Version classiqueVersion mobile

Lyon vu/e d’ailleurs (1245-1800)

 | 
Jean-Louis Gaulin
, 
Susanne Rau

Avertissement et remerciements

Jean-Louis Gaulin et Susanne Rau

Texte intégral

1« Lyon vu/e d’ailleurs. » Aux lecteurs et lectrices qui s’étonneraient de l’indécision de genre signalée par le titre de l’ouvrage, livrons quelques pistes de réflexion. Au cours de la préparation de ce livre, il nous est apparu que le genre de la Ville de Lyon n’était pas très strictement déterminé par l’usage. La métaphore animalière Lyon/lion masculinise la cité. Mais à l’inverse, la part de l’élément aquatique dans l’histoire d’une ville née et grandie au bord des eaux qui la relient au monde féminise la ville. Il en est déjà ainsi dans les histoires lyonnaises du XVIe siècle :

  • 1 Guillaume Paradin de Cuyseaulx, Mémoires de l’Histoire de Lyon, Lyon, 1573 [Réimpression