Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Mes impressions d'Afrique

 | 
Henri Calet

Un Maroc d'hiver

Le Maroc à la paresseuse

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Calet ne prolongea pas son séjour marocain à travers un texte rédigé, comme cela avait été le cas pour l’Algérie. Néanmoins, il avait envisagé d’exploiter les notes de son voyage marocain et avait même commencé à les classer. Cette méthode d’observation n’est donc pas différente de celle pratiquée en Algérie. Le caractère inabouti des notations permet de mieux comprendre la démarche de l’écrivain. En déambulant sur ses traces au fil des notes, on superpose deux formes d’exploration qui soulignent la dimension cinétique du texte.

À Rabat*, Calet n’eut pas de rôle officiel, mais cela ne l’empêcha pas de rencontrer beaucoup de monde et de serrer beaucoup de mains. La vie culturelle francophone était animée au premier chef par l’Alliance française, que dirigeait Henri Bosco. Au cours de l’année 1948 furent invités au Maroc Jean Cayrol, Vladimir Jankélévitch, Jean Guéhenno, Max-Pol Fouchet, Jules Romains, Raoul Ponchon et bien d’autres encore. Calet ne dit pas s’il a goûté aux charmes du ...

© Presses universitaires de Lyon, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540