Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les Chaires et l’esprit

 | 
Boris Klein

Table des matières

Sophie Roux

Préface

Introduction

D’un objet
Un état des lieux
L’idée d’université dans le monde germanique, des origines à l’époque moderne
Tendances historiographiques
Écrire une histoire sociale de la transmission des savoirs
De l’enquête à la mise en récit
Articuler érudition et histoire sociale

Chapitre 1 
La théologie, entre irénisme et controverse

Un cadre original
La difficile victoire de l’irénisme calixtien
Les statuts de 1576
L’écho des conflits après 1650
Le déclin de l’exégèse
L’exégèse du Nouveau Testament
L’exégèse de l’Ancien Testament
Le temps des théologiens de combat
La chaire de dogmatique
Le règne de la controverse
Les nouvelles voies de l’histoire ecclésiastique
Mise à l’honneur d’une nouvelle discipline
Un démarrage difficile
Une progression de plus en plus originale
Un enseignement varié et ambitieux
Le bref intermède de Peter Musäus (1663-1665)
Gebhard Theodor Meier
De l’histoire ecclésiastique à l’histoire des religions
L’histoire de l’athéisme et l’histoire comparée des religions
L’ultime retour à l’approche chronologique globale

Chapitre 2 
Le droit, à l’ombre des princes et de l’Empire

Entre l’Église et le tribunal
Des statuts officiels marqués par la contradiction
Un groupe fermé de professeurs
Un collège d’experts
Un clan en marge du reste de l’institution
Du pragmatisme avant tout
Ce qu’être primarius veut dire
Henri Hahn : juge, directeur éditorial et inspecteur des études
De la désaffection au renouvellement
Au cœur de la formation de juriste
L’enseignement des Institutes
L’enseignement du Digeste
Droit canon et droit féodal

Chapitre 3 
La médecine, ou l’art humaniste de concilier antique et moderne

Le poids des règles officielles et la spécificité des acteurs
L’art de l’innovation mesurée
La physiologie face aux évolutions
Tradition et respect des instructions officielles
Rajeunissement et évolution : la nomination d’Henri Meibom (1663)
Une nouvelle génération aux commandes (après 1679)
L’ombre d’Hermann Conring
Un professeur hors cadre
Schellhammer et la réflexion moderne sur la nosologie
Une approche conventionnelle de la thérapeutique
Entre tradition et pratique
Meibom, primat et thérapeute

Chapitre 4 
La philosophie : accueillir, initier et s’adapter

L’incontournable porte d’entrée
Melanchthon et l’émergence de la faculté de philosophie
La diffusion du modèle et les statuts de Helmstedt
Ordre et répartition des enseignements
Les premiers maillons de la chaîne des études
Les chaires de rhétorique et de logique
La rhétorique, pierre angulaire de la faculté
La chaire de logique
Les chaires satellisées
Les langues anciennes et la métaphysique face à l’emprise de la théologie
Médecine et chaire de physique
L’éthique, entre droit et théologie
Politique, histoire et poésie
Histoire et poésie, une combinaison étonnante
Parachever l’histoire et débuter le droit
Observer, expérimenter et mettre en application les mathématiques
Des enseignants formés à Wittenberg
Paul Heigel

Sources et bibliographie sélective

1. Sources manuscrites
Fonds des archives de Basse-Saxe à Wolfenbüttel
Comptes rendus manuscrits rédigés par les professeurs :
Autres fonds consultés :
Fonds des archives de Basse-Saxe à Hanovre
Comptes rendus manuscrits rédigés par les professeurs :
Autres fonds :
2. Sources imprimées
Catalogues imprimés de cours
Autres imprimés
Bibliographie sélective

Annexe 1

Les universités au sein de l’espace germanique à l’époque moderne avec leur date de fondation

Annexe 2

Tableaux généalogiques de quelques familles de professeurs de Helmstedt

Annexe 3

Exemples de rapports manuscrits rédigés par les professeurs de Helmstedt

Annexe 4

Salaires des professeurs à Helmstedt