Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

On a marché sur la terre

 | 
Pierre Masson

L’organisation du rêve 

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les instruments du voyage

Consommation des objets

Tintin, défini par sa capacité à fendre l’espace, est naturellement apte à conduire tous les engins, tous les véhicules rencontrés au gré de ses aventures, au point que l’aventure semble parfois, l’impulsion initiale ayant été donnée, devenir un prétexte pour rencontrer des instruments de voyage. Bien entendu, il n’en possède aucun, car son être serait dès lors limité aux caractéristiques et aux performances de l’un d’entre eux, comme Batman et sa Batmobile, Michel Tanguy et son avion ou Lucky Luke et Jolly Jumper. Il n’en possède aucun, mais il les emprunte sans scrupule, affirmant sur tout mode de locomotion un droit évident, le seul qui nous permette de considérer cet orphelin absolu comme lié d’une manière implicite par un pacte antérieur avec le monde. Il est une force qui va, et qui produit instantanément les objets dont elle a besoin pour s’affirmer. Devant Tintin, les motos sont disponibles, les voitures accueillantes, les loco...

© Presses universitaires de Lyon, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540