Version classiqueVersion mobile

Contester l’Europe agricole

 | 
Élise Roullaud

Bibliographie

Texte intégral

Agulhon Maurice, Désert Gabriel & Specklin Robert (dir.) (1976), Histoire de la France rurale, 3. Apogée et crise de la civilisation paysanne, Paris, Éditions du Seuil.

Alonso Victor et al. (1976), Crisis agrarias y luchas campesinas 1970-1976, Madrid, Ayuso.

Alphandéry Pierre (1988), « Les concours financiers de l’État à l’agriculture française de 1945 à 1984 », Économie rurale, vol. 184, nº 1, p. 134-143.

Alphandéry Pierre, Bitoun Pierre & Dupont Yves (1989), Les Champs du départ : une France rurale sans paysans ?, Paris, La Découverte.

Andolfatto Dominique & Labbé Dominique (2006), « La transformation des syndicats français : vers un nouveau “modèle social” ? », Revue française de science politique, vol. 56, nº 2, p. 281-297.

Azam Nicolas (2014), « Européanisation et dynamique de changement partisan : le Parti communiste français et l’Union européenne (1989-1999) », Politique européenne, nº 43, p. 46-67.

Baisnée Olivier (2010), « “L’Europe, ça ne s’improvise pas” : la socialisation professionnelle des correspondants auprès de l’Union européenne comme socialisation politique », dans Hélène Michel & Cécile Robert (dir.), La Fabrique des « Européens » : processus de socialisation et construction européenne, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, p. 347-375.

Baisnée Olivier & Pasquier Romain (2007), « Européanisation et sociétés politiques nationales », dans Olivier Baisnée & Romain Pasquier (dir.), L’Europe telle qu’elle se fait, Paris, CNRS, p. 7-32.

Bajard Flora (2013), « Enquêter en milieu familier : comment jouer du rapport de filiation avec le terrain ? », Genèses, nº 90, p. 7-24.

Balme Richard, Chabanet Didier & Wright Vincent (dir.) (2002), L’Action collective en Europe, Paris, Les Presses de Sciences Po.

Barral Pierre (1968), Les Agrariens français de Méline à Pisani, Paris, Armand Colin.

Barrès Danielle (dir.) (2003), « Désintensification de l’agriculture. Questions et débats », Les Dossiers de l’environnement de l’INRA, nº 24.

Beaud Stéphane (2011), « Un fils de “bourgeois” en terrain ouvrier : devenir sociologue dans les années 1980 », dans Delphine Naudier & Maud Simonet (dir.), Des sociologues sans qualités  ? Pratiques de recherche et engagements, Paris, La Découverte, p. 149-166.

Beauvallet Willy (2007), Profession, eurodéputé : les élus français au Parlement européen et l’institutionnalisation d’une nouvelle figure politique et élective (1979-2004), thèse pour le doctorat de science politique, Strasbourg, Université Strasbourg-III.

Beauvallet Willy & Michon Sébastien (2013), « Les usages politiques de l’Europe par les eurodéputés de la gauche eurocritique : l’exemple des élus français de la Gauche unitaire européenne entre 1979 et 2004 », dans Maria Gainar & Martial Libéra (dir.), Contre l’Europe ? Anti-européisme, euroscepticisme et alter-européisme dans la construction européenne de 1945 à nos jours, vol. 2, Stuttgart, Franz Steiner Verlag, p. 127-139.

Beauvallet Willy & Michon Sébastien (2010 a), « L’institutionnalisation inachevée du Parlement européen : hétérogénéité nationale, spécialisation du recrutement et autonomisation », Politix, vol. 23, nº 89, p. 147-172.

Beauvallet Willy & Michon Sébastien (2010 b), « La socialisation à l’Europe des élus européens : acquisition et activation des dispositions à l’européanisation », dans Hélène Michel & Cécile Robert (dir.), La Fabrique des « Européens » : processus de socialisation et construction européenne, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, p. 197-230.

Bennani-Chraïbi Mounia & Fillieule Olivier (dir.) (2003), Résistances et protestations dans les sociétés musulmanes, Paris, Les Presses de Sciences Po.

Bereni Laure (2015), La Bataille de la parité : mobilisations pour la féminisation du pouvoir, Paris, Économica.

Berger Peter & Luckmann Thomas (1966, 2006), La Construction sociale de la réalité, Paris, Armand Colin.

Béroud Sophie & Denis Jean-Michel (2012), « Le développement interprofessionnel de Solidaires : entre injonction à l’innovation et reproduction du “modèle” confédéral », La Revue de l’IRES, vol. 4, nº 75, p. 67-92.

Béroud Sophie et al. (2008), La lutte continue ? Les conflits du travail dans la France contemporaine, Bellecombe-en-Bauges, Éditions du Croquant.

Béroud Sophie & Yon Karel (2012), « Face à la crise, la mobilisation sociale et ses limites : une analyse des contradictions syndicales », Modern & Contemporary France, vol. 20, nº 2, p. 169-183.

Berthelot Jacques (2001), L’Agriculture, talon d’Achille de la mondialisation : clés pour un accord solidaire à l’OMC, Paris, L’Harmattan.

Bessière Céline (2010), De génération en génération : arrangements de famille dans les entreprises viticoles de Cognac, Paris, Raisons d’agir.

Beyers Jan (2008), « Policy Issues, Organisational Format and the Political Strategies of Interest Organisations », West European Politics, vol. 31, nº 6, p. 1188-1211.

Beyers Jan (2005), « Multiple Embeddedness and Socialization in Europe: The Case of Council Officials », International Organization, vol. 59, nº 4, p. 899-936.

Beyers Jan (2002), « Gaining and Seeking Access: The European Adaptation of Domestic Interest Associations », European Journal of Political Research, vol. 41, nº 5, p. 585-612.

Bitoun Pierre (1985), « L’équivoque vichyssoise », Bulletin du Mauss, nº 13-14-15-16, p. 11-36, p. 127-148, p. 101-121, p. 151-186.

Boltanski Luc (1982), Les Cadres : la formation d’un groupe social, Paris, Les Éditions de Minuit.

Bomberg Elizabeth & Peterson John (1999), Decision-Making in the European Union, Basingstoke, Palgrave Macmillan.

Bourdieu Pierre (2000), Propos sur le champ politique, Lyon, Presses universitaires de Lyon.

Bourdieu Pierre (1992), Les Règles de l’art : genèse et structure du champ littéraire, Paris, Éditions du Seuil.

Bourdieu Pierre (1991), « Le champ littéraire », Actes de la recherche en sciences sociales, nº 89, p. 3-46.

Bourdieu Pierre (1986 a), « L’illusion biographique », Actes de la recherche en sciences sociales, nº 62-63, p. 69-72.

Bourdieu Pierre (1986 b), « La force du droit : éléments pour une sociologie du champ juridique », Actes de la recherche en sciences sociales, nº 64, p. 3-19.

Bourdieu Pierre (1984), « La délégation et le fétichisme politique », Actes de la recherche en sciences sociales, nº 52-53, p. 49-55.

Bourdieu Pierre (1982), Ce que parler veut dire : l’économie des échanges linguistiques, Paris, Fayard.

Bourrigaud René (1990), « La Loire-Atlantique, creuset du pluralisme syndical », dans Pierre Coulomb et al. (dir.), Les Agriculteurs et la politique, Paris, Presses de la FNSP, p. 370-385.

Bouwen Pieter (2002), « Corporate Lobbying in the European Union: the Logic of Access », Journal of European Public Policy, vol. 9, nº 3, 2002, p. 365-390.

Broqua Christophe (2005), Agir pour ne pas mourir ! Act Up, les homosexuels et le sida, Paris, Les Presses de Sciences Po.

Brun Guilhem (2006), L’Agriculture française à la recherche d’un nouveau modèle, Paris, L’Harmattan.

