novembre 2005.

Groupe de formation permanente de Villetaneuse, « Pour enseigner une autre histoire », Le Monde de l’éducation, avril 1975.

Gurrey Béatrice & Montvalon Jean-Baptiste de, « Colonisation : Chirac évite un débat au Parlement », Le Monde, 27 janvier 2006.

Gurrey Béatrice & Montvalon Jean-Baptiste de, « M. Chirac invite la France à assumer toute son histoire », Le Monde, 30 janvier 2006.

Gurrey Béatrice, « Le président de la République s’exprimera sur la colonisation », Le Monde, 9 décembre 2015.

« Jack Lang appelle à aller plus loin dans la transmission de la guerre d’Algérie », Le Monde, 31 août 2001.

Jahan Sébastien, « La remise au pas des manuels scolaires », L’Humanité, 21 décembre 2005.

Kacimi Mohamed, « Voile, une antique aliénation », Libération, 10 décembre 2003.

Kerviel Sylvie, « École : la guerre des mémoires », Le Monde, 3 octobre 2005.

Kintzler Catherine et al., « Une loi pour interdire tout signe religieux à l’école », Libération, 6 mai 2003.

Klarsfeld Arno, « L’histoire n’appartient pas aux historiens », Le Monde, 28 janvier 2006.

« La guerre d’Algérie est-elle bien enseignée ? », Le Monde, 30 août 2001.

« La marche des Beurs », Le Figaro, 5 décembre 1983.

Lapeyronnie Didier & Muchielli Laurent, « Piégés par la République », Libération, 9 novembre 2005.

Dossier « Le 17 octobre 1961 », Libération, 12 octobre 1991.

Le Gendre Bertrand, « Histoire d’un amendement contesté », Le Monde, 21 janvier 2006.

Lefebvre Barbara, « Histoire, ni en blanc ni en noir », Libération, 13 décembre 2005.

Dossier « Le sentiment national aujourd’hui », Le Monde de l’éducation, septembre 1983.

« Les profs d’histoire en ont de bonnes », Libération, 25 mai 1984.

Licht Daniel, « Foulard, la preuve par la médiatrice », Libération, 9 janvier 1999.

« Loi et mémoire », Le Monde, 26 décembre 2005.

« M. Mitterrand favorable à une réforme des programmes scolaires », Le Monde, 14 septembre 1989.

Mandraud Isabelle & Zappi Sylvia, « Les partis de gauche défendent le devoir de mémoire », Le Monde, 17 décembre 2005.

Mandraud Isabelle, « Aimé Césaire accueille en Martinique son “frère” Laurent Fabius », Le Monde, 25 février 2006.

« Manuels sans mémoire », Libération, 6 mai 2005.

Margalit Avishai, « Commémoration internationale de la Shoah, pour qui et pourquoi ? », Le Monde, 28 janvier 2006.

Maus Didier, « Du faux pas à la nouveauté constitutionnelle », Le Monde, 21 janvier 2006.

Meury André, « Enfants d’immigrés, des étrangers dans la classe », Le Monde de l’éducation, février 1975.

« Mohand Hamoumou, maire de la diversité », La Croix, 24 septembre 2010.

« Moins d’histoire contemporaine », Le Monde, 16 novembre 1989.

Montvalon Jean-Baptiste de & Hopquin Benoît, « Esclavage : commémoration sur fond de polémiques », Le Monde, 10 mai 2006.

Montvalon Jean-Baptiste de, « Les historiens pris sous le feu des mémoires », Le Monde, 17 décembre 2005.

Montvalon Jean-Baptiste de, « Loi du 23 février 2005 : les nouveaux sujets de controverses », Le Monde, 2 février 2006.

Montvalon Jean-Baptiste de, « Mémoire et histoire, examen critique ou repentance : le débat fait désormais rage », Le Monde, 14 décembre 2005.

Montvalon Jean-Baptiste de, « Polémique sur la date de commémoration de l’esclavage », Le Monde, 28 janvier 2006.

Nora Pierre, « La France est malade de sa mémoire », propos recueillis par Jacques Buob et Alain Frachon, Le Monde 2, 18 février 2006.

« Nous n’appliquerons pas la loi du 23 février », L’Humanité, 21 décembre 2005.

« Octobre à Paris », L’Humanité, 17 octobre 1981.

« Paris Alger et l’acte colonial », Le Monde, 11 juin 2005.

Pech Marie-Estelle, « Polémique sur les programmes d’histoire au collège », Le Figaro, 28 août 2010.

Perrot Michelle, « L’histoire-patchwork à l’école ? », Libération, 2 novembre 1984.

Perucca Brigitte, « Le passé colonial de la France : un écueil historique », entretien avec Esther Benbassa et Nicolas Bancel, Le Monde de l’éducation, 1er juillet 2005.

Philippe Bernard, « Les enfants de la guerre d’Algérie trente ans après les événements du 17 octobre à Paris », Le Monde, 17 octobre 1991.

Philippe Bernard, « Une nuit sanglante », Le Monde, 17 octobre 1991.

Plenel Edwy, « La querelle de l’histoire II. D’autres enjeux », Le Monde, 22 janvier 1981.

« Polémique autour d’un colloque sur la guerre d’Algérie », Le Monde, 14 mars 1992.

Portes Thierry, « Les indigènes s’en prennent à la France coloniale ! », Le Figaro, 25 février 2005.

« Profs, ne capitulons pas ! », Le Nouvel Observateur, 2 novembre 1989.

Ramadan Tariq, « Pas de loi contre le foulard », Libération, 7 mai 2003.

Rodinson Maxime, « La France de la peste communautaire », Le Monde, 1er décembre 1989.

Sévillia Jean, « Qui veut casser l’histoire de France ? », Le Figaro, 24 août 2012.

Slama Alain-Gérard, « Banlieues : le trauma colonial », Le Figaro, 14 novembre 2005.

Slama Alain-Gérard, « Le feuilleton de l’article 4 », Le Figaro, 17 décembre 2005.

Smajda Gilles, « Les mémoires en éveil », L’Humanité, 16 octobre 1991.

Solé Robert, « Enfants d’immigrés à l’école : mettre les Beurs au tableau d’honneur », Le Monde, 20 mai 1987.

Solé Robert, « Imagination obligée », Le Monde, 18 juin 1985.

Ternisien Xavier, « Leçon d’histoire sur la laïcité et l’islam », Le Monde, 16 décembre 2005.

Tincq Henri, « L’implantation de l’Islam en France », Le Monde, 13 octobre 1994.

Touraine Alain, « Les Français piégés par leur moi national », Le Monde, 8 novembre 2005.

