Version classiqueVersion mobile

Sauvages et ensauvagés

 | 
Pierre Dockes
, 
Jean-Michel Servet

Résumés

Texte intégral

J. MICHEL SERVET : ORDRE SAUVAGE ET PALEOMARCHAND

Résumé

1L'article constate d'abord l'importance des transferts de biens entre les sociétés "sauvages" (sans classes) : distances considérables franchies par les "marchandises", constitution de sphères régionales d'échanges où certaines communautés non seulement se spécialisent mais jouent le rôle de véritables "peuples commerçants. Il tente ensuite de définir les causes de ce développement du paléomarchand. Dépassant les explications simplistes sur les nécessités de la survie des "sauvages", il met l'accent sur les conditions de la re-production des rapports sociaux ; ce fondement apparaît tant dans l'observation des formes de ces échanges (objets et acteurs, lieux et périodes, gestes et paroles) que dans l'analyse des déterminants des taux pratiqués (ces derniers sont ici distingués tant de l'estime faite par les populations de leurs "marchandises" que de la "valeur" définie par les économistes). Sur cette base, dans une dernière partie, l'évidence généralement postulée de l'unité de la "sphère marchande" se trouve mise en cause. (En annexe, l’exemple surprenant des échanges silencieux est étudié).

Mots-clefs

2Echanges primitifs / échanges silencieux / économie de subsistance / estime / paléomarchand / sauvages / valeur primitive.

PIERRE DOCKES : REVOLTES BAGAUDES ET ENSAUVAGEMENT

Résumé

3Etude des révoltes de la paysannerie dans les parties occidentales de l'Empire romain, principalement en Gaule, du IIIème au Vème siècles, et des récits légendaires auxquels elles donnèrent naissance au cours du haut Moyen-Age. L'urbain, le rural et le sauvage dans l'Empire. Le stade du banditisme de masse. La guerre sociale et ses causes. Conséquences sur les formes de l'exploitation ; la question du casement des esclaves ; la société dioclétienne. Les luttes sociales au Vème siècle ; articulation de ces luttes et des "invasions barbares" ; fugitifs et ensauvagés ; les pauvres réduits en esclavage et le rôle des esclaves dans les luttes sociales ; des barbares auxiliaires des Romains ; l'intervention des contingents huns. La légence bagaude du VIIIème au XIIème siècle ; l'affrontement des idéologies au sujet de l'histoire bagaude : à la recherche d'une "geste bagaude" hérétique et clandestine, la réaction carolingienne puis "césariste", l'épopée angevine.

Mots-clefs

4Révolte sociale / esclaves / bagaudes / Gaule / casement / légendes.

© Presses universitaires de Lyon, 1980

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search