Bruneau Ivan (2010), « Recomposition syndicale et constructions des collectifs militants : à partir d’une enquête sur la Confédération paysanne », dans Bertrand Hervieu et al. (dir.), Les Mondes agricoles en politique, Paris, Les Presses de Sciences Po, p. 217-240.

Bruneau Ivan (2008), « Quand des paysans deviennent “soixante-huitards” », dans Dominique Damamme et al. (dir.), Mai-juin 68, Paris, Les Éditions de l’Atelier, p. 344-356.

Bruneau Ivan (2006), La Confédération paysanne  : s’engager à « juste » distance, thèse pour le doctorat de science politique, sous la direction de Bernard Pudal, Nanterre, Université Paris-X.

Bruneau Ivan (2004), « La Confédération paysanne et le “mouvement altermondialisation” : l’international comme enjeu syndical », Politix, vol. 17, nº 68, p. 111-134.

Bruneteau Bernard (1994), Les Paysans dans l’État : le gaullisme et le syndicalisme agricole sous la ve République, Paris, L’Harmattan.

Bruneteau Bernard (1992), « La “participation” paysanne : un héritage gaulliste », Revue française de science politique, vol. 42, nº 6, p. 964-980.

Bureau Jean-Christophe (2007), La Politique agricole commune, Paris, La Découverte.

Butault Jean-Pierre (dir.) (2004), Les Soutiens à l’agriculture : théorie, histoire, mesure, Paris, INRA.

Butault Jean-Pierre et al. (dir.) (2010), « Face aux nouveaux enjeux, quelles politiques agricoles pour quels systèmes de production ? », Les Dossiers de l’environnement de l’INRA, nº 31.

Buton François (2005), « Le droit comme véhicule : portrait sociologique d’un justiciable », dans Liora Israël et al. (dir.), Sur la portée sociale du droit : usages et légitimité du registre juridique, Paris, Presses universitaires de France, p. 127-144.

Cartier Marie & Spire Alexis (2011), « Approches générationnelles du politique », Politix, vol. 4, nº 96, p. 7-15.

Cavailhès Jean (1984), « Bilan de quinze ans de leadership marxiste », Économie rurale, nº 160, p. 9-14.

Champagne Patrick (1990), « La transformation des manifestations agricoles », dans Pierre Coulomb et al. (dir.), Les Agriculteurs et la politique, Paris, Presses de la FNSP, p. 538-541.

Champagne Patrick (1984), « La manifestation : la production de l’événement politique », Actes de la recherche en sciences sociales, nº 52, p. 19-41.

Chatriot Alain, Leblanc Edgar & Lynch Édouard (dir.) (2012), Organiser les marchés agricoles : le temps des fondateurs, des années 1930 aux années 1950, Paris, Armand Colin.

Chavagne Yves (1988), Bernard Lambert, trente ans de combat paysan, Quimperlé, Éditions La Digitale.

Checkel Jeffrey (2003), « “Going Native” In Europe? Theorizing Social Interaction in European Institutions », Comparative Political Studies, vol. 36, nº 1-2, p. 209-231.

Cini Michelle (1997), The European Commission: Leadership, Organization and Culture in the EU Administration, Manchester, Manchester University Press.

Coen David & Dannreuther Charles (2002), « When size matters. Europeanisation of large and SME business governement relations », Politique européenne, nº 7, p. 116-137.

Collovald Annie (2002), « L’humanitaire expert : le désencastrement d’une cause politique », dans Annie Collovald (dir.), L’Humanitaire ou le management des dévouements, Rennes, Presses universitaires de Rennes, p. 19-47.

Collovald Annie & Gaïti Brigitte (2006), « Questions sur la radicalisation politique », dans Annie Collovald & Brigitte Gaïti (dir.), La Démocratie aux extrêmes : sur la radicalisation politique, Paris, La Dispute.

Collovald Annie & Mathieu Lilian (2009), « Mobilisations improbables et apprentissage d’un répertoire syndical », Politix, vol. 86, nº 2, p. 119-143.

Conord Fabien (2008), « Mobilisation paysanne et relais politique : le comité de Guéret (1953-1974) », dans Annie Antoine & Julian Mischi (dir.), Sociabilité politique en milieu rural, Rennes, Presses universitaires de Rennes, p. 213-226.

Contamin Jean-Gabriel (2005), « Le choix des armes  : les dilemmes pratiques d’un mouvement de doctorants et le modèle des avantages comparatifs », Genèses, nº 59, p. 4-24.

Contamin Jean-Gabriel (2001), Contribution à une sociologie des usages pluriels des formes de mobilisation : l’exemple de la pétition en France, thèse pour le doctorat de science politique, Paris, Université Paris-I.

Contamin Jean-Gabriel et al. (2008), Le Recours à la justice administrative : pratiques des usagers et usages des institutions, Paris, La Documentation française.

Coordination rurale (2006), Qu’est-ce que la Coordination rurale, Paris, L’Archipel.

Cordellier Serge (1990), « La gauche paysanne moderne et la cogestion », dans Pierre Coulomb et al. (dir.), Les Agriculteurs et la politique, Paris, Presses de la FNSP, p. 189-196.

Cossart Paula (2010), Le Meeting politique : de la délibération à la manifestation (1868-1939), Rennes, Presses universitaires de Rennes.

Coulomb Pierre (1990 a), « Les conférences annuelles entre corporatisme et populisme », dans Pierre Coulomb et al. (dir.), Les Agriculteurs et la politique, Paris, Presses de la FNSP, p. 159-179.

Coulomb Pierre (1990 b), « La cogestion, une nouvelle tentative corporatiste ? », dans Pierre Coulomb et al. (dir.), Les Agriculteurs et la politique, Paris, Presses de la FNSP, p. 147-158.

Coulomb Pierre & Nallet Henri (1980), Le Syndicalisme agricole et la création du paysan modèle, Paris, INRA.

Courty Guillaume & Michel Hélène (2012), « Groupes d’intérêt et lobbyistes dans l’espace politique européen : des permanents de l’eurocratie », dans Didier Georgakakis (dir.), Le Champ de l’eurocratie : une sociologie politique du personnel de l’UE, Paris, Économica, p. 213-239.

Crespy Amandine & Petithomme Mathieu (dir.) (2009), L’Europe sous tensions : appropriation et contestation de l’intégration européenne, Paris, L’Harmattan.

Cunha Arlindo & Swinbank Alan (2011), An Inside View of the CAP Reform Process: Explaining the MacSharry, Agenda 2000, and Fischler Reforms, Oxford, Oxford University Press.

Damay Ludivine, Denis Benjamin & Duez Denis (dir.) (2011), Savoirs experts et profanes dans la construction des problèmes publics, Bruxelles, Publications des Facultés universitaires Saint-Louis.

Darmon Muriel (2007), La Socialisation, Paris, Armand Colin.

De La Fuente Blanco Gloria (1991), Las organizaciones agrarias españolas, Madrid, Ediciones del Instituto de Estudios Económicos.

Della Porta Donatella (2003), « The Europeanisation of Protest: A Typology and Some Empirical Evidence », European University Institute Working Paper SPS No. 2003/18.

Della Porta Donatella & Caiani Manuela (2009), Social Movements and Europeanization, Oxford, Oxford University Press.

Della Porta Donatella & Kriesi Hanspeter (1999), « Social Movements in a Globalizing World: An Introduction », dans Donatella Della Porta & Hanspeter Kriesi (dir.), Social Movements in a Globalizing World, New York, Macmillan Press, p. 3-22.

Delmas Corinne (2001), « Pour une définition non positiviste de l’expertise », dans Dominique Damamme & Thomas Ribémont (dir.), Expertise et engagement politique, Paris, L’Harmattan, p. 11-43.

Delorme Hélène (dir.) (2004), La Politique agricole commune : anatomie d’une transformation, Paris, Les Presses de Sciences Po.

Delorme Hélène (2002), « Les agriculteurs et les institutions communautaires : du corporatisme agricole au lobbyisme agroalimentaire », dans Richard Balme, Didier Chabanet & Vincent Wright (dir.), L’Action collective en Europe, Paris, Les Presses de Sciences Po, p. 313-346.