« Un entretien avec Didier Dacunha-Castelle », Le Monde, 24 juin 1993.

« Un entretien avec Michel Tubiana », Le Monde, 22 février 2005.

Van Eeckhout Laetitia, « Colonisés hier, immigrés aujourd’hui, citoyens demain », Le Monde, 21 janvier 2006.

Van Eeckout Laetitia, « Des historiens fustigent une loi prônant un enseignement positif de la colonisation », Le Monde, 15 avril 2005.

Van Renterghem Marion, « La mémoire blessée de la Martinique », Le Monde, 16 décembre 2005.

Weill Patrick, « Construire une histoire partagée », Le Monde, 15 avril 2005.

Ouvrages

Nous retenons ici les ouvrages qui ont servi de sources à la construction du problème public de la « crise de l’école », de la mémoire coloniale et de son enseignement.

Bartholy Marie-Claude & Despin Jean-Pierre (1984), Le Poisson rouge dans le Perrier, Limoges, Critérion.

Benoist Jean-Marie (1980), La Génération sacrifiée : les dégâts de la réforme de l’enseignement, Paris, Denoël.

Billard Claude & Guibbert Pierre (1976), Histoire mythologique des Français, Paris, Galilée.

Chevènement Jean-Pierre (1985), Le Pari sur l’intelligence, Paris, Flammarion.

Chevènement Jean-Pierre (1985), Apprendre pour entreprendre, Paris, Librairie générale française.

Fayard Jean-François (1984), Des enfants sans histoire, Paris, Perrin.

Guth Paul (1980), Lettre ouverte aux futurs illettrés, Paris, Albin Michel.

Huot Hélène (1985), Et voilà pourquoi ils ne savent pas lire, Paris, Éditions du Seuil.

Jumilhac Michel (1984), Le Massacre des innocents, Paris, Plon.

Maschino Maurice Tarik (1984), Voulez-vous vraiment des enfants idiots ?, Paris, Hachette.

Maupas Didier (1984), L’École en accusation, Paris, Club de l’Horloge.

Miquel Pierre (1981), Lettre ouverte aux bradeurs de l’histoire, Paris, Albin Michel.

Milner Jean-Claude, (1984), De l’école, Paris, Éditions du Seuil.

Romilly Jacqueline de (1984), L’Enseignement en détresse, Paris, Julliard.

Stal Isabelle & Thom Françoise (1985), L’École des barbares, Paris, Julliard.

Manuels scolaires

Ces derniers, consultés à la Bibliothèque nationale de France, n’ont pas été exploités à l’aide d’une grille de lecture systématique. Ils ont été utilisés surtout comme sources de controverses lorsque certains ont été dénoncés publiquement, ou, sporadiquement, pour évaluer la forme de traduction du curriculum prescrit.

Nous avons consulté les éditeurs suivants : Belin, Hatier, Hachette, Nathan, Bordas, Magnard et Bréal. Pour le lycée, les classes de première et terminale, et pour le collège, celles de cinquième (traite), quatrième (colonisation) et troisième (décolonisation). Chaque renouvellement de manuels à l’occasion d’une réécriture des programmes a fait l’objet d’un examen. Les références des manuels utilisés apparaissent dans le corps de notre travail.

Baleste Marcel et al. (1984), Histoire-géographie, 3e, Paris, Hachette.

Baylac Marie-Hélène (2006), Histoire-géographie, 4e, Paris, Bordas.

Bénichi Régis & Mathiex Jean (dir.) (1983), Le Monde depuis 1945 : histoire, terminales A, B, C et D, Paris, Hachette.

Bénichi Régis & Mathiex Jean (dir.) (1989), Histoire, terminales, Paris, Hachette.

Berstein Serge & Milza Pierre (1989), Histoire, terminales, Paris, Hatier.

Bethemont Jacques (1980), Histoire-géographie, 3e, Paris, Nathan.

Bourel Guillaume & Chevallier Marielle (2007), Histoire, 1res ES, L, S, Paris, Hatier.

Brignon Jean (1984), Histoire-géographie, 3e, Paris, Hatier.

Franck Robert (1989), Histoire-géographie, terminale, Paris, Belin.

François Denis (1983), Histoire-géographie, terminales, Paris, Nathan.

Gaillard Jean-Michel (1983), Histoire-géographie, 3e, Paris, Nathan.

Gaillard Jean-Michel (1984), Histoire-géographie, 3e, Paris, Nathan.

Gaillard Jean-Michel (2003), Histoire, 1res L, ES, Paris, Bréal.

Gaillard Jean-Michel (2007), Histoire, terminale S, Paris, Bréal.

Guigue Jeannine (1984), Histoire-géographie, 3e, Paris, Bordas.

Lebrun François & Zanghellini Valéry (dir.) (1980), Espaces et civilisation, classe de 3e, Paris, Belin.

Lebrun François & Zanghellini Valéry (1981), Histoire et civilisations, classe de seconde, Paris, Belin.

Marseille Jacques (1989), Histoire, terminales, Paris, Nathan.

Quétel Claude (1989), Histoire, terminales, Paris, Bordas.

Textes officiels et discours publics

Les Bulletins officiels de l’éducation nationale ont été consultés au mo-ment de la publication de circulaires importantes concernant notre sujet ou de nouveaux programmes. Le site viepublique.fr recense l’ensemble des interventions des principaux acteurs politiques. Les archives parlementaires sont en ligne et permettent de retrouver les principales questions posées à l’Assemblée nationale : http://archives.assemblee-nationale.fr/ et au Sénat : www.senat.fr/controle/qo_avecdebat/archives_qo_avecdebat.html (juin 2018). Dans ces deux derniers sites, nous avons procédé par mots-clés afin d’inventorier les questions liées à notre sujet.

Rapports

La Commission nationale consultative des droits de l’homme a rendu accessibles en ligne ses rapports depuis 2000. Nous les avons consultés : www.cncdh.fr/fr. Il en va de même pour le HCI, donc nous avons analysé les rapports depuis 1989, nous concentrant sur les corrélations faites entre l’intégration des immigrés et la question coloniale : http://archives.hci.gouv.fr/.

Les deux rapports suivants ont été téléchargés :

Tisserant Pascal & Wagner Anne-Lorraine, « Place des stéréotypes et des discriminations dans les manuels scolaires », rapport final réalisé pour la Halde, Metz, Université Paul Verlaine-Metz, 2007.

Accoyer Bernard, « Questions mémorielles : rassembler la nation autour d’une mémoire partagée », rapport de la mission parlementaire d’information, Paris, CNRS Éditions, 2009.

