Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Mes impressions d'Afrique

 | 
Henri Calet

Documents

« Henri Calais [sic] à Rabat »

Compte rendu d’entretien par Pierre Budan

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

On trouve de fortes contrevérités dans ce filet de presse. Henri Calet (!) a quarante-quatre ans et n’est plus « un tout jeune homme ». La Belle Lurette, Le Mérinos, Fièvre des polders passent à la trappe de la bibliographie hâtivement évoquée par le journaliste de La Vigie marocaine. Calet est resté près d’un mois en Algérie, et non quelques jours, et il est à Rabat depuis deux semaines. « Charles Agues » n’existe pas, à la différence de Charles Aguesse. Cayrol et Camus sont arrivés à Sidi Madani après le départ de Calet pour le Maroc. Par ailleurs, est-il certain qu’il ne reste rien chez Calet « de l’idée désuète et conventionnelle que trop de Français se font encore » du Maroc ?

Nos hôtes : Henri Calais [sic] à Rabat

L’écrivain Henri Calais est à Rabat depuis quelques jours et il compte séjourner environ un mois dans notre ville. Nous l’avons rencontré par hasard à Radio-Maroc, où il venait d’accorder une interview ; c’est un tout jeune homme ; il a écrit quatre livres : Le Bouquet...

© Presses universitaires de Lyon, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540