Version classiqueVersion mobile

Cheminots en usine

 | 
Christian Chevandier

Un siècle d'histoire des ateliers d’Oullins

Texte intégral

milieu années 1840

implantation d'un site métallurgique aux brotteaux d'Oullins

1850

création d'un haut fourneau aux Ateliers de Clément-Désormes

1853

grève à la fonderie

1854

la Compagnie du Grand Central devient propriétaire des Ateliers

1856

les Ateliers sont loués à Parent et Schaken

1861

la Compagnie PLM prend possession des Ateliers ; arrêt de construction de matériel non ferroviaire

1863

création d'une coopérative d'alimentation

fin années 1860

construction d'un magasin des modèles

1876

projet d'agrandissement des Ateliers

1880

construction d'un atelier des Ressorts

1882

projet de regroupement à Oullins de tous les Ateliers du PLM ; construction de la Chaudronnerie de fer

1889

inauguration d'Oullins-Voitures

1890

création d'un groupe syndical

1891

répression anti-syndicale ; abandon du projet de regroupement

1895

livraison des dernières « maisons Mangini »

années 1900

reconstruction de l'atelier des Forges

1910

création du CASO, club sportif cheminot oullinois ; grève

1912

début de l'électrification des Ateliers

1914-1918

des femmes embauchées aux Ateliers ; production de matériel de guerre

1915

ouverture d'un centre d'apprentissage à Oullins-Machines

1920

grèves en février et mai ; création d'un autre syndicat (CFTC)

1921

scission CGT/CGTU

1920-1928

édification de l'atelier du Montage

1924

création d'une commission CGT-CGTU « pour causer de l'unité »

milieu années 1920

création de la cellule d'entreprise du PC

1929-1933

agrandissement et modernisation des deux Fonderies

1931

construction de la cité Jacquard

1933

fondation à Oullins de l'Association Artistique et Littéraire PLM

1934

réunification des deux CGT

1939-1945

des femmes « à la production » ; production de matériel de guerre

1942

grève en octobre, qui s'étend à toute la zone Sud

1944

grèves, rafles, incendie d'Oullins-Machines à la Libération

1947

scission CGT/FO ; grèves ; début de la conversion pour la réparation des machines électriques

© Presses universitaires de Lyon, 1993

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search