Deux rapports non publiés nous ont été transmis :

Blanchard Pascal et al. (2003), « Mémoire coloniale, mémoire de l’immigration, mémoire urbaine », étude pour le programme interministériel de recherche « cultures, villes, dynamiques sociales », DIV, FASILD, Jeunesse et sport, PUCA.

« Lobby synthèse Origines, manuels scolaires, égalité, diversité, république », document de travail du groupe Origines, mars 2013.

Bibliographie

Abécassis Frédéric, Boyer Gilles & Falaize Benoît (2008), La France et l’Algérie, leçons d’histoire : de l’école en situation coloniale à l’enseignement du fait colonial, Lyon, Institut national de la recherche pédagogique.

Balandier Georges (1951), « La situation coloniale, approche théorique », Cahiers internationaux de sociologie, nº 11, p. 44-79.

Balibar Étienne (1984), « Sujets ou citoyens ? », Les Temps modernes, nº 452, p. 1726-1753.

Balland Ludivine (2009), Une sociologie politique de la crise de l’école : de la réussite d’un mythe aux pratiques enseignantes, thèse de doctorat en science politique, sous la direction de Bernard Pudal, Paris, Université Paris X. 

Bantigny Ludivine (2013), La France à l’heure du monde : de 1981 à nos jours, Paris, Éditions du Seuil.

Barros Françoise de (2006), « Contours d’un réseau administratif “algérien” et construction d’une compétence en “affaires musulmanes” », Politix, nº 76, p. 97‑117.

Barthe Yannick (2006), Le Pouvoir d’indécision : la mise en politique des déchets nucléaires, Paris, Économica. 

Barthélémy Pascale (2004), Femmes, Africaines et diplômées : une élite auxiliaire à l’époque coloniale, sages-femmes et institutrices en Afrique occidentale française (1918-1957), thèse de doctorat d’histoire, sous la direction de Catherine Coquery-Vidrovitch, Paris, Université Paris 7-Denis-Diderot.

Baudelot Christian & Establet Roger (1971), L’École capitaliste en France, Paris, François Maspero. 

Bayart Jean-François (2010), Les Études postcoloniales : un carnaval académique, Paris, Karthala.

Bernstein Basil (1975), Langages et classes sociales : codes socio-linguistiques et contrôle social, Jean-Claude Chamboredon (trad.), Paris, Éditions de Minuit.

Bernstein Basil (1971), « On the Classification and Framing of Educational Knowledge », dans Michael F. D. Young (dir.), Knowledge and Control, Londres, Collier-Macmillan, p. 47-69.

Béroud Sophie et al. (dir.) (2011), Engagements, rebellions et genre dans les quartiers populaires en Europe (1968-2005), Paris, Archives contemporaines.

Berstein Serge & Borne Dominique (1996), « Les nouveaux programmes d’histoire des lycées », Vingtième siècle, revue d’histoire, nº 49, p. 133-142.

Bertrand Romain (2006 a), Mémoires d’empire : la controverse autour du « fait colonial », Broissieux, Éditions du Croquant.

Bertrand Romain (2006 b), « Les sciences sociales et le “moment colonial” : de la problématique de la domination coloniale à celle de l’hégémonie impériale », Questions de recherche, nº 18, en ligne : www.sciencespo.fr/ceri/sites/sciencespo.fr.ceri/files/qdr18.pdf (juin 2018).

Besnaci-Lancou Fatima, Falaize Benoît & Manceron Gilles (2010), Les Harkis, histoire, mémoire et transmission, Paris, Éditions de l’Atelier.

Bigo Didier (2004), « Identifier, catégoriser et contrôler : police et logiques proactives », dans Laurent Bonelli & Gilles Sainati (dir.), Pratiques et discours sécuritaires : la machine à punir, Paris, L’Esprit frappeur, p. 56-88.

Blanchard Pascal & Bancel Nicolas (1998), De l’indigène à l’immigré, Paris, Gallimard.

Blanchard Pascal, Bancel Nicolas & Lemaire Sandrine (dir.) (2005), La Fracture coloniale : la société française au prisme de l’héritage colonial, Paris, La Découverte.

Blanchard Pascal, Bancel Nicolas & Vergès Françoise (2003), La République coloniale : essai sur une utopie, Paris, Albin Michel.

Bocquet Jérôme (dir.) (2014), Cahiers d’EMAM, nº 23, « Résister, Témoigner, S’indigner », en ligne : https://journals.openedition.org/emam/640 (juin 2018).

Boltanski Luc & Thévenot Laurent (1991), De la justification : les économies de la grandeur, Paris, Gallimard.

Bonafoux Corinne, De Cock Laurence & Falaize Benoît (2007), Mémoires et histoire à l’école de la République, Paris, Armand Colin.

Bonelli Laurent (2008), La France a peur : une histoire sociale de l’« insécurité », Paris, La Découverte.

Bonniol Jean-Luc (2006), « Échos politiques de l’esclavage colonial, des départements d’Outre-Mer au cœur de l’État », dans Claire Andrieu, Marie-Claire Lavabre & Danielle Tartakowsky (dir.), Politiques du passé : usages politiques du passé dans la France contemporaine, Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence, p. 59-69.

Bouamama Saïd (2008), La France, autopsie d’un mythe national, Paris, Larousse.

Boulot Serge & Boyzon-Fradet Danielle (1988), « L’école française : égalité des chances et logiques d’une institution », Revue européenne des migrations internationales, nº 1, p. 49-83. 

Bourdieu Pierre (1966), « L’école conservatrice : les inégalités devant l’école et la culture », Revue française de sociologie, p. 325-347.

Bouteldja Houria (2006), « Féminisme et antiracisme », Contretemps, nº 16, p. 86-96.

Boyer Gilles & Benhayoun Anne-Marie (dir.) (2008), Colonisation et décolonisation à l’école primaire, en ligne : http://ecehg.ens-lyon.fr/ECEHG/enjeux-de-memoire/colonisation-decolonisation/reflexions-generales/colonisation-et-decolonisation-dans-les-manuels-scolaires (juin 2018).

Boyer Gilles, Clerc Pascal & Zancarini-Fournel Michelle (dir.) (2013), L’École aux colonies, les colonies à l’école, Lyon, ENS éditions.

Branche Raphaëlle (2005), La Guerre d’Algérie : une histoire apaisée ? L’histoire en débats, Paris, Éditions du Seuil.

Brenner Emmanuel (dir.) (2002), Les Territoires perdus de la République : antisémitisme, racisme et sexisme en milieu scolaire, Paris, Mille et une nuits.

