Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Changer de prénom

 | 
Baptiste Coulmont

Avoir la « tête du prénom »

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’individu de l’état civil est sans corps. Qu’il ait les cheveux noirs ou blonds, qu’il ait la peau mate ou claire, les yeux gris ou marron..., ses traits physiques ne changent rien à son état civil. Les personnes sont en effet identifiées par d’autres caractéristiques que leur corps. Mais le corps n’est pas totalement absent de l’état civil. L’individu de l’état civil a un sexe, qui est une traduction de certaines caractéristiques génitales. Il a un âge, ne serait-ce que parce qu’il dispose d’une date de naissance (quand bien même cette date serait incertaine). Et il a un prénom, prénom qui, aujourd’hui, très souvent, indique indirectement – par l’effet de connotation associé aux prénoms – l’âge, le sexe, voire d’autres caractéristiques attendues. Le prénom n’est-il alors qu’un masque ?

Le corps, dans ses variations de détail (coupe de cheveux, couleurs des yeux, etc.), n’importe pas pour l’état civil. Mais il est essentiel pour les individus que l’état civil identifie : le corps es...

© Presses universitaires de Lyon, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540