Version classiqueVersion mobile

Défendre la Bresse et le Bugey

 | 
Alain Kersuzan

Avant propos

Alain Kersuzan

Texte intégral

1Ce livre est une version allégée d’une thèse de doctorat réalisée sous la direction du professeur Christian Guilleré et soutenue en 2002 à l’Université de Savoie. Pour une question de place, j’ai dû supprimer, dans les notes, le texte en latin des documents comptables sur lesquels repose l’essentiel de ce livre et qui sont pour la plupart inédits. De même, la transcription et la traduction de plusieurs comptes de châtellenies et de péages contenues dans les annexes sont absentes de cet ouvrage.

2Cependant, les références données dans les notes sont assez précises pour que le lecteur puisse retrouver sans difficulté le texte original dans les archives correspondantes. Une édition exhaustive des comptes de la châtellenie et du péage de Saint-Germain-d’Ambérieu, pour la même période, viendra prochainement combler ces absences.

3Beaucoup de lieux sont cités dans le texte. Ces lieux sont soit des châteaux, des villes, des opérations militaires, des carrières et des forêts, des rivières et des passages. Les lecteurs en trouveront la liste en annexe avec une courte, mais précise situation géographique pour chacun.

4Je suis tout particulièrement reconnaissant à Christian Guilleré qui m’a prodigué d'innombrables conseils. De même, je suis redevable à Jean-Michel Poisson, maître de conférence à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (Lyon), pour ses réflexions, son enseignement, sa disponibilité à mon égard depuis plusieurs années. Toute ma gratitude est acquise à Jean-Louis Gaulin maître de conférences à l’Université Lumière Lyon 2. En outre, j’adresse mes plus sincères remerciements à Fabrice Delrieux, maître de conférence à l’Université de Savoie, pour sa disponibilité et son aide précieuse à la réalisation des cartes qui illustrent mon propos ainsi qu’à Dominique Augerd qui a mis en page cet ouvrage et en a revu l’illustration.

5Pour leur aimable assistance, j’adresse mes remerciements à toutes les personnes qui, de loin ou de près, m’ont facilité les consultations de documents aux Archives de l’Ain, de la Côte d’Or, de l’Isère et de Savoie ainsi que dans les mairies.

© Presses universitaires de Lyon, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search