Callon Michel, Lascoumes Pierre & Barthe Yannick (2001), Agir dans un monde incertain : essai sur la démocratie technique, Paris, Éditions du Seuil.

Certeau Michel de (1986), « Économies ethniques : pour une école de la diversité », Annales ESC, nº 4, p. 789-815.

Cesari Jocelyne (1998), Musulmans et républicains : les jeunes, l’islam et la France, Paris, Éditions complexe.

Chakrabarty Dipesh (2009), Provincialiser l’Europe : la pensée postcoloniale et la différence historique, Paris, Éditions Amsterdam.

Chamoiseau Patrick (2012), L’Empreinte à Crusoé, Paris, Gallimard.

Chanet Jean-François (1996), L’École républicaine et les petites patries, Paris, Aubier.

Chervel André (1988), « L’histoire des disciplines scolaires », Histoire de l’éducation, nº 38, p. 59-119.

Citron Suzanne (1984), Enseigner l’histoire aujourd’hui : la mémoire perdue et retrouvée, Paris, Éditions ouvrières.

Citron Suzanne (1968), « Pour l’aggiornamento de l’histoire et de la géographie », Annales ESC, p. 136-143.

Clément Pierre (2013), Réformer les programmes pour changer l’école ? Une sociologie historique du champ du pouvoir scolaire, thèse de doctorat en sociologie, sous la direction de Bertrand Geay, Amiens, Université de Picardie.

Comelli Dominique (1993), Autour du GTD Martin, mémoire de DEA, sous la direction de Jean-Clément Martin, Nantes, Université de Nantes.

Conan Éric & Rousso Henry (1994), Vichy, un passé qui ne passe pas, Paris, Fayard.

Cooper Frederick & Stoler Ann Laura (1997), Tensions of Empire: Colonial Cultures in a Bourgeois World, Berkeley, University of California Press.

Coquery-Vidrovitch Catherine (2009), Les Enjeux politiques de l’histoire coloniale, Marseille, Agone.

Crivello Maryline, Garcia Patrick & Offenstadt Nicolas (dir.) (2006), Concurrence des passés : usages politiques du passé dans la France contemporaine, Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence.

Crubellier Maurice (1985), « Enseigner l’histoire, analyse historique d’un malaise », Histoire de l’éducation, nº 26, p. 39-60. 

De Cock Laurence (2018), Sur l’enseignement de l’histoire : débats, programmes et pratiques de la fin du xixe siècle à nos jours, Libertalia.

De Cock Laurence (2017), « L’Achac et la transmission du passé colonial : stratégies entrepreneuriales et culturalisation de la question immigrée dans la mémoire nationale », Cultures & conflits, nº 107, p. 105-121.

De Cock Laurence (2012), « Un siècle d’enseignement du fait colonial dans le secondaire de 1902 à nos jours », Histoire@politique, nº 18, en ligne : www.histoire-politique.fr./index.php?numero=18&rub=pistes&item=24 (juin 2018).

De Cock Laurence et al. (dir.) (2008), Comment Nicolas Sarkozy écrit l’histoire de France : dictionnaire critique, Marseille, Agone.

De Cock Laurence & Lantheaume Françoise (2013), « Les usages présidentiels du passé colonial de François Mitterrand à François Hollande : des politiques du passé ? », Cahiers d’histoire immédiate, nº 43, p. 131-153.

De Cock Laurence & Lantheaume Françoise (2008), « Les résonances scolaires des usages publics du fait colonial », dans Franck Thénart-Duvivier (dir.), L’Enseignement des questions socialement vives en histoire et géographie, actes du colloque, 14-15 mars 2008, Paris, Adapt éditions, p. 99-112.

De Cock Laurence & Picard Emmanuelle (dir.) (2009), La Fabrique scolaire de l’histoire, Marseille, Agone.

Deauvieau Jérôme & Terrail Jean-Pierre (2007), Les Sociologues, l’école et la transmission des savoirs, Paris, La Dispute.

Delacroix Christian & Garcia Patrick (1998), « L’inflexion patrimoniale : l’histoire au risque de l’identité ? », Espaces-Temps, nº 66-67, p. 111-136.

Deltombe Thomas (2005), L’Islam imaginaire, Paris, La Découverte.

Dewerpe Alain (2006), Charonne, 8 février 1962 : anthropologie historique d’un massacre d’État, Paris, Gallimard.

Dhume Fabrice (2010), « L’émergence d’une figure obsessionnelle : comment le “communautarisme” a envahi les discours médiatico-politiques français », Asylon(s), nº 8, en ligne : www.reseau-terra.eu/article945.html (juin 2018).

Dulucq Sophie & Zytnicki Colette (2005), « Penser le passé colonial français, entre perspectives historiographiques et résurgence de mémoires », Vingtième siècle, revue d’histoire, nº 86, p. 59-69.

Dunezat Xavier (2011), « Faire de la sociologie des mouvements sociaux en France », dans Delphine Naudier & Maud Simonet (dir.), Des sociologues sans qualité, Paris, La Découverte, p. 80-95.

Durpaire François (2002), Enseignement de l’histoire et diversité culturelle, Paris, Hachette.

Ernst Sophie (dir.) (2008), Quand les mémoires déstabilisent l’école, mémoire de la Shoah et enseignement, Lyon, Institut national de la recherche pédagogique. 

Escafré-Dublé Angeline (2014), Culture et immigration : de la question sociale à l’enjeu politique, 1958-2007, Rennes, Presses universitaires de Rennes.

Esclangon-Morin Valérie (2007), Les Rapatriés d’Afrique du Nord de 1956 à nos jours, Paris, L’Harmattan.

Fabiani Jean-Louis (2015), La Sociologie comme elle s’écrit : de Bourdieu à Latour, Paris, Éditions de l’EHESS.

Fabiani Jean-Louis (2007), « Disputes, polémiques et controverses dans les mondes intellectuels : vers une sociologie historique des formes de débat agonistique », Mil Neuf Cent, nº 25, p. 45-60.

Falaize Benoît (2016), L’Histoire à l’école élémentaire depuis 1945, Rennes, Presses universitaires de Rennes.

Falaize Benoît (dir.) (2009), Enseigner l’histoire de l’immigration à l’école, Lyon, Institut national de la recherche pédagogique.

Falaize Benoît & Lantheaume Françoise (2008), « Entre pacification et reconnaissance : les manuels scolaires et la concurrence des mémoires », dans Pascal Blanchard & Isabelle Veyrat-Masson (dir.), Les Guerres de mémoires : territoires, enjeux et médias dans la France du xxe siècle, Paris, La Découverte, p. 175-186.

