Version classiqueVersion mobile

Naissance et métamorphose d’une banlieue ouvrière : Villeurbanne

 | 
Marc Bonneville

Troisième partie. Villeurbanne 1945-1977 la production d'un élément du centre de la métropole lyonnaise

Villeurbanne 1945-1977 la production d’un élément du centre de la métropole lyonnaise

Texte intégral

  • 1 Selon la problématique que nous avons exposée au début de cet ouvrage et qui vise à préciser la na (...)
  • 2 P. Dockès, Approche théorique, 1977, p. 7.

1La consommation, ou suivant la problématique adoptée, la production des espaces dans la ville, revêt des formes spécifiques après 1945 et représente un volume considérable, supérieur à la production antérieure à 1939. Il faut y voir à l’évidence un effet des transformations structurelles du mode de production qui redéfinissent le rôle et la place des activités dans la ville. Cet aspect ne relève plus seulement du contexte local, mais doit s’analyser à un niveau national. On montrera brièvement quelles ont été les mutations sur le plan local, afin de situer la production des espaces urbains dans le fonctionnement de l’ensemble des rapports sociaux de production. Ceux-ci doivent nécessairement être évoqués dans leurs dimensions locales, avant de procéder à l’analyse des modes de produire l’espace entre 1945-1977, qui constitue notre objectif premier. On rappelera en effet que l’hypothèse générale, qu’il s’agit de valider1, soutient qu’« il n’est pas possible de produire une matérialité déviante radicalement par rapport aux rapports sociaux en vigueur » ; ou que « l’essentiel est le caractère inséparable des rapports de production et des objects qu’ils ont produits » et que c’est toute la matérialité urbaine, dans ses éléments et dans sa globalité structurée qui est un rapport de production2.

2On reconnaîtra que cette hypothèse demeure assez formelle et générale, puisqu’elle n’explicite pas la nature des liens dans l’articulation rapports de production — production de l’espace, indiquant seulement que l’un domine l’autre. L’analyse des modes de produire et des formes urbaines récentes doit permettre d’expliciter cette articulation, en partant de l’analyse du procès de production de l’espace bâti, resitué dans l’ensemble du fonctionnement des rapports de production. Elle doit permettre d’établir autant qu’une éventuelle conformité, les mécanismes « d’ajustement » ou de correspondance de ces deux éléments, et par là faire apparaître la logique qui préside à la production de l’espace urbain depuis 1945.

3Un tel projet est certainement ambitieux et l’on se contentera d’indiquer sommairement les transformations internes au mode de production, pour insister surtout sur ce qui relève de la production de l’espace.

4Par ailleurs, il faut signaler que la période 1945-1977, loin d’être homogène se décompose à tout le moins en deux séquences majeures : la première entre 1945-1962 voit le maintien des activités industrielles à Villeurbanne alors qu’après 1963 celles-ci sont remises en cause au profit des activités résidentielles ou tertiaires, ce qui témoigne d’importantes transformations dans l’organisation de la production et dans son implantation. De même jusqu’en 1963 la production urbaine est dominée par la construction des logements sociaux alors qu’après cette date, les nouvelles affectations ou la rénovation sont surtout destinées aux logements de standing moyen ou supérieur, aux bureaux ou aux équipements visant à modifier l’image de la commune. On a choisi d’insister surtout sur cette seconde période qui prend le contre-pied de l’évolution antérieure et au cours de laquelle la commune a véritablement changé de statut au sein de l’agglomération lyonnaise.

Notes

1 Selon la problématique que nous avons exposée au début de cet ouvrage et qui vise à préciser la nature des phénomènes de la croissance et de la consommation de sol dans les villes (thème de réflexion proposé par le CNRS à l’origine de notre travail sur la commune de Villeurbanne).

2 P. Dockès, Approche théorique, 1977, p. 7.

© Presses universitaires de Lyon, 1978

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search