Delorme Hélène (1978), Les Paysans de Bruxelles. Étude de l’appareil de représentation des agriculteurs dans l’Europe des six, 1958-1971 : conférence des organisations nationales ou pôle syndical européen ?, thèse pour le doctorat en études politiques, IEP de Paris.

Delorme Hélène & Tavernier Yves (1969), Les Paysans français et l’Europe, Paris, Armand Colin.

Desmarais Annette-Aurélie (2007), La Vía Campesina: Globalization and the Power of Peasants, Halifax, Fernwood Publication.

Diani Mario (1996), « Linking Mobilization Frames and Political Opportunities », American Sociological Review, vol. 61, nº 6, p. 1053-1069.

Dobry Michel (2009), Sociologie des crises politiques : la dynamique des mobilisations multisectorielles, Paris, Les Presses de Science Po.

Dobry Michel (1990), « Calcul, concurrence et gestion du sens : quelques réflexions à propos des manifestations étudiantes de novembre-décembre 1986 », dans Pierre Favre (dir.), La Manifestation, Paris, Presses de la FNSP, p. 357-386.

Dobry Michel (1983), « Mobilisations multisectorielles et dynamique des crises politiques  : un point de vue heuristique », Revue française de sociologie, vol. 24, nº 3, p. 395-419.

Duclos Nathalie (1998), Les Violences paysannes sous la ve République, Paris, Économica.

Duclos Nathalie (2006), « Y a-t-il une exception paysanne  ?  Réalité et limites de la violence contestataire des paysans bretons », Cultures & Conflits, nº 9-10.

Dufour Pascale (2013), Trois espaces de protestation : France, Canada, Québec, Montréal, Les Presses de l’Université de Montréal.

Duseigneur Guillaume (2011), « “En parler sans se déchirer” : une analyse de la saisie de l’Union européenne au sein des partis politiques suédois », dans Mathieu Petithomme (dir.), L’Européanisation de la compétition politique nationale, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, p. 125-146.

Eising Rainer (2009), The Political Economy of State Business Relations in Europe: Interest Mediation, Capitalism and EU Policy-Making, New York, Routledge.

Eising Rainer (2007 a), « Institutional Context, Organizational Resources and Strategic Choices Explaining Interest Group Access in the European Union », European Union Politics, vol. 8, nº 3, p. 329-362.

Eising Rainer (2007 b), « Interest Groups and Social Movements », dans Paolo Graziano & Maarten Vink (dir.), Europeanization, New Research Agenda, Basingstoke, Palgrave Macmillan, p. 167-181.

Eising Rainer (2004), « Multilevel Governance and Business Interests in the European Union », Governance, vol. 17, nº 2, p. 211-245.

Ennis James (1987), « Fields of Action: Structure in Movements’ Tactical Repertoires », Sociological Forum, vol. 2, nº 3, p. 520-533.

Ethuin Nathalie & Yon Karel (2011), « Les mutations de l’éducation syndicale : de l’établissement des frontières aux mises en dispositif », Le Mouvement social, vol. 2, nº 235, p. 3-21.

Ethuin Nathalie & Yon Karel (2010), « Entre travail, citoyenneté et militantisme : un panorama des travaux sur les relations polyphoniques entre syndicalisme et formation », Savoirs, vol. 3, nº 24, p. 9-57.

Fantasia Rick & Stepan-Norris Judith (2004), « The Labor Movement in Motion », dans David Snow, Sarah Soule & Hanspeter Kriesi (dir.), The Blackwell Companion to Social Movements, Malden, Blackwell Publishing, p. 555-575.

Farge Arlette (1997), Le Goût de l’archive, Paris, Éditions du Seuil.

Favre Pierre (dir.) (1990), La Manifestation, Paris, Presses de la FNSP.

Fillieule Olivier (2010), « Tombeau pour Charles Tilly : répertoires, performances et stratégies d’action », dans Olivier Fillieule, Éric Agrikoliansky & Isabelle Sommier (dir.), Penser les mouvements sociaux, Paris, La Découverte, p. 77-99.

Fillieule Olivier (2009), « De l’objet de la définition à la définition de l’objet : de quoi traite finalement la sociologie des mouvements sociaux ? », Politique et Sociétés, vol. 28, nº 1, p. 15-36.

Fillieule Olivier (2007), « On n’y voit rien : le recours aux sources de presse pour l’analyse des mobilisations protestataires », dans Pierre Favre, Olivier Fillieule & Fabien Jobard (dir.), L’Atelier du politiste. Théories, actions, représentations, Paris, La Découverte, p. 215-240.

Fillieule Olivier (2005 a), « Requiem pour un concept : vie et mort de la notion de structure des opportunités politiques », dans Gilles Dorronsoro (dir.), La Turquie conteste. Mobilisations sociales et régime sécuritaire, Paris, CNRS Éditions, p. 201-218.

Fillieule Olivier (2005 b), « Temps biographique, temps social et variabilité des rétributions », dans Olivier Fillieule (dir.), Le Désengagement militant, Paris, Belin, p. 17-47.

Fillieule Olivier (2001), « Propositions pour une analyse processuelle de l’engagement individuel », Revue française de science politique, vol. 51, nº 1, p. 199‑215.

Fillieule Olivier (1997), Stratégies de la rue : les manifestations en France, Paris, Les Presses de Sciences Po.

Fouilleux Ève (2003), La Politique agricole commune et ses réformes, Paris, L’Harmattan.

Franklin Mark & Scarrow Susan (1999), « Making Europeans? The Socializing Power of the European Parliament », dans Richard Katz & Bernhard Wessels (dir.), The European Parliament, the National Parliaments, and European Integration, p. 45-60.

Fromentin Thomas & Wojcik Stéphanie (dir.) (2008), Le Profane en politique : compétences et engagements du citoyen, Paris, L’Harmattan.

Gagnon Mona-Josée (1991), « Le syndicalisme : du mode d’appréhension à l’objet sociologique », Sociologie et sociétés, vol. 23, nº 2, p. 79-95.

Gaïti Brigitte & Israël Liora (2003), « Sur l’engagement du droit dans la construction des causes », Politix, vol. 16, nº 62, p. 17-30.

Garzon Isabelle (2009), « La politique agricole commune », dans Renaud Dehousse (dir.), Politiques européennes, Paris, Les Presses de Sciences Po, p. 245-263.

Garzon Isabelle (2006), Reforming the Common Agricultural Policy: History of a Paradigm Change, Basingstoke, Palgrave Macmillan.

Gasselin Pierre & Clément Olivier (dir.) (2006), « Quelles variétés et semences pour des agricultures paysannes durables ? », Les Dossiers de l’environnement de l’INRA, nº 30.

Gaxie Daniel (2005), « Rétributions du militantisme et paradoxes de l’action collective », Revue suisse de science politique, vol. 11, nº 1, p. 157-188.

Gaxie Daniel (1978), Le Cens caché : inégalités culturelles et ségrégation politique, Paris, Éditions du Seuil.

Gaxie Daniel (1977), « Économie des partis et rétributions du militantisme », Revue française de science politique, vol. 27, nº 1, p. 123-154.

Georgakakis Didier (dir.) (2012), Le Champ de l’eurocratie : une sociologie politique du personnel de l’UE, Paris, Économica.

Georgakakis Didier (2008), « La sociologie historique et politique de l’Union européenne : un point de vue d’ensemble et quelques contre points », Politique européenne, nº 25, p. 53-85.

Georgakakis Didier (dir.) (2002), Les Métiers de l’Europe politique : acteurs et professionnalisations de l’Union européenne, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg.

Georgakakis Didier & de Lassalle Marine (dir.) (2008), La « nouvelle gouvernance européenne » : genèses et usages politiques d’un livre blanc, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg.

Georgakakis Didier & de Lassalle Marine (2007), « Genèse et structure d’un capital institutionnel européen : les très hauts fonctionnaires de la Commission européenne », Actes de la recherche en sciences sociales, nº 166-167, p. 38-53.