Fassin Didier (dir.) (2012), Les Nouvelles frontières de la société française, Paris, La Découverte.

Fassin Didier & Fassin Éric (dir.) (2006, 2013), De la question sociale à la question raciale, Paris, La Découverte.

Fassin Didier & Rechtman Richard (2010), L’Empire du traumatisme : enquête sur la condition de victime, Paris, Flammarion. 

Fleury-Vilatte Béatrice (2000), La Mémoire télévisuelle de la guerre d’Algérie, 1962-1992, Paris, L’Harmattan.

Forquin Jean-Claude (2008), Sociologie du curriculum, Rennes, Presses universitaires de Rennes.

Forquin Jean-Claude (1997), Les Sociologues de l’éducation américains et britanniques : présentation de textes, Bruxelles, De Boeck.

Fourcaut Annie & Tellier Thibault (2014), « Les quartiers populaires vont-ils perdre la mémoire ? », metropolitiques.eu, en ligne : www.metropolitiques.eu/Les-quartiers-populaires-vont-ils.html (juin 2018).

Fourcaut Annie & Vadelorge Loïc (2008), « Les violences urbaines de novembre 2005 sous le regard des historiens », Histoire urbaine, nº 21, p. 111-125.

Gaïti Brigitte (2001), « Les manuels scolaires et la fabrication d’une histoire politique : l’exemple de la Quatrième République », Genèses, nº 44, p. 50-75.

Garcia Patrick (2014), Grammaires de l’incarnation, les présidents de la Ve République et l’histoire (1958-2007), mémoire d’habilitation à diriger des recherches, sous la direction de Pascal Ory, Paris, Université de Paris-1 Sorbonne.

Garcia Patrick (2003), « L’enseignement de l’histoire : passé sans origine ? », Espaces-Temps, nº 82-83, p. 110-119.

Garcia Patrick (2000), Le Bicentenaire de la Révolution française : pratiques sociales d’une commémoration, Michel Vovelle (préf.), Paris, CNRS éditions. 

Garcia Patrick & Leduc Jean (2003), L’Enseignement de l’histoire en France de l’Ancien Régime à nos jours, Paris, Armand Colin.

Gaspard Françoise & Khosrokhavar Farhad (1995), Le Foulard et la république, Paris, La Découverte.

Gastaut Yvan (dir.) (2016), Hommes et migrations, nº 1313, « 1983, tournant médiatique de l’immigration en France ».

Gautherin Jacqueline (2014), « Le “modèle républicain” en France : un modèle sous tensions », Histoire, monde et cultures religieuses, nº 32, p. 43-53.

Gautherin Jacqueline (2000), « L’universalisme de l’école laïque à l’épreuve », dans Agnès Van Zanten (dir.), L’École, l’état des savoirs, Paris, La Découverte, p. 381-388.

Gauthier Roger-François (2011), « Malgoverno » éducatif et questions curriculaires en France, thèse de doctorat en sciences de l’éducation, sous la direction d’André Robert, Lyon, Université Lumière Lyon 2.

Gauthier Roger-François (1988), Querelles d’école, pour une politique des contenus d’enseignement, Paris, Hatier.

Gay Vincent (2012), Ouvriers ou musulmans ? L’altérisation des ouvriers immigrés dans les grèves de début des années 1980, communication au séminaire « Islamophobie : la construction du “problème musulman” », Paris, EHESS, en ligne : https://islamophobie.hypotheses.org/269 (juin 2018).

Gensburger Sarah (2014), « Comprendre la multiplication des journées de commémoration nationale », dans Charlotte Halpern, Pierre Lascoumes & Patrick Le Galès (dir.), L’Instrumentation de l’action publique, Paris, Presses de Sciences Po, p. 345-365. 

Gensburger Sarah (2011), « Réflexion sur l’institutionnalisation récente des memory studies », Revue de synthèse, nº 132, p. 1-23.

Gensburger Sarah (2010), Les Justes de France : politiques publiques de la mémoire, Paris, Presses de Sciences Po.

Gensburger Sarah (2006), Essai de sociologie de la mémoire : l’expression des souvenirs à travers le titre de « Juste parmi les Nations » dans le cas français ; entre cadre institutionnel, politique publique et mémoire collective, thèse de sociologie, sous la direction de Marie-Claire Lavabre, Paris, EHESS.

Gillet Sophie (2014), Controverse en histoire scolaire : l’exemple d’une polémique française autour des programmes d’histoire 2008 pour le collège, mémoire de master 2, sous la direction de Ludivine Bantigny & Olivier Feiertag, Rouen, Université de Rouen.

Goffman Ervin (1963, 1975), Stigmate : les usages sociaux des handicaps, Alain Kihm (trad.), Paris, Éditions de Minuit.

Gusfield Joseph (2009), La Culture des problèmes publics : l’alcool au volant et la production d’un ordre symbolique, Paris, Économica.

Hajjat Abdellali (2013), La Marche pour l’égalité et contre le racisme, Paris, Éditions Amsterdam.

Hajjat Abdellali (2012 a), Les Frontières de l’« identité nationale », l’injonction à l’assimilation en France métropolitaine et coloniale, Paris, La Découverte. 

Hajjat Abdellali (2012 b), Immigration postcoloniale et mémoire, Paris, L’Harmattan.

Hajjat Abdellali & Mohammed Marwan (2014, 2016), Islamophobie : comment les élites françaises fabriquent le « problème musulman », Paris, La Découverte. 

Hassenteufel Patrick (2010), « Les processus de mise sur agenda : sélection et construction des problèmes publics », Informations sociales, nº 157, p. 50-58.

Henry Emmanuel (2007), Amiante, un scandale improbable : sociologie d’un problème public, Rennes, Presses universitaires de Rennes.

Hmed Choukri & Laurens Sylvain (2008), Agone, nº 40, « L’invention de l’immigration ».

Honneth Axel (2000), La Lutte pour la reconnaissance, Pierre Rusch (trad.), Paris, les Éditions du Cerf.

Hourcade Renaud (2012), La Mémoire de l’esclavage dans les anciens ports européens : une sociologie des politiques mémorielles à Nantes, Bordeaux et Liverpool, thèse de doctorat en science politique, sous la direction de Christian Le Bart, Rennes, Université de Rennes 1.

House Jim & Mc Master Neil (2008), Les Algériens, la terreur d’État et la mémoire, Paris 1961, Paris, Taillandier.

Huntington Samuel (1996), The Clash of Civilizations and the Remaking of World Order, New-York, Simon and Schuster.

Hureau Joëlle (2002), La Mémoire des Pieds-noirs : de 1830 à nos jours, Paris, Perrin.

