Version classiqueVersion mobile

Anthropologies réflexives

 | 
Marieke Blondet
, 
Mickaële Lantin Mallet

II. Pour une approche compréhensive des situations, des relations et des êtres

La relation d’observation comme expérience de savoir : l’exemple d’une institution pour adolescents déscolarisés

Éric Chauvier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Qui es-tu ? » Telle est la question, très « shakespearienne1 », que l’anthropologue Edward E. Evans-Pritchard pose à Cuol, son informateur nuer dans les années 1930 au bord de la rivière Nyanding, ne doutant visiblement pas de la pertinence de sa requête (Evans-Pritchard, 1937, 1991, p. 27). Si l’essentialisation du Nuer en fonction de sa lignée semble plausible, cela se produit par suite de ce qu’il convient de reconnaître comme un abus de langage et, par-là, d’autorité : l’anthropologue met en place une stratégie d’écriture visant à gommer les anomalies de la rencontre (Chauvier, 2011, p. 12) afin de suggérer que l’information concernant la lignée s’obtient de façon évidente avec une bonne méthode et un tant soit peu de tempérament (Geertz, 1996, p. 55). L’expérience d’enquête que vit l’anthropologue tend cependant à montrer le caractère beaucoup moins évident de l’acte d’observer, cela par suite d’obstacles récurrents : effets spécifiques à l’entretien, stratégies de résistance...

Auteur

Éric Chauvier est anthropologue, titulaire d’une habilitation à diriger des recherches et maître assistant titulaire à l’École nationale d’architecture de Versailles. Ses recherches actuelles concernent la condition urbaine. Il est l’auteur de plusieurs livres, dont Anthropologie (Allia, 2006), Anthropologie de l’ordinaire : une conversion du regard (Anacharsis, 2011) et Les Mots sans les choses (Allia, 2014).

© Presses universitaires de Lyon, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search