Georgakakis Didier & Eymeri-Douzans Jean-Michel (2008), « Les hauts fonctionnaires de l’Union européenne », dans Céline Belot, Paul Magnette & Sabine Saurugger (dir.), Science politique de l’Union européenne, Paris, Économica, p. 285-312.

Gerhards Jürgen & Rucht Dieter (1992), « Mesomobilization: Organizing and Framing in Two Protest Campaigns in West Germany », The American Journal of Sociology, vol. 98, nº 3, p. 555-596.

Gervais Michel, Jollivet Marcel & Tavernier Yves (1976), Histoire de la France rurale, 4. La Fin de la France paysanne, Paris, Éditions du Seuil.

Gervais Michel, Servolin Claude & Weil Jean (1965), Une France sans paysans, Paris, Éditions du Seuil.

Giddens Anthony (1987), La Constitution de la société : éléments de la théorie de la structuration, Paris, Presses universitaires de France.

Gilbert Claude & Henry Emmanuel (2012), « La définition des problèmes publics : entre publicité et discrétion », Revue française de sociologie, vol. 1, nº 53, p. 35-59.

Giraud Baptiste (2009 a), Faire la grève : les conditions d’appropriation de la grève dans les conflits du travail en France, thèse pour le doctorat de science politique, Paris, Université Paris-I.

Giraud Baptiste (2009 b), « Des conflits du travail à la sociologie des mobilisations : les apports d’un décloisonnement empirique et théorique », Politix, vol. 86, nº 2, p. 13-29.

Giraud Baptiste (2006), « Au-delà du déclin : difficultés, rationalisation et réinvention du recours à la grève dans les stratégies confédérales des syndicats », Revue française de science politique, vol. 56, nº 6, p. 943-968.

Gobin Corinne (1997), L’Europe syndicale entre désir et réalité : essai sur le syndicalisme et la construction européenne à l’aube du xxie siècle, Bruxelles, Labor.

Gollac Sybille (2003), « Maisonnée et cause commune : une prise en charge familiale », dans Florence Weber, Séverine Gojard & Agnès Gramain (dir.), Charges de famille : dépendance et parenté dans la France contemporaine, Paris, La Découverte, p. 274-311.

Goodwin Jeff & Jasper James (1999), « Caught in a Winding, Snarling Vine: The Structural Bias of Political Process Theory », Sociological Forum, vol. 14, nº 1, p. 27-54.

Greenwood Justin (2011), Interest Representation in the European Union, Basingstoke, Palgrave Macmillan.

Grossman Emiliano (2002), « L’européisation des structures de représentation des intérêts : le cas des associations bancaires », Politique européenne, nº 7, p. 43-65.

Grossman Emiliano & Saurugger Sabine (2006), Les Groupes d’intérêt : action collective et stratégies de représentation, Paris, Armand Colin.

Guinaudeau Isabelle (2011), L’Européanisation de la compétition électorale en France, en Allemagne et au Royaume-Uni (1986-2009), thèse pour le doctorat de science politique, Bordeaux, Université Bordeaux-I.

Guinaudeau Isabelle & Persico Simon (2011), « L’UE dans la compétition électorale en Allemagne, en France et au Royaume-Uni (1986-2009) : un enjeu consensuel, “propriétal” ou positionnel ? », dans Mathieu Petithomme (dir.), L’Européanisation de la compétition politique nationale : adaptations et résistances en perspective comparée, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, p. 73-95.

Guiraudon Virginie (2000), « L’espace sociopolitique européen, un champ encore en friche ? », Cultures & Conflits, nº 38-39.

Gusfield Joseph (1981), The Culture of Public Problems: Drinking-Driving and the Symbolic Order, Chicago, University of Chicago Press.

Haas Ernst (1958), The Uniting of Europe. Political, Social and Economic Forces, Stanford, Stanford University Press.

Hamidi Camille (2012), « De quoi un cas est-il le cas  ? », Politix, vol. 4, nº 100, p. 85-98.

Hamidi Camille (2006), « Éléments pour une approche interactionniste de la politisation : engagement associatif et rapport au politique dans des associations locales issues de l’immigration », Revue française de science politique, vol. 56, nº 1, p. 5-25.

Hassenteufel Patrick (1991), « Pratiques représentatives et construction identitaire : une approche des coordinations », Revue française de science politique, vol. 41, nº 1, p. 5-27.

Henry Emmanuel (2007), Amiante, un scandale improbable : sociologie d’un problème public, Rennes, Presses universitaires de Rennes.

Henry Emmanuel (2005), « Le droit comme vecteur de publicisation des problèmes sociaux : effets publics du recours au droit dans le cas de l’amiante », dans Liora Israël et al. (dir.), Sur la portée sociale du droit : usages et légitimité du registre juridique, Paris, Presses universitaires de France, p. 187-200.

Herrera Antonio & Markoff John (2011), « Rural Movements and the Transition to Democracy in Spain », Mobilization, vol. 16, nº 4, p. 455-474.

Hilal Nadia (2009), « L’Europe, nouvelle figure de la crise syndicale : les syndicats face à la libéralisation du rail en Europe », Politique européenne, nº 27, p. 75-103.

Hirschman Albert (1995), Défection et prise de parole  : théorie et applications, Paris, Fayard.

Hobeika Alexandre (2013), « La collégialité à l’épreuve : la production de l’unité au sein de la FNSEA », Politix, nº 103, p. 53-76.

Hojnacki Marie (1997), « Interest Groups’ Decision to Join Alliances or Work Alone », American Journal of Political Science, vol. 41, nº 1, p. 61-87.

Hooghe Liesbet & Marks Gary (2001), Multi-level Governance and European Integration, Lanham, Rowman & Littlefield Publishers.

Hrabanski Marie (2007), Évolution de la conflictualité́ sociale et des modes de représentation des groupes d’intérêt dans un espace politique multi niveaux : les agriculteurs du tabac et de la betterave à sucre en France et en Europe, thèse pour le doctorat de sociologie, Lille, Université Lille-I.

Hubscher Ronald & Lagrave Rose-Marie (1993), « Unité et pluralisme dans le syndicalisme agricole français : un faux débat », Annales. Économies, Sociétés, Civilisations, vol. 48, nº 1, p. 109-134.

Imig Doug (2002), « Contestation in the Streets European Protest and the Emerging Euro-Polity », Comparative Political Studies, vol. 35, nº 8, p. 914-933.

Imig Doug & Tarrow Sidney (2002), « La contestation politique dans l’Europe en formation », dans Richard Balme, Didier Chabanet & Vincent Wright (dir.), L’Action collective en Europe, Paris, Les Presses de Sciences Po, p. 195-226.

Imig Doug & Tarrow Sidney (dir.) (2001 a), Contentious Europeans: Protest and Politics in an Emerging Polity, Lanham, Rowman & Littlefield.

Imig Doug & Tarrow Sidney (2001 b), « Studying Contention in an Emerging Polity », dans Doug Imig & Sidney Tarrow (dir.), Contentious Europeans: Protest and Politics in an Emerging Polity, Lanham, Rowman & Littlefield, p. 3-26.

Imig Doug & Tarrow Sidney (2001 c), « Mapping the Europeanization of Contention: Evidence From a Quantitative Data Analysis », dans Doug Imig & Sidney Tarrow (dir.), Contentious Europeans: Protest and Politics in an Emerging Polity, Lanham, Rowman & Littlefield, p. 27-49.

Imig Doug & Tarrow Sidney (2000), « Political Contention in a Europeanizing Polity », West European Politics, vol. 23, nº 4, p. 73-93.

Imig Doug & Tarrow Sidney (1999), « The Europeanization of Social Movements? A New Approach to Transnational Contention », dans Donatella Della Porta, Hanspeter Kriesi & Dieter Rucht (dir.), Social Movements in a Globalizing World, New York, Macmillan Press, p. 112-133.