Keyhani Narguesse (2014), Les « Relations interculturelles » : trajectoire sociale d’une catégorie réformatrice, thèse de doctorat en sociologie, sous la direction de Patrice Duran, Cachan, ENS-Cachan.

Laborie Pierre (2011, 2014), Le Chagrin et le venin, Paris, Éditions du Seuil.

Lagroye Jacques (2003), La Politisation, Paris, Belin.

Lanier Valérie (2011), L’Accueil des enfants (d’)immigrés dans les écoles françaises : éducation entre culture familiale et culture du pays d’arrivée, thèse de doctorat en science politique, sous la direction de Jean-Claude Fritz, Dijon, Université de Bourgogne.

Lantheaume Françoise (2013 a), « L’Empire dans l’enseignement de l’histoire en France : de la promesse au fardeau », dans Benoît Falaize et al., L’École et la nation, Lyon, ENS Éditions, p. 427-434.

Lantheaume Françoise (2013 b), « Curriculum » et travail enseignant : incertitudes, épreuves et reconfigurations, essai de sociologie pragmatique et réticulaire, mémoire d’habilitation à diriger des recherches en science de l’éducation, Lyon, Université Lumière Lyon 2.

Lantheaume Françoise (2011), « La prise en compte de la diversité : émergence d’un nouveau cadre normatif ? Essai de généalogie et identification de quelques conséquences », Les Dossiers de sciences de l’éducation, nº 26, p. 117-132.

Lantheaume Françoise (2009), « Enseignement du fait colonial et politique de la reconnaissance », dans Laurence De Cock (dir.), La Fabrique scolaire de l’histoire, Marseille, Agone, p. 111-126.

Lantheaume Françoise (2003 a), « Enseigner l’histoire de la guerre d’Algérie : entre critique et relativisme, une mission impossible ? », dans Claude Liauzu (dir.), Tensions méditerranéennes, Paris, L’Harmattan, p. 231-265.

Lantheaume Françoise (2003 b), « Solidité et instabilité du curriculum d’histoire en France : accumulation de ressources et allongement des réseaux », Éducations et sociétés, revue internationale de sociologie de l’éducation, nº 2, p. 124-142.

Lantheaume Françoise (2002), L’Enseignement de l’histoire de la colonisation et de la décolonisation de l’Algérie depuis les années 1930 : État-nation, identité nationale, critiques et valeurs, essai de sociologie, thèse de doctorat en sociologie, sous la direction de Jean-Louis Derouet, Paris, EHESS.

Lantheaume Françoise (1999), Note de synthèse sur la recherche nº 50622, Lyon, Institut national de la recherche pédagogique.

Lantheaume Françoise & Létourneau Jocelyn, Le Récit du commun : l’histoire nationale racontée par les élèves, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2016.

Lascoumes Pierre & Le Galès Patrick (2006), « Instrument », dans Laurie Boussaguet, Sophie Jacquot & Pauline Ravinet (dir.), Dictionnaire des politiques publiques, Paris, Presses de Sciences Po.

Laurens Sylvain (2009), Une politisation feutrée : les hauts fonctionnaires et l’immigration en France (1962-1981), Paris, Belin.

Lavabre Marie-Claire (1994 a), Le Fil rouge : sociologie de la mémoire communiste, Paris, Presses de Sciences Po. 

Lavabre Marie-Claire (1994 b), « Usage du passé, usages de la mémoire », Revue française de Science politique, nº 3, p. 480-493.

Lazarus Neil (dir.) (2006), Penser le postcolonial : une introduction critique, Marianne Groulez, Christophe Jaquet & Hélène Quiniou (trad.), Paris, Éditions Amsterdam.

Lebovics Herman (2004), Bringing the Empire back Home: France in the Global Age (Radical Perspectives), Durham, Duke University Press.

Lecour-Grandmaison Olivier (2005), Coloniser, exterminer : sur la guerre et l’État colonial, Paris, Fayard. 

Ledoux Sébastien (2016), Le Devoir de mémoire : une formule et son histoire, Paris, CNRS Éditions.

Ledoux Sébastien (2012), « Le “devoir de mémoire” : fabrique du postcolonial ? retour sur la genèse de la loi Taubira », Cahiers d’histoire, nº 118, p. 117-130.

Ledoux Sébastien (2011), Le « Devoir de mémoire » à l’école : essai d’écriture d’un nouveau roman national, Sarrebrück, Éditions universitaires européennes.

Lefeuvre Daniel (2006), Pour en finir avec la repentance coloniale, Paris, Flammarion. 

Lefranc Sandrine (2002), Politiques du pardon, Paris, Presses universitaires de France.

Lefranc Sandrine, Mathieu Lilian & Siméant Johanna (2009), « Les victimes écrivent leur histoire », Raisons politiques, nº 30, p. 5-20.

Legardez Alain & Simonneaux Laurence (2006), L’École à l’épreuve de l’actualité, Issy-les-Moulineaux, ESF éditeur.

Le Goaziou Véronique & Muchielli Laurent (2009), La Violence des jeunes en question, Paris, Champs social. 

Legris Patricia (2014), Qui écrit les programmes d’histoire ? Grenoble, Presses universitaires de Grenoble.

Legris Patricia (2010), L’Écriture des programmes d’histoire en France (1944-2010) : sociologie historique d’un instrument de politique éducative, thèse de doctorat en science politique, sous la codirection de Brigitte Gaïti & Yves Déloye, Paris, Université Paris 1-Sorbonne.

Lemaire Sandrine (2005), « Colonisation et immigration : des “points aveugles” de l’histoire à l’école ? », dans Pascal Blanchard & Nicolas Bancel, La Fracture coloniale, Paris, La Découverte, p. 93-104.

Lepoutre David (1997), Cœur de banlieue : codes, rites et langages, Paris, Odile Jacob.

Le Sueur James D. & Cohen William B. (2002), « France and Algeria: From Colonial Conflicts to Postcolonial Memories », Special Issue of Historical Reflections / Reflexions historiques, vol. 28, nº 2, p. 277-291.

Liauzu Claude (2000), Hommes et migrations, nº 1228, « L’héritage colonial, un trou de mémoire ».

Liauzu Claude, Henry-Lorcerie Françoise & Liauzu Josette (1989), Immigration et école : la pluralité culturelle : état des questions, dossiers documentaires, Aix-en-Provence, travaux et documents de l’IREMAM.

Liauzu Claude & Manceron Gilles (dir.) (2006), La Colonisation, la loi, l’histoire, Paris, Syllepse.

Loeffel Laurence (2010), Enseigner la démocratie : nouveaux enjeux, nouveaux défis, Paris, Armand Colin.

