Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Explorer la ville contemporaine par les transferts

 | 
Susanna Magri
, 
Sylvie Tissot

II. Formes urbaines et pratiques quotidiennes

Le Corbusier réapproprié : évolutions des usages et des rapports sociaux dans les espaces collectifs de la Maison radieuse de Rezé (1955-2015)

Sabrina Bresson

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les travaux de Le Corbusier sur l’habitat social sont marqués par l’idéologie de la modernité et du progrès technologique, dont l’immédiat après-guerre est l’apogée. Sa définition provocante de la maison comme « machine à habiter » témoigne de sa volonté de dépasser l’opposition entre l’art et la technique, pour définir les principes d’une architecture nouvelle répondant, à l’instar de l’industrie, aux conditions sociales, économiques et technologiques du xxe siècle (Jenger, 1993). Ainsi l’architecte imagine dès les années 1920 des modèles d’habitat en série, formalisés d’abord dans le système « Dom-ino » qui permet d’articuler les uns aux autres les éléments préfabriqués d’un ensemble de logements, puis dans le modèle de l’« immeuble-villa », complexe de 120 grands logements pourvus de services communs, qui préfigure les futures « unités d’habitation de grandeur conforme » (Le Corbusier, 1923, 1995 ; 1925, 1994). Le concept d’unité d’habitation repose sur la nécessité d’augmenter l...

Auteur

Sabrina Bresson est sociologue, maître-assistante à l’ENSA Paris-Val-de-Seine, rattachée au Laboratoire architecture ville urbanisme et environnement (LAVUE-Centre de recherche sur l’habitat). Ses travaux portent sur la réception sociale de l’architecture et les évolutions des pratiques habitantes. Ses recherches récentes s’intéressent plus particulièrement aux expériences d’habitat participatif en France et en Europe. Elle a ­notamment publié sur ce sujet : « L’habitat participatif en France : une alternative sociale à la “crise” ? » (Cahiers de CoST, 2016) et « L’habitat participatif en Europe : vers des politiques alternatives de développement urbain » (Métropoles, 2014).

© Presses universitaires de Lyon, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540