Version classiqueVersion mobile

Machines à instruire, machines à guérir

 | 
Isabelle von Bueltzingsloewen

Remerciements

Texte intégral

1Ce livre est tiré d’une thèse de doctorat en histoire, soutenue devant l’université Lumière Lyon 2 en 1992. Ma reconnaissance va tout naturellement à Étienne François et à Maurice Garden qui l’ont dirigée et à Olivier Faure qui est vite devenu un interlocuteur privilégié. Je tiens aussi à remercier Ulrich Tröhler et Patrice Bourdelais qui ont accepté d’être membres de mon jury. J’aimerais enfin dire ma gratitude à mes proches et à mes amis, en particulier à tous « ceux de Göttingen », Français et Allemands, qui m’ont accompagnée et encouragée dans cette entreprise.

2Cet ouvrage, qui a reçu en 1993 le prix Europe de la Société Française d’Histoire des Hôpitaux, n’aurait pu être publié sans le concours financier du Centre Pierre Léon et celui de la Mission Historique Française en Allemagne.

© Presses universitaires de Lyon, 1997

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search