Lorcerie Françoise (2008), « La “loi sur le voile” : une entreprise politique », Droit et sociétés, nº 68, p. 53-74.

Lorcerie Françoise (dir.) (2005), La Politisation du voile en France, en Europe et dans le monde arabe, Paris, L’Harmattan.

Lorcerie Françoise (dir.) (2003), L’École et le défi ethnique : éducation et intégration, Issy-les-Moulineaux, Institut national de la recherche pédagogique / ESF.

Lorcerie Françoise (1998), « Berque, l’école, l’immigration : une rencontre inopinée », Revue du monde musulman et de la Méditerranée, nº 1, p. 171-194.

Lorcerie Françoise (1996), « Laïcité 1996 : la République à l’École de l’immigration », Revue française de pédagogie, nº 117, p. 53-85.

Lorcerie Françoise (1989), « L’universalisme en cause ? Les équivoques d’une circulaire sur la scolarisation des enfants d’immigrés », Mots, nº 18, p. 38-56.

Malti Djallal (1999), La Nouvelle Guerre d’Algérie, Paris, La Découverte.

Manceron Gilles & Remaoun Hassan (1993), D’une rive à l’autre : la guerre d’Algérie de la mémoire à l’histoire, Paris, Syros.

Marin Richard (2011), « La nouvelle histoire et Levi Strauss », Caravelle, nº 96, p. 165-178.

Martin Jean-Clément (dir.) (2015), « Pourquoi enseigner l’histoire ? », Revue internationale d’histoire de l’éducation, nº 69, en ligne : https://journals.openedition.org/ries/4421 (juin 2018).

Martin Jean-Clément (1996), « Autour des propositions de 1992 pour les programmes d’histoire », Vingtième Siècle, revue d’histoire, nº 49, p. 122-133.

Martin Jean-Clément (1993), « Histoire-géographie, demandez le programme », Espaces-Temps, nº 1, p. 87-89.

Martin Jean-Paul & Palluau Nicolas (dir.) (2014), Louis François et les frontières scolaires : itinéraire pédagogique d’un inspecteur (1904-2002), Rennes, Presses universitaires de Rennes.

Masclet Olivier (2012), Sociologie de la discrimination et de la diversité, Paris, Armand Colin.

Mauger Gérard (2005), L’Émeute de novembre 2005 : une révolte protopolitique, Bellecombes-en-Bauges, Éditions du Croquant.

Maurel Chloé (2006), L’Unesco de 1945 à 1974, thèse de doctorat en histoire, sous la direction de Pascal Ory, Paris, Université Paris 1. 

Mbembe Joseph-Achille (2000), De la postcolonie : essai sur l’imagination politique dans l’Afrique contemporaine, Paris, Karthala.

Memmi Dominique (1989), « Savants et maîtres à penser : la fabrication d’une morale de la procréation artificielle », Actes de la recherche en sciences sociales, nº 1, p. 82-103.

Merle Isabelle (2004), « Les subaltern studies : retour sur les principes fondateurs d’un projet historiographique de l’Inde coloniale », Genèses, nº 56, p. 131-147.

Merle Isabelle & Sibeud Emmanuelle (2006), « Histoire en marge ou histoire en marche ? La colonisation entre repentance et patrimonialisation », dans Maryline Crivello, Patrick Garcia & Nicolas Offenstadt (dir.), Concurrence des passés : usages politiques du passé dans la France contemporaine, Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence, p. 245-255.

Michel Johann (2015), Devenir descendant d’esclave : enquête sur les régimes mémoriels, Rennes, Presses universitaires de Rennes. 

Michel Johann (2010), Gouverner les mémoires : les politiques mémorielles en France, Paris, Presses universitaires de France.

Michel Youenn (2014), « Des “petites patries” aux “patrimoines culturels” : un siècle de discours scolaires sur les identités régionales en France (1880-1980) », Carrefours de l’éducation, nº 38, p. 15-31.

Michel Youenn (2007), De la tolérance à l’intégration : l’école et l’enseignement des langues et cultures régionales en France, de 1940 aux années 1980, thèse d’histoire, sous la codirection de Jean-Noël Luc & Gilbert Nicolas, Paris, Université Paris-IV.

Morel Stéphanie (2002), École, territoires et identités : les politiques publiques françaises à l’épreuve de l’ethnicité, Paris, L’Harmattan.

Naudier Delphine & Simonet Maud (dir.) (2011), Des sociologues sans qualité, Paris, La Découverte. 

Nicolet Claude (1982), L’Idée républicaine en France : essai d’histoire critique, Paris, Gallimard.

Noiriel Gérard (2010 a), Dire la vérité au pouvoir : les intellectuels en question, Marseille, Agone.

Noiriel Gérard (2010 b), Le Massacre des Italiens, Aigues-Mortes, 17 août 1893, Paris, Fayard.

Ozouf Mona (1984), « Colloque sur l’histoire et son enseignement », Montpellier, ministère de l’Éducation nationale.

Paxton Robert Owen (1973), La France de Vichy : 1940-1944, Claude Bertrand (trad.), Paris, Éditions du Seuil.

Pagoni Maria (2009), « Rencontre avec François Audigier : éducation à la citoyenneté et participation », Carrefours de l’éducation, nº 28, p. 150-156.

Perrenoud Philippe (1993), « Curriculum : le formel, le réel, le caché », dans Jean Houssaye (dir.), La Pédagogie : une encyclopédie pour aujourd’hui, Issy-Les-Moulineaux, ESF, p. 61-76.

Pervillé Guy (2002), Pour une histoire de la guerre d’Algérie, Paris, Picard. 

Pétré-Grenouilleau Olivier (2006), Les Traites négrières : essai d’histoire globale, Paris, Gallimard.

Pitti Laure (2006), « Une matrice algérienne ? Trajectoires et recompositions militantes en terrain ouvrier, de la cause de l’indépendance aux grèves d’OS des années 1968-1975 », Politix, nº 76, p. 143-166.

Polac Catherine (1991), Quand les immigrés prennent la parole : histoire sociale du journal Sans frontière, mémoire de DEA, Paris, Institut d’études politiques.

Porte Anne-Catherine (dir.) (2009), L’Esclavage dans les programmes scolaires, Lyon, Institut national de la recherche pédagogique.

Primon Jean-Luc (2007), « Ethnicisation, racisation, racialisation : une introduction », Faire Savoirs, nº 6, en ligne : http://faire-savoirs.mmsh.univ-aix.fr/n/Pages/FS-6-2007-090.aspx (juin 2018).

Pudal Bernard (2011), « Une prise de position dans la socio-histoire du communisme et du militantisme », dans Delphine Naudier & Maud Simonet (dir.), Des sociologues sans qualité, Paris, La Découverte, p. 23-43.

Renaut Alain (2007), « Les conditions d’un universalisme ouvert à la diversité », Sens public, en ligne : www.sens-public.org/IMG/pdf/SensPublic_ARenaut_Universalisme.pdf (juin 2018).

Riceputi Fabrice (2015), La Bataille d’Einaudi : comment la mémoire du 17 octobre 1961 revint à la République, Paris, Le passager clandestin.

Riondet Bruno (1996), Éducation au développement : de la citoyenneté aux solidarités, Paris, Hachette.

Rivet Daniel (1992), « Le fait colonial et nous : histoire d’un éloignement », Vingtième Siècle, revue d’histoire, nº 33, p. 127-138.

Robert André-Désiré (2010, 2015), L’École en France de 1945 à nos jours, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble.

Robine Jérémy (2006), « Les indigènes de la République : nation et question postcoloniale, territoires des enfants de l’immigration et rivalité de pouvoir », Hérodote, nº 120, janvier, p. 118-148.

Rousso Henry (2016), Face au passé : essai sur la mémoire contemporaine, Paris, Belin.

Rousso Henry (2007), « Vers une mondialisation de la mémoire », Vingtième Siècle, revue d’histoire, nº 94, p. 3-10.

Rousso Henry (1987), Le Syndrome de Vichy : 1944-198..., Paris, Éditions du Seuil.

Saada Emmanuelle (2007), Les Enfants de la colonie : les métis de l’Empire français entre sujétion et citoyenneté, Paris, La Découverte.

Saïd Emmanuelle (1978), L’Orientalisme créé par l’Occident, Paris, Éditions du Seuil.

Salaün Marie (2013), Décoloniser l’école ? Hawaï, Nouvelle-Calédonie : expériences contemporaines, Rennes, Presses universitaires de Rennes.

Salaün Marie & Vernaudon Jacques (2009), « La citoyenneté comme horizon : destin commun, demande sociale et décolonisation de l’école en Nouvelle-Calédonie aujourd’hui », Anthropologie et sociétés, nº 2, p. 63-80.

Sayad Abdelmalek (2014 a), L’École et les enfants de l’immigration : essais critiques, Benoît Falaize & Smaïn Laacher (éd.), Paris, Éditions du Seuil.

Sayad Abdelmalek (2014 b), L’Immigration ou les paradoxes de l’altérité, 3. La Fabrication des identités culturelles, Paris, Raisons d’agir.

Sayad Abdelmalek (2006 a), L’Immigration ou les paradoxes de l’altérité, 1. L’Illusion du provisoire, Paris, Raisons d’agir.

Sayad Abdelmalek (2006 b), L’Immigration ou les paradoxes de l’altérité, 2. Les Enfants illégitimes, Paris, Raisons d’agir.

Sayad Abdelmalek (1995, 2008), Un Nanterre algérien : terre de bidonvilles, Paris, Éditions Autrement.

Sedel Julie (2013), Les Médias et la banlieue, Paris, INA éditions.

Seksig Alain (2004), « À l’école, la laïcité, la question identitaire et la diversité culturelle », Sens public, nº 6, en ligne : www.sens-public.org/IMG/pdf/SensPublic_ASeksig_questionidentitaire.pdf (juin 2018).

Semidei Manuela (1966), « De l’Empire à la décolonisation à travers les manuels scolaires français », Revue française de science politique, nº 1, p. 56-86.

Sénac Réjane (2012), L’Invention de la diversité, Paris, Presses universitaires de France.

Singaravelou Pierre (2011), Professer l’Empire : les sciences coloniales en France sous la IIIe République, Paris, Publications de la Sorbonne.

Smouts Marie-Claude (2007), La Situation postcoloniale : les postcolonial studies dans le débat français, Paris, Presses de Sciences Po.

Soulé Bastien (2008), « Observation participante ou participation observante ? Usages et justifications de la notion de participation observante en sciences sociales », Recherches qualitatives, nº 1, p. 127-140.

Spire Alexis (2007), Étrangers à la carte : l’administration de l’immigration en France (1945-1975), Paris, Grasset.

Stora Benjamin (2008), Les Guerres sans fin : un historien entre la France et l’Algérie, Paris, Stock.

Stora Benjamin (2003), La Dernière génération d’octobre, Paris, Stock.

Stora Benjamin (1991), La Gangrène et l’oubli : la mémoire de la guerre d’Algérie, Paris, La Découverte.

Suremain Marie-Albane de (2001), L’Afrique en revues : le discours africaniste français, des sciences coloniales aux sciences sociales (anthropologie, ethnologie, géographie humaine, sociologie), 1919-1964, thèse de doctorat en histoire, sous la direction de Catherine Coquery-Vidrovitch, Paris, Université Paris 7.

Tévanian Pierre (2005), Le Voile médiatique : un faux débat, l’affaire du foulard islamique, Paris, Raisons d’agir.

Tremolet de Villers Vincent (11 mai 2015), « Alain Finkielkraut : “La réforme du collège n’est pas progressiste, elle est destructrice” », Le Figaro.

Tutiaux-Guillon Nicole & Nourrisson Didier (2003), Identités, mémoires, conscience historique, Saint-Étienne, Presses universitaires de Saint-Étienne.

Tutiaux-Guillon Nicole (2008), « Mémoires et histoire scolaire en France : quelques interrogations didactiques », Revue française de pédagogie, nº 165, p. 31-42.

Varro Gabrielle (1999), « La désignation des élèves étrangers dans les textes officiels », Mots, les langages du politique, nº 61, p. 49-66.

Vidal-Naquet Pierre (1998 a), Mémoires, 1. La Brisure et l’attente, 1930-1955, Paris, Éditions du seuil.

Vidal-Naquet Pierre (1998 b), Mémoires, 2. Le Trouble et la lumière, 1955-1998, Paris, Éditions du Seuil.

Vincent Guy (1994), L’Éducation prisonnière de la forme scolaire ? Scolarisation et socialisation dans les sociétés industrielles, Lyon, Presses universitaires de Lyon.

Wieviorka Annette (1998), L’Ère du témoin, Paris, Plon.

Wirth Laurent (2012), « L’histoire dans l’enseignement secondaire : orientations nouvelles », L’OURS, nº 416.

Yilmaz Ferruh (2016), How the Workers became Muslims, Immigration, Culture, and the Hegemonic Transformation in Europ, Ann Arbor, The University of Michigan Press.

© Presses universitaires de Lyon, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search