Versione classicaVersione mobile

Averroès et l’averroïsme

 | 
André Bazzana
, 
Nicole Bériou
, 
Pierre Guichard

1. Le temps d'Averroès. L'Empire almohade dans la seconde moitié du xiie siècle

La résistance aux Almohades : le cas de l’Andalus oriental

Pierre Guichard

I formati HTML, PDF ed ePub di questo libro sono accessibili agli utenti di biblioteche e istituzioni che lo hanno acquistato come parte dell'offerta OpenEdition Freemium for Books. Il libro può anche essere acquistato sui siti dei librai partner, nei formati PDF ed ePub, se l'editore ha scelto questa distribuzione commerciale. Se l'edizione cartacea è disponibile, i link alle librerie sono proposti in questa pagina.

Estratto del testo

À Murcie, de la crise et de la chute du régime almoravide (1147) jusqu’à 1172, se maintient un émirat hostile aux Almohades qui occupe la côte orientale entre Tortosa, conquise par les Catalans en 1148, et Almería, occupée par les Castillans à la suite d’une audacieuse opération combinée terrestre et maritime en 1148 ; la ville est reconquise par les Almohades en 1155, mais elle semble ensuite être passée au bout de quelques années sous la domination de cet émirat levantin. Cet émir de Murcie, appelé Muhammad Ibn Mardanîsh, entretient de bonnes relations avec les chrétiens (qui l’appellent “le roi Lope”) chez lesquels il recrute d’ailleurs de nombreux mercenaires, selon une tradition qui avait été celle des émirs des taifas du XIe siècle, puis des Almoravides eux-mêmes, qui les avaient utilisés pour maintenir leur domination sur le Maroc menacé par le soulèvement almohade.

Cet émirat de Murcie et de Valence (Valence est gouvernée par Yûsuf b. Mardanîsh pour le compte de son frère) mè...

© Presses universitaires de Lyon, 2005

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Questa pubblicazione digitale è stata realizzata tramite il riconoscimento ottico dei caratteri automatico (OCR).
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search