Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Explorer la ville contemporaine par les transferts

 | 
Susanna Magri
, 
Sylvie Tissot

I. Catégories et dispositifs de l’action

Tirer parti des circulations transnationales : le projet de « développement intégré des quartiers » à Hambourg (1990-2010)

Clément Barbier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le « problème des quartiers », objet de la politique publique qui a forgé cette expression, est loin d’être une spécificité française. Il apparaît ailleurs en Europe et en particulier au-delà du Rhin. Même si, par rapport à la France (Collovald, 2001), les quartiers dits « défavorisés » sont plus rarement présents dans les discours publics en Allemagne et moins spontanément appréhendés par les médias de ce pays comme le symptôme d’une nouvelle question sociale, il est intéressant d’analyser la manière dont la catégorie de « quartier » s’est également imposée outre-Rhin comme le prisme de lecture des problèmes sociaux et comme une catégorie structurante de l’action publique. De manière analogue aux dispositifs français dits de « développement social des quartiers », le Soziale Stadtteilentwicklung ne constitue pas une réponse logique à un fait social univoque. Les dispositifs de ce qu’on appelle aussi en Allemagne « développement intégré des quartiers » découlent bien au contraire de...

Auteur

Clément Barbier est chercheur post-doctoral au sein de l’ANR WORKLOG, rattaché au Lab’URBA, associé au Centre d’études et de recherches administratives, politiques et sociales (Ceraps) et à l’équipe Cultures et sociétés urbaines du Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (CSU-CRESPPA, Université de Paris 8 / CNRS). Sa thèse de science politique examine les transformations récentes des politiques de traitement spatial des problèmes sociaux en France et en Allemagne à partir du cas de deux grands projets de renouvellement urbain dans les agglomérations de Lille et Hambourg. Dernièrement, il a publié « Des études urbaines comparatistes à une sociologie croisée des politiques urbaines » (Espaces et sociétés, 2015).

© Presses universitaires de Lyon, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540