Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Pays d’Islam et monde latin

 | 
Pierre Guichard
, 
Denis Menjot

51. L'adoption du système monétaire musulman par la Castille : morabetis d'or et felus de cuivre d'Alphonse VIII

Texto completo

1L’histoire monétaire de l’Espagne chrétienne est complexe. Jusque vers 1130, le royaume de Léon-Castille était partagé en deux zones monétaires : au nord du Duero, celle du sou d’argent, au sud de la cordillère centrale, celle du dinar d’or ou morabeti (maravédi). Ces dinars circulaient aussi en Catalogne où les comtes de Barcelone frappèrent à plusieurs reprises aux Xe et XIe siècles des pièces d’or de même type, les mancus. Des années 1136-1145 datent l’intrusion massive du dinar almoravide au nord du Duero et la généralisation de son emploi, sauf en Galice. Jean Gautier-Dalché met ce processus en relation avec les grandes expéditions menées par Alphonse VII en territoire musulman et avec les razzias perpétrées par les milices des villes de la frontière. Sous forme de soldes et de parts de butin, une partie de l’or almoravide gagnait le Nord au moment où dans ces régions, avec l’intensification des relations commerciales avec le monde latin, le besoin de numéraire augmentait pour solder les achats de marchandises importées.

2Les pièces d’or musulmanes circulaient depuis plus de 30 ans dans l’Espagne du nord quand Alphonse VIII de Castille (1158-1214), privé des parias que lui payait principalement le roi de Murcie, décida de frapper à Tolède des morabetis, de même poids, titre et disposition des légendes en alphabet arabe que les dinars almoravides. Ces imitations de morabetis d’or commencèrent en 1172 et perdurèrent jusqu’en 1213 (fîg. 1 et 2) et s’accompagnèrent d’émission de pièces de cuivre qui imitaient les felus almoravides (fig. 3).

3Le morabeti ou mizcal devint la monnaie officielle de la Castille, un moyen de paiement et aussi une monnaie de compte, ce qu’elle restera quand les frappes cesseront. La Castille adoptait le système monétaire musulman sans renoncer à la frappe des deniers quand la puissance almohade était à son apogée. Le souci du roi de Castille de frapper des monnaies imitées des pièces musulmanes prouve le prestige de celles-ci et la faveur dont elles jouissaient auprès des chrétiens. Il a pu le faire parce que le royaume de Castille était assez solidement constitué et que son indépendance était assise ; il n’y avait plus aucun risque à emprunter aux musulmans leurs usages monétaires. Dans le même temps, ses contemporains, les rois de Léon Ferdinand II (1157-1188) et Alphonse IX (1188-1230) et ceux du Portugal, Sanche 1er (1185-1211) et Alphonse V (1211-1223) émettaient des morabetis de type chrétien.

Figure 1. Morabeti d'or d’Alphonse VIII
(année 1219 de l’ère de Safar = 1181)
Figures extraites d’Antonio Medina Gomez, Monedas hispano-musulmanes, p. 385, 386, 389.

Figure 2. Nouveau morabeti d’or d’Alphonse VIII (année 1250 de l’ère de Safar = 1212)

Figure 3. Monnaie de cuivre d’Alphonse VIII (sans date)

Bibliografía

Bibliographie

A.M. Balaguer, Del mancùs a la dobla. Or i paries d’Hispània, Barcelone, 1993.— Jean Gautier-Dalché, “Monnaie et économie dans l'Espagne du Nord et du Centre (VIIIe-XIIIe siècles)”, Hesperis-Tamuda, 1962.— Jean Gautier-Dalché, “L’histoire monétaire de l’Espagne septentrionale et centrale du XIe au XIIe siècle : quelques réflexions sur divers problèmes”, Anuario de Estudios Medievales, 6, 1969, p. 43-95.

— Jean Gautier-Dalché, “Le rôle de la reconquête de Tolède dans l'histoire monétaire de la Castille (1085-1174)”, dans Homenaje al profesor Juan Torres Fontes, Murcie, 1987, p. 613-622.— Octavio Gil Farrés, Historia de la moneda espanola, Madrid, 1959. — Antonio Medina Gõmez, Monedas hispano-musulmanas, Tolède, 1992.— G. Martinez Diez, Alfonso VIII (1158-1214), Col. Corona de Espana, Burgos, 1995.

Índice de ilustraciones

Leyenda Figure 1. Morabeti d'or d’Alphonse VIII(année 1219 de l’ère de Safar = 1181)Figures extraites d’Antonio Medina Gomez, Monedas hispano-musulmanes, p. 385, 386, 389.
URL http://books.openedition.org/pul/docannexe/image/21099/img-1.jpg
Archivo image/jpeg, 372k
Leyenda Figure 2. Nouveau morabeti d’or d’Alphonse VIII (année 1250 de l’ère de Safar = 1212)
URL http://books.openedition.org/pul/docannexe/image/21099/img-2.jpg
Archivo image/jpeg, 367k
Leyenda Figure 3. Monnaie de cuivre d’Alphonse VIII (sans date)
URL http://books.openedition.org/pul/docannexe/image/21099/img-3.jpg
Archivo image/jpeg, 253k

© Presses universitaires de Lyon, 2000

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540