Version classiqueVersion mobile

Les Savoirs du corps

 | 
Pierre Arnaud

Annexe

Texte intégral

ANNEXE I

1ANALYSE DES INTENTIONS EDUCATIVES

2I - CONTRIBUTION AU DEVELOPPEMENT ORGANIQUE ETFONCIER

  1. Adaptation physiologique à l’effort – Développement de l’appareil circulatoire et respiratoire
  2. Adaptation de l’organisme aux variations du milieu physique
  3. Résistance à la fatigue – Musculation cardiaque

3II - ACTON SUR LES FACTEURS PHYSIOLOGIQUES ET PSYCHOLOQUES DE LA CONDUITE MOTRICE

4- 1 - Facteurs perceptifs de la conduite

5a) Prise de conscience du corps (attitude, latéralité, relaxation, respiration contrôlée, etc ...)
Intelligence du mouvement

6b) Perception et intégration des rapports de temps et d’espace

7- 2 - Facteurs d’exécution

8a) Souplesse articulaire normale

9b) Rendement musculaire (élasticité, relâchement, vitesse, force)

10- 3 - Coordination motrice générale

11Régulation motrice réflexe, création et destruction d’automatismes, maîtrise et efficacité des gestes

12III - EDUCATION DES ELEMENTS PSYCHOLGIQUES ET SOCIOLOGIQUES DE LA CONDUITE

13a) Prise de conscience, contrôle et développement des facteurs personnels de la conduite (émotivité, faculté de création, volonté)

14b) Développement de l’initiative des jeunes et du sens de leur responsabilité dans le groupe et dans la société (respect des règles, sens de la coopération)

15c) Accès aux valeurs esthétiques et aux moyens d’expression corporelle.

PROGRAMMATION GENERALE DE L’EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Première phase : Combinaison des objectifs et des moyens

PROGRAMMATION GENERALE DE L’EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Première phase : Combinaison des objectifs et des moyens

ANNEXE II. LE CHOIX DE TOURS

16Au début de la rentrée scolaire 1953-1954, M. le Ministre de l’Éducation nationale demandait à MM. les Recteurs de rechercher dans leur Académie, les possibilités de réaliser des expériences semblables dans leur esprit, à celles de Vanves (1).

17(1) Voici le document en question :

MINISTÈRE

Paris, le 1er octobre 1953

DE

L’ÉDUCATION NATIONALE

No 2123 CAB.SAG

18Le Ministre de l’Éducation nationale,
à MM. les Recteurs.

19Depuis le début de l’année scolaire 1950-1951 les services de la Direction générale de la Jeunesse et des Sports ont tenté, avec l’appui de la Direction de l’Enseignement primaire de la Seine, une expérience fondée sur le principe de la mi-temps pédagogique où l’on a essayé de mener de pair la formation intellectuelle et le développement physique des enfants d’une classe de fin d’études d’un groupe scolaire de Vanves.

20L’emploi du temps de la classe expérimentale a été aménagé de telle sorte que l’enseignement intellectuel intervient pour seize heures un quart, les activités physiques et sportives pour quinze heures.

21Après neuf mois de fonctionnement, les résultats obtenus par les élèves de la classe d’expérience ont été comparés à ceux de la classe parallèle soumise au régime traditionnel. On a pu enregistrer, dans tous les domaines des améliorations sensibles et très nettement supérieures à celles de la classe normale, la taille des enfants s’est évidemment développée mais surtout, le poids a sensiblement augmenté tandis que l’on constatait une modification heureuse de la morphologie, meilleure répartition des masses musculaires et une nette amélioration physiologique, périmètre thoracique accru, périmètre abdominal en régression. Les performances sportives diverses ont traduit une plus grande résistance à l’effort et un net développement de la valeur physique. Si l’on considère que les résultats aux examens de fin d’année et, notamment, au certificat d’études primaires, ont été au moins égaux à ceux des autres élèves, on peut affirmer que cette expérience a pleinement réussi.

22Pour permettre d’obtenir des résultats plus concluants encore, elle a été reprise au mois d’octobre 1951 avec des enfants plus jeunes (cours moyen, 2e année) qui permettront de la poursuivre pendant trois ans. Elle est actuellement en cours et la première année du nouveau régime, particulièrement satisfaisante, a amené le Service de la Jeunesse et des Sports à développer cet essai en appliquant le principe de la mi-temps aux élèves de la classe de Vanves, en pleine montagne, et pendant un mois. Pour que l’expérience se déroule de façon rationnelle, l’enseignement est resté confié à l’instituteur de la classe et au professeur d’éducation physique. Un moniteur de ski leur a été adjoint pour initier les enfants à la pratique de ce sport. Les résultats tant pédagogiques que physiques et éducatifs ont été remarquables ; non seulement ce séjour à la montagne a favorisé le développement corporel des enfants, mais, par voie de conséquence, amélioré le rendement dans le domaine intellectuel.

23L’expérience a été tentée en 1952-1953 dans 7 autres classes de la banlieue parisienne avec le même succès. Elle sera poursuivie dans ces écoles jusqu’en fin de scolarité.

24Sans doute, une telle réalisation peut sembler difficile, mais je pense qu’il est possible de rencontrer des concours aussi actifs que ceux dont les services de la Jeunesse et des Sports du département de la Seine ont bénéficié et qui ont permis de mener à bien cette expérience.

25On peut espérer que partout où elle sera tentée, on trouvera – notamment dans les grandes agglomérations – des collectivités qui comprendront combien la pratique rationnelle des activités physiques et sportives dans le milieu scolaire exerce une influence bienfaisante, non seulement sur le développement corporel mais sur la formation intellectuelle.

26Je vous demande, si les conditions matérielles le permettent, de bien vouloir étudier la possibilité de réaliser une expérience semblable dans votre Académie et de m’en rendre compte rapidement. J’accueillerai également avec plaisir toutes les suggestions que, dans cette matière, vous seriez amenés à me présenter.

27André Marie.

ANNEXE III. LES ORIGINES DES CONCEPTIONS DE L’EDUCATION MOTRICE

ANNEXE IV. (p. 142)

ANNEXE V

ANNEXE VI.a (p. 155)

2. RESUME DE L’EXAMEN : LE PROFIL PSYCHO-MOTEUR : CENTRE DE RECHERCHES EN PSYCHO-MOTRICITE EXAMEN PSYCHO MOTEUR (Résumé des observations)

2. RESUME DE L’EXAMEN : LE PROFIL PSYCHO-MOTEUR : CENTRE DE RECHERCHES EN PSYCHO-MOTRICITE EXAMEN PSYCHO MOTEUR (Résumé des observations)

ANNEXE VI.b (p. 291)

ANNEXE VII

Table des illustrations

Titre PROGRAMMATION GENERALE DE L’EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Première phase : Combinaison des objectifs et des moyens
URL http://books.openedition.org/pul/docannexe/image/17143/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 522k
URL http://books.openedition.org/pul/docannexe/image/17143/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 195k
URL http://books.openedition.org/pul/docannexe/image/17143/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 212k
URL http://books.openedition.org/pul/docannexe/image/17143/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 172k
Titre 2. RESUME DE L’EXAMEN : LE PROFIL PSYCHO-MOTEUR : CENTRE DE RECHERCHES EN PSYCHO-MOTRICITE EXAMEN PSYCHO MOTEUR (Résumé des observations)
URL http://books.openedition.org/pul/docannexe/image/17143/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 171k
URL http://books.openedition.org/pul/docannexe/image/17143/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 338k
URL http://books.openedition.org/pul/docannexe/image/17143/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 252k

© Presses universitaires de Lyon, 1992

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search