Version classiqueVersion mobile

« D’abord il dit et ordonna... »

 | 
Marie-Thérèse Lorcin

Documents 8 et 9

Les Cachibod, notaires à Saint-Galmier

Texte intégral

1Les deux derniers documents émanent du lignage des Cachibod, notaires à Saint-Galmier. Exemple d’une ascension réussie dont le corpus montre quelles sont les assises.

2L’élite urbaine des hommes de loi est à la fois au service de la cour comtale et d’une clientèle de particuliers recrutée dans la petite ville et les villages environnants (cf. carte 10). Le testament daté de 1443 montre le notaire à la tête d’un patrimoine foncier non négligeable, comme c’est en général le cas. Les notaires sont en effet bien placés pour profiter de la mobilité des biens.

3Enfin les hommes de loi sont liés au clergé par des liens si divers qu’on est tenté de parler de symbiose. Les notaires fondent des prébendes dont ils transmettent le patronage à leurs héritiers, ce qui permet de « placer » à chaque génération un ou plusieurs garçons de la parenté. Les fortes sommes consacrées aux legs pieux sont destinées en majeure partie à des fondations perpétuelles qui consolident les liens que les Cachibod entretiennent avec le clergé séculier et régulier du Forez, en particulier de Montbrison.

4L’extrait reproduit du testament du chanoine Jean Cachibod concerne des legs d’ornements liturgiques, destinés comme il se doit à des clercs, mais aussi de vêtements qui feront des heureux des deux sexes. Ce sont en effet des vêtements de dessus, manteaux, capuches, « vestes » qui sont très proches du manteau. Leurs couleurs sont contrastées, voire affriolantes, bien que le vert et le rouge soient en principe interdits aux clercs ; le tout est coûteux, car la soie et l’argent figurent dans la description.

Carte 10. Le lignage notarial des Cachibod (vers 1370-1445)

Table des illustrations

Légende Carte 10. Le lignage notarial des Cachibod (vers 1370-1445)
URL http://books.openedition.org/pul/docannexe/image/19903/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 110k

© Presses universitaires de Lyon, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search