Israël Liora (2009), L’Arme du droit, Paris, Les Presses de Sciences Po.

Itçaina Xabier (2009), « La représentation agricole en débat : le cas du Pays basque français », Économie rurale, nº 312, p. 52-65.

Jasper James (2004), « A Strategic Approach to Collective Action: Looking for Agency in Social-Movement Choices », Mobilization, vol. 9, nº 1, p. 1-16.

Jégouzo Guenhaël & Brangeon Jean-Louis (1976), Les Paysans et l’école, Paris, Éditions Cujas.

Jégouzo Guenhaël & Brangeon Jean-Louis (1975), « Les chances scolaires des enfants des paysans », Économie et statistique, nº 67, p. 3-21.

Jenkins Craig (1982), « Why Do Peasants Rebel? Structural and Historical Theories of Modern Peasant Rebellions », American Journal of Sociology, vol. 88, nº 3, p. 487-514.

Joana Jean & Smith Andy (2002), Les Commissaires européens : technocrates, diplomates ou politiques ?, Paris, Les Presses de Sciences Po.

Katzenstein Mary (2012), « Quand la contestation se déploie dans les institutions », Sociétés contemporaines, vol. 85, nº 1, p. 111-131.

Katzenstein Mary (1998), Faithful and Fearless: Moving Feminist Protest Inside the Church and Military, Princeton, Princeton University Press.

Keeler John (1987), The Politics of Neocorporatism in France: Farmers, the State and Agricultural Policy-Making in the Fifth Republic, Oxford, Oxford University Press.

Knudsen Ann-Christina (2009), Farmers on Welfare: The Making of Europe’s Common Agricultural Policy, Londres, Cornell University Press.

Kohler-Koch Beate & Larat Fabrice (dir.) (2009), European Multi-Level Governance: Contrasting Images in National Research, Cheltenham, E. Elgar.

Kroll Jean-Christophe (1990), Agriculture : changer de politique, Paris, Syros.

Kroll Jean-Christophe (1987), Politique agricole et relations internationales : les enjeux en France et dans la CEE depuis 1945, Paris, Syros.

Kurzman Charles (1996), « Structural Opportunity and Perceived Opportunity in Social Movement Theory: The Iranian Revolution of 1979 », American Sociological Review, vol. 61, nº 1, p. 153-170.

Lacroix Bernard & Lagroye Jacques (dir.) (1992), Le Président de la République : usages et genèses d’une institution, Paris, Presses de la FNSP.

Lacroix Justine & Coman Ramona (dir.) (2007), Les Résistances à l’Europe : cultures nationales, idéologies et stratégies d’acteurs, Bruxelles, Éditions de l’Université de Bruxelles.

Ladrech Robert (2007), « National Political Parties and European Governance: the Consequences of “Missing in Action” », West European Politics, vol. 30, nº 5, p. 945-960.

Ladrech Robert (2002), « Europeanization and Political Parties: Towards a Framework for Analysis », Party Politics, vol. 8, nº 4, p. 389-403.

Ladrech Robert (1994), « Europeanization of Domestic Politics and Institutions: The Case of France », Journal of Common Market Studies, vol. 32, nº 1, p. 69-88.

Lafargue Jérôme (2001), Protestations paysannes dans les Landes : les gemmeurs en leur temps, 1830-1970, Paris, L’Harmattan.

Lagrave Rose-Marie (1992), « Bruxelles : la représentation de la représentation », dans Bertrand Hervieu & Rose-Marie Lagrave (dir.), Les Syndicats agricoles en Europe, Paris, L’Harmattan, p. 265-300.

Lagrave Rose-Marie (1990), « Les gauches syndicales (MODEF, CNSTP, FNSP) », dans Pierre Coulomb et al. (dir.), Les Agriculteurs et la politique, Paris, Presses de la FNSP, p. 355-369.

Lagroye Jacques & Offerlé Michel (2011), « Pour une sociologie des institutions », dans Jacques Lagroye & Michel Offerlé (dir), Sociologie de l’institution, Paris, Belin, p. 11-29.

Lahire Bernard (2005), Portraits sociologiques : dispositions et variations individuelles, Paris, Armand Colin.

Lahire Bernard (2001), L’Homme pluriel : les ressorts de l’action, Paris, Nathan.

Lambert Bernard (1970), Les Paysans dans la lutte des classes, Paris, Éditions du Seuil.

Laurens Sylvain (2015), Les Courtiers du capitalisme : milieux d’affaires et bureaucrates à Bruxelles, Marseille, Agone.

Laurens Sylvain (2013), « Make it E.U. friendly : les entrepreneurs du “patronat européen” face aux logiques de la concurrence économique », Sociétés contemporaines, vol. 89, nº 1, p. 17-46.

Laurens Sylvain & Michel Hélène (2012), « Les organisations patronales au niveau européen : développement et institutionnalisation d’une forme de représentation des intérêts patronaux (années 1950-1980) », dans Danièle Fraboulet & Pierre Vernus (dir.), Genèse des organisations patronales en Europe, xixe-xxe siècles, Rennes, Presses universitaires de Rennes, p. 317-330.

Lavabre Marie-Claire (2001), « De la notion de mémoire à la production des mémoires collectives », dans Daniel Cefaï (dir.), Cultures politiques, Paris, Presses universitaires de France, p. 233-252.

Lavabre Marie-Claire (1994), Le Fil rouge : sociologie de la mémoire communiste, Paris, Presses de la FNSP.

Lefebvre Rémi (2011), « Se conformer à son rôle : les ressorts de l’intériorisation institutionnelle », dans Jacques Lagroye & Michel Offerlé (dir.), Sociologie de l’institution, Paris, Belin, p. 219-247.

Leprieur Jacques et al. (dir.) (1996), JAC/MRJC  : origines et mutations, Lyon, Chronique sociale.

Lequesne Christian & Rivaud Philippe (2001), « Les comités d’experts indépendants : l’expertise au service d’une démocratie supranationale », Revue française de science politique, vol. 51, nº 6, p. 867-880.

Loyat Jacques (2012), Une PAC pour quels modèles de développement ?, Paris, Éditions France agricole.

Loyat Jacques & Petit Yves (2008), La Politique agricole commune : une politique en mutation, Paris, La Documentation française.

Ludlow Piers (2005), « The Making of the CAP: Towards a Historical Analysis of the EU’s First Major Policy », Contemporary European History, vol. 14, nº 3, p. 347-371.

Lynch Édouard (2011), « La fourche et le tracteur ». Les mobilisations collectives dans la France agricole du xxe siècle (1907-1976) : répertoires d’actions, pratiques manifestantes et identités professionnelles, HDR d’histoire, Lyon, Université Lumière Lyon 2.

Mahoney Christine (2007), « Networking vs. Allying: the Decision of Interest Groups to Join Coalitions in the US and the EU », Journal of European Public Policy, vol. 14, nº 3, p. 366-383.

De Maillard Jacques & Robert Cécile (2008), « Gouvernement par comités », dans Céline Belot, Paul Magnette & Sabine Saurugger (dir.), Science politique de l’Union européenne, Paris, Économica, p. 313-333.

Mangenot Michel & Rowell Jay (dir.) (2010), A Political Sociology of the European Union: Reassessing Constructivism, Manchester, Manchester University Press.

Maresca Sylvain (1983), Les Dirigeants paysans, Paris, Les Éditions de Minuit.

Marks Gary & McAdam Doug (1996), « Social Movements and the Changing Structure of Political Opportunity in the European Union », West European Politics, vol. 19, nº 2, p. 249-278.

Martin Jean-Philippe (2011), La Confédération paysanne aujourd’hui  : un syndicat face aux défis du xxie siècle, Paris, L’Harmattan.

Martin Jean-Philippe (2005), Histoire de la nouvelle gauche paysanne : des contestations des années 1960 à la Confédération paysanne, Paris, La Découverte.

