Version classiqueVersion mobile

Contester l’Europe agricole

 | 
Élise Roullaud

Remerciements

Texte intégral

1Avant tout, je remercie chaleureusement l’ensemble des personnes auprès desquelles j’ai enquêté. Je suis particulièrement reconnaissante à l’égard des militants et des salariés syndicaux qui, en réservant un accueil bienveillant à ma recherche, m’ont permis de mener ce travail à son terme. En retour, j’espère qu’il rendra justice à la confiance qu’ils m’ont témoignée.

2Je tiens à remercier Sophie Béroud qui a été d’un précieux soutien durant ces années de doctorat ainsi que les membres de mon jury de thèse, Jean-Gabriel Contamin, Lilian Mathieu, Hélène Michel et Antoine Roger, pour leurs remarques stimulantes.

3Les échanges et les débats étant au cœur de notre métier, ce travail a bénéficié des critiques et suggestions émises par des collègues lors de colloques et de séminaires. Pour l’aide qu’ils m’ont apportée, je remercie vivement Viviane Albenga, Céline Bessière, Ivan Bruneau, Émilie Courtin, Nathalie Dompnier, David Garibay, Camille Hamidi, Gilles Laferté, Sylvain Laurens, Bleuwenn Lechaux, Julian Mischi, Thibaut Rioufreyt, Cécile Robert, Vincent Simoulin et Marianne Woollven.

4Un grand merci à Lilian Mathieu qui m’a offert la possibilité de publier ce travail au sein de cette nouvelle collection, ainsi que pour ses encouragements et relectures rigoureuses.

5Les discussions avec mes parents, mes sœurs et ma nièce sur leur métier sont mes premières sources de réflexion. Cette recherche est le témoignage de toute mon affection à leur égard.

6Boris Themanns a patiemment lu et relu ce travail qui lui doit tant. Son soutien et son exigence ont été des moteurs essentiels à son achèvement. Nils, la curiosité pour le monde qui nous entoure est un bon défaut, j’espère te le transmettre.

© Presses universitaires de Lyon, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search