Martin Jean-Philippe (2004), « Du Larzac à la Confédération paysanne de José Bové », dans Éric Agrikoliansky, Olivier Fillieule & Nonna Mayer (dir.), L’Altermondialisme en France : la longue histoire d’une nouvelle cause, Paris, Flammarion, p. 107-142.

Martin Jean-Philippe (1998), « Viticulture du Languedoc : une tradition syndicale en mouvement », Pôle Sud, nº 9, p. 71-87.

Mathieu Lilian (2012), L’Espace des mouvements sociaux, Bellecombe-en-Bauges, Éditions du Croquant.

Mathieu Lilian (2009), « Éléments pour une analyse des coalitions contestataires : la lutte contre le sida et le mouvement des chômeurs de “Nous sommes la gauche” à Occupation », Revue française de science politique, vol. 59, nº 1, p. 77-96.

Mathieu Lilian (2002), « Rapport au politique, dimensions cognitives et perspectives pragmatiques dans l’analyse des mouvements sociaux », Revue française de science politique, vol. 52, nº 1, p. 75-100.

Matonti Frédérique & Poupeau Franck (2004), « Le capital militant : essai de définition », Actes de la recherche en sciences sociales, nº 155, p. 4-11.

Mazey Sonia & Richardson Jeremy (1996), « La Commission européenne  : une bourse pour les idées et les intérêts », Revue française de science politique, vol. 46, nº 3, p. 409-430.

McAdam Doug (1996), « Clarifying the Concept of Political Opportunities », dans Doug McAdam, John McCarthy & Mayer Zald (dir.), Comparative Perspectives on Social Movements: Political Opportunities, Mobilizing Structures and Cultural Framings, Cambridge, Cambridge University Press.

McAdam Doug (1982), Political Process and the Development of Black Insurgency 1930-1970, Chicago, the University of Chicago Press.

McAdam Doug, Tarrow Sidney & Tilly Charles (2001), Dynamics of Contention, Cambridge, Cambridge University Press.

McCammon Holly & Campbell Karen (2002), « Allies on the Road to Victory: Coalition Formation Between the Suffragists and the Woman’s Christian Temperance Union », Mobilization, vol. 7, nº 3, p. 231-251.

Mendras Henri (1967), La Fin des paysans : changement et innovations dans les sociétés rurales françaises, Paris, Armand Colin.

Mendras Henri & Tavernier Yves (1962), « Les manifestations de juin 1961 », Revue française de science politique, vol. 12, nº 3, p. 647-671.

Meynaud Jean & Sidjanski Dusan (1971), Les Groupes de pression dans la Communauté́ européenne, 1958-1968 : structure et action des organisations professionnelles, Bruxelles, Éditions de l’Institut de sociologie de l’Université libre de Bruxelles.

Michel Hélène (2013 a), « Businesseurope au-delà du lobbying : le travail d’intégration européenne d’une organisation patronale », Critique internationale, nº 59, p. 133-155.

Michel Hélène (2013 b), « Les organisations patronales européennes : une sociologie politique de l’Europe des affaires », dans Hélène Michel (dir.), Représenter le patronat européen : formes d’organisation patronale et modes d’action européenne, Bruxelles, Peter Lang, p. 9-22.

Michel Hélène (2010 a), « Groupes d’intérêt, mouvements sociaux et politiques publiques », dans Olivier Borraz & Virginie Guiraudon, Politiques publiques, 2. Changer la société, Paris, Les Presses de Sciences Po, p. 140-156.

Michel Hélène (2010 b), « Les formations syndicales européennes entre apprentissage des règles du jeu communautaire et confrontations internationales », dans Hélène Michel & Cécile Robert, La Fabrique des « Européens » : processus de socialisation et construction européenne, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, p. 377-403.

Michel Hélène (2007), « La “société civile” dans la “gouvernance européenne” », Actes de la recherche en sciences sociales, nº 166-167, p. 30-37.

Michel Hélène (dir.) (2005), Lobbyistes et lobbying de l’Union européenne : trajectoires, formations et pratiques des représentants d’intérêts, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg.

Michel Hélène (2002), « Le droit comme registre d’européisation d’un groupe d’intérêt », Politique européenne, nº 7, p. 19-42.

Michel Hélène & Robert Cécile (dir.) (2010 a), La Fabrique des « Européens » : processus de socialisation et construction européenne, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg.

Michel Hélène & Robert Cécile (2010 b), « L’Europe comme objet, agent et enjeu de socialisation », dans Hélène Michel & Cécile Robert (dir.), La Fabrique des « Européens » : processus de socialisation et construction européenne, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, p. 5-28.

Mischi Julian (2012), « Protester avec violence : les actions militantes non conventionnelles des chasseurs », Sociologie, vol. 3, nº 2, p. 154-162.

Mischi Julian (2010), Servir la classe ouvrière. Sociabilités militantes au PCF, Rennes, Presses universitaires de Rennes.

Mobilization (1999), « Protest Event Analysis », vol. 4, nº 2.

Mouchard Daniel (2009), « Expertise », dans Olivier Fillieule, Lilian Mathieu & Cécile Péchu, (dir.), Dictionnaire des mouvements sociaux, Paris, Les Presses de Sciences Po, p. 235-242.

Moyano Estrada Eduardo (1982), Corporatismo y agricultura : aproximación al caso español, thèse pour le doctorat de sociologie, Cordoue, Université de Cordoue.

Muel-Dreyfus Francine (1983), Le Métier d’éducateur, Paris, Les Éditions de Minuit.

Muller Pierre (1984), Le Technocrate et le Paysan, Paris, Les Éditions ouvrières.

Muller Pierre (1982), « Comment les idées deviennent-elles politiques ? La naissance d’une nouvelle idéologie paysanne en France, 1945-1965 », Revue française de science politique, vol. 32, nº 1, p. 90-108.

Nay Olivier (1998), « Les règles du recrutement politique. Pour une approche institutionnaliste de la sélection politique : l’exemple des candidats à l’élection régionale », Politix, vol. 11, nº 44, p. 161-190.

Nay Olivier (1997), La Région, une institution : la représentation, le pouvoir et la règle dans l’espace régional, Paris, L’Harmattan.

Neumayer Laure, Roger Antoine & Zalewski Frédéric (dir.) (2008), L’Europe contestée  : espaces et enjeux des positionnements contre l’intégration européenne, Paris, Michel Houdiard Éditeur.

Neveu Érik (2010), « Médias et protestation collective » dans Olivier Fillieule, Éric Agrikoliansky & Isabelle Sommier (dir.), Penser les mouvements sociaux, Paris, La Découverte, p. 245-264.

Neveu Érik (1999), « Médias, mouvements sociaux, espaces publics », Réseaux, nº 98, p. 17-85.

Noël Gilbert (1988), Du pool vert à la politique agricole commune : les tentatives de Communauté agricole européenne entre 1945 et 1955, Paris, Économica.

Offerlé Michel (2010), Les Partis politiques, Paris, Presses universitaires de France.

Offerlé Michel (2008), « Retour critique sur les répertoires de l’action collective (xviiie-xxie siècles) », Politix, vol. 1, nº 81, p. 181-202.

Offerlé Michel (2005), « Lobbyings/lobbyistes. Militants/militantismes », dans Hélène Michel (dir.), Lobbyistes et lobbying de l’Union européenne : trajectoires, formations et pratiques des représentants d’intérêts, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, p. 327-337.

Offerlé Michel (1998), Sociologie des groupes d’intérêt, Paris, Montchrestien.

Ollitrault Sylvie (1996), « Science et militantisme : les transformations d’un échange circulaire. Le cas de l’écologie française », Politix, vol. 9, nº 36, p. 141-162

Olzak Susan (1989), « Analysis of Events in the Study of Collective Action », Annual Review of Sociology, vol. 15, p. 119-141.

Palier Bruno & Surel Yves (dir.) (2007), L’Europe en action : l’européanisation dans une perspective comparée, Paris, L’Harmattan.

Pasquier Romain & Weisbein Julien (2004), « L’Europe au microscope du local : manifeste pour une sociologie politique de l’intégration communautaire », Politique européenne, nº 12, p. 5-21.

Paxton Robert (1996), Le Temps des chemises vertes, Paris, Éditions du Seuil.

Péchu Cécile (2010), Les Squats, Paris, Les Presses de Sciences Po.

Pénissat Étienne (2005), « Les occupations de locaux dans les années 1960-1970 : processus sociohistoriques de “réinvention” d’un mode d’action », Genèses, nº 59, p. 71-93.

Pinol Marc (1975), « Dix ans de manifestations paysannes sous la cinquième République (1962-1971) », Revue de géographie de Lyon, vol. 50, nº 2, p. 111-126.

Poguntke Thomas, Aylott Nicholas & Carter Elisabeth (2007), The Europeanization of National Political Parties: Power and Organizational Adaptation, Londres, Routledge.

Princen Sebastiaan & Kerremans Bart (2008), « Opportunity Structures in the EU Multi-Level System », West European Politics, vol. 31, nº 6, p. 1129-1146.

Pudal Bernard (1989), Prendre parti : pour une sociologie historique du PCF, Paris, Presses de la FNSP.

Purseigle François (2010), « La Coordination rurale : un nouvel acteur sur l’échiquier syndical », dans Bertrand Hervieu et al (dir.), Les Mondes agricoles en politique, Paris, Les Presses de Sciences Po, p. 241-272.

Purseigle François (2004), Les Sillons de l’engagement : jeunes agriculteurs et action collective, Paris, L’Harmattan.

Quittkat Christine (2002), « Les organisations professionnelles françaises : européanisation de l’intermédiation des intérêts ? », Politique européenne, nº 7, p. 66-96.

Radaelli Claudio (2003), « The Europeanization of Public Policy », dans Kevin Featherstone & Claudio Radaelli (dir.), The Politics of Europeanization, Oxford, Oxford University Press, p. 27-55.

Radaelli Claudio (1999), « The Public Policy of the EU: Whither Politics of Expertise? », Journal of European Public Policy, vol. 6, nº 5, p. 757-774.

Raison du Cleuziou Yann (2010), « Des fidélités paradoxales : recomposition des appartenances et militantisme institutionnel dans une institution en crise », dans Jacques Lagroye & Michel Offerlé (dir.), Sociologie de l’institution, Paris, Belin, p. 267-290.

Raunio Tapio (2002), « Why European Integration Increases Leadership Autonomy within Political Parties », Party Politics, vol. 8, nº 4, p. 405-422.

Rémy Jacques (1990), « Qui est agriculteur ? », dans Pierre Coulomb et al. (dir.), Les Agriculteurs et la politique, Paris, Presses de la FNSP, p. 257-265.

Rémy Jacques (1987), « La crise de professionnalisation en agriculture : les enjeux de la lutte pour le contrôle du titre d’agriculteur », Sociologie du travail, vol. 29, nº 4, p. 415-441.

Renou Gildas (2012), Dynamogénie de l’action collective contestataire : logiques d’institution et arts de composition dans une organisation syndicale contemporaine, thèse pour le doctorat de science politique, Rennes, Université Rennes-I.

Reungoat Emmanuelle (2011), « L’européanisation dans le texte : la place et le traitement de l’Europe dans les euromanifestes des partis français (1979-2009) », dans Mathieu Petithomme (dir.), L’Européanisation de la compétition politique nationale  : adaptations et résistances en perspective comparée, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, p. 47-71.

Revue française de science politique (2001), vol. 51, nº 1.

Revue internationale de politique comparée (2008), « Les remises en cause de l’intégration européenne », vol. 18, nº 4.

Robert Cécile (2013), Politiques de l’expertise : une sociologie politique des usages de l’expertise à l’échelle européenne (mémoire inédit HDR de science politique), Lyon, Université Lumière Lyon 2.

Robert Cécile (2012), « Les experts semi-permanents des institutions. Recrutements et carrières des membres des groupes consultatifs de la Commission », dans Didier Georgakakis (dir.), Le Champ de l’eurocratie : une sociologie politique du personnel de l’UE, Paris, Économica, p. 183-212.

Robert Cécile (2010 a), « Les groupes d’experts dans le gouvernement de l’Union européenne. Bilan et perspectives de recherche », Politique européenne, nº 32, p. 7-38.

Robert Cécile (2010 b), « Être socialisé à ou par “l’Europe” ? Dispositions sociales et sens du jeu institutionnel des experts de la Commission européenne », dans Hélène Michel & Cécile Robert, La Fabrique des « Européens » : processus de socialisation et construction européenne, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, p. 313-345.

Robert Cécile (2008), « Expertise et action publique », dans Olivier Borraz & Virginie Guiraudon (dir.), Politiques publiques, 1. La France dans la gouvernance européenne, Paris, Les Presses de Sciences Po, p. 309-335.

Robert Cécile (2001), « La Commission européenne dans son rapport au politique : pourquoi et comment faire de la politique sans en avoir l’air ? », Pôle Sud, nº 15, p. 61-75.

Roger Antoine (2011), « Syndicalistes et poseurs de bombes : modalités du recours à la violence dans la construction des “intérêts vitivinicoles” languedociens », Cultures & conflits, nº 81-82, p. 49-80.

Roger Antoine (2009), « Se positionner face à l’Union européenne : le Parti social démocrate roumain comme espace de lutte », Revue d’études comparatives Est-Ouest, vol. 40, nº 2, p. 157-185.

Roullaud Élise (2013 a), La Confédération paysanne à l’épreuve de la politique agricole commune : transformations des pratiques de représentation et du travail militant, thèse pour le doctorat de science politique, Lyon, Université Lumière Lyon 2.

Roullaud Élise (2013 b), « Les “experts” de la PAC à la Confédération paysanne : saisir les logiques sociales de la représentation syndicale », Politix, vol. 3, nº 103, p. 31-52.

Roullaud Élise (2012), « L’élargissement du front de la contestation de la PAC : la Confédération paysanne au sein des coalitions transectorielles », Terrains & travaux, nº 20, p. 53-68.

Rucht Dieter (2002), « The EU as a Target of Political Mobilisation: Is There a Europeanisation of Conflict? », dans Richard Balme, Didier Chabanet & Vincent Wright (dir.), L’Action collective en Europe, Paris, Les Presses de Sciences Po, p. 163-194.

Rucht Dieter (2001), « Lobbying or Protest? Strategies to Influence EU Environmental Policies », dans Doug Imig & Sidney Tarrow (dir.), Contentious Europeans: Protest and Politics in an Emerging Polity, Lanham, Rowman & Littlefield, p. 125-142.

Rueda Catry Cristina (2001), Le Mouvement professionnel agricole moderne en Espagne  : entre régionalisation et construction européenne (1989-2000), thèse pour le doctorat de sociologie, Nanterre, Université Paris-X.

Saint-Martin Denis (2004), « Expertise », dans Laurie Boussaguet, Sophie Jacquot & Pauline Ravinet (dir.), Dictionnaire des politiques publiques, Paris, Les Presses de Sciences Po, p. 266-274.

Sanchez-Salgado Rosa (2007), Comment l’Europe construit la société civile, Paris, Dalloz.

Sarat Austin, Abel Richard & Felstiner William (1991), « L’émergence et la transformation des litiges  : réaliser, reprocher, réclamer », Politix, vol. 4, nº 16, p. 41-54.

Saurugger Sabine (2010), Théories et concepts de l’intégration européenne, Paris, Les Presses de Sciences Po.

Saurugger Sabine (2004), Européaniser les intérêts ? Les groupes d’intérêt économiques et l’élargissement de l’Union européenne, Paris, L’Harmattan.

Sawicki Frédéric (2000), « Les politistes et le microscope », dans Myriam Bachir (dir.), Les Méthodes au concret, Paris, Presses universitaires de France, p. 143-164.

Sawicki Frédéric (1997), Les Réseaux du Parti socialiste : sociologie d’un milieu partisan, Paris, Belin.

Sawicki Frédéric & Siméant Johanna (2009), « Décloisonner la sociologie de l’engagement militant : note critique sur quelques tendances récentes des travaux français », Sociologie du travail, nº 51, p. 97-125.

Scully Roger (2005), Becoming Europeans? Attitudes, Behaviour, and Socialization in the European Parliament, Oxford, Oxford University Press.

Servolin Claude (1985), « Les politiques agricoles », dans Madeleine Grawitz, Jean Leca & Jean-Claude Thœnig, Traité de science politique, 4. Les politiques publiques, Paris, Presses universitaires de France, p. 155-260.

Settembri Pierpaolo (2008), La nuova rappresentanza agricola: europeizzata e neutralizzata? Le vicende dei gruppi agricoli europei nell’era della multifunzionalità e dello sviluppo rurale, Rome, Rubbettino.

Sherman Daniel (2008), « Disruption or Convention? A Process-based Explanation of Divergent Repertoires of Contention Among Opponents to Low-level Radioactive Waste Disposal Sites », Social Movement Studies, vol. 7, nº 3, p. 265-280.

Siméant Johanna (2002), « Friches, hybrides et contrebandes : sur la circulation et la puissance militante des discours savants », dans Philippe Hamman, Jean-Matthieu Méon & Benoît Verrier (dir.), Discours savants, discours militants  : mélange des genres, Paris, L’Harmattan, p. 17-53.

Siméant Johanna (1998), « L’efficacité des corps souffrants : le recours aux grèves de la faim en France », Sociétés Contemporaines, nº 31, p. 59-86.

Smith Andy (2010), Le Gouvernement de l’Union européenne : une sociologie politique, Paris, LGDJ-Lextenso éditions.

Smith Andy (2008), « L’intégration européenne des politiques françaises », dans Olivier Borraz & Virginie Guiraudon (dir.), Politiques publiques, 1. La France dans la gouvernance européenne, Paris, Les Presses de Sciences Po, p. 197-214.

Spector Malcolm & Kitsuse John (1987), Constructing Social Problems, New York, Adline de Gruyter.

Spire Alexis & Weidenfeld Katia (2011), « Le tribunal administratif : une affaire d’initiés ? Les inégalités d’accès à la justice et la distribution du capital procédural », Droit et société, vol. 3, nº 79, p. 689-713.

Spire Alexis & Weidenfeld Katia (2009), « Les usages sociaux de la justice administrative », Tracés, nº 9, hors-série, p. 75-85.

Spoon Jae-Jae (2012), « How salient is Europe? An Analysis of European Election Manifestos, 1979-2004 », European Union Politics, vol. 13, nº 4, p. 558-579.

Staggenborg Suzanne (1986), « Coalition Work in the Pro-Choice Movement: Organizational and Environmental Opportunities and Obstacles », Social problems, vol. 33, nº 5, p. 374-390.

Tarrow Sidney (2000), « La contestation transnationale », Cultures & conflits, nº 38-39, p. 187-223.

Tarrow Sidney (1995), « The Europeanisation of Conflict: Reflections From a Social Movement Perspective », West European Politics, vol. 18, nº 2, p. 223-251.

Tarrow Sidney (1994), Power in Movement: Social Movements, Collective Action and Politics, Cambridge, Cambridge University Press.

Tarrow Sidney (1989), Democracy and Disorder: Protest and Politics in Italy, 1965-1975, Oxford, Clarendon Press.

Tartakowsky Danielle (2004), La Manif en éclats, Paris, La Dispute.

Tartakowsky Danielle & Fillieule Olivier (2008), La Manifestation, Paris, Les Presses de Sciences Po.

Tavernier Yves (1972), « Le MODEF », dans Claude Servolin, Michel Gervais & Yves Tavernier (dir.), L’Univers politique des paysans dans la France contemporaine, Paris, Presses de la FNSP, p. 467-495.

Thivet Delphine (2012), « Des paysans contre la faim : la “souveraineté alimentaire”, naissance d’une cause paysanne transnationale », Terrains & travaux, nº 20, p. 69-85.

Tilly Charles (2008), Contentious Performances, Cambridge, Cambridge University Press.

Tilly Charles (2006), Regimes and Repertoires, Chicago, University of Chicago Press.

Tilly Charles (2002), « Event Catalogs as Theories », Sociological Theory, vol. 20, nº 2, p. 248-254.

Tilly Charles (1995), « Contentious Repertoires in Great Britain, 1758-1834 », dans Mark Traugott (dir.), Repertoires and Cycles of Collective Action, Durham, Duke University Press, p. 15-42.

Tilly Charles (1986), La France conteste : de 1600 à nos jours, Paris, Fayard.

Tilly Charles (1984), « Les origines du répertoire d’action collective contemporaine en France et en Grande-Bretagne », Vingtième Siècle. Revue d’histoire, vol. 4, nº 1, p. 89-108.

Tilly Charles (1970), La Vendée  : Révolution et contre-Révolution, Paris, Fayard.

Tilly Charles & Tarrow Sidney (2008), Politique(s) du conflit : de la grève à la révolution, Paris, Les Presses de Sciences Po.

Tracy Michael (1994), « L’esprit de Stresa », Économie rurale, nº 223, p. 7-12.

Traugott Mark (2010), The Insurgent Barricade, Berkeley, University of California Press.

Uba Katrin & Uggla Fredrik (2011), « Protest Actions Against the European Union, 1992–2007 », West European Politics, vol. 34, nº 2, p. 384-393.

Ubbiali Georges (1997), La Professionnalisation des directions syndicales à la CGT et à la CFDT : éléments pour une socio-histoire, thèse pour le doctorat de sociologie, Paris, Université Paris-I.

Van Dyke Nella (2003), « Crossing Movement Boundaries: Factors that Facilitate Coalition Protest by American College Students, 1930-1990 », Social Problems, vol. 50, nº 2, p. 226-250.

Vidal Pierre (2000 a), « Trente ans d’agriculture européenne : toujours moins d’exploitations, mais plus grandes », Statistiques en bref, thème 5-1/2000, Communautés européennes.

Vidal Pierre (2000 b), « Vingt ans d’agriculture européenne : des exploitations toujours plus grandes, mais des situations économiques variées », Statistiques en bref, thème 5-9/2000, Communautés européennes.

Wagner Anne-Catherine (2012), « Les syndicalistes de la Confédération européenne des syndicats : des capitaux européens spécifiques ? », dans Didier Georgakakis (dir.), Le Champ de l’eurocratie : une sociologie politique du personnel de l’UE, Paris, Économica, p. 250-251.

Wagner Anne-Catherine (2009), « La fabrique de syndicalistes “européens” : une enquête sur les formations européennes de la CES », Politique européenne, nº 27, p. 105-127.

Wagner Anne-Catherine (2005 a), Vers une Europe syndicale : une enquête sur la Confédération européenne des syndicats, Bellecombe-en-Bauges, Éditions du Croquant.

Wagner Anne-Catherine (2005 b), « Les représentants de la CES : entre militantisme et expertise des affaires européennes », dans Hélène Michel (dir.), Lobbyistes et lobbying de l’Union européenne : trajectoires, formations et pratiques des représentants d’intérêts, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, p. 69-87.

Wagner Anne-Catherine (2004), « Syndicalistes européens : les conditions sociales et institutionnelles de l’internationalisation des militants syndicaux », Actes de la recherche en sciences sociales, nº 155, p. 12-33.

Wallace Helen & Wallace William (dir.) (2000), Policy-Making in the European Union, Oxford, Oxford University Press.

Zancarini-Fournel Michelle (2008), Le Moment 68 : une histoire contestée, Paris, Éditions du Seuil.

Zolesio Emmanuelle (2009), « Marie Laborie : un cas de socialisation chirurgicale ratée », Sociétés contemporaines, vol. 74, nº 2, p. 147-165.

© Presses universitaires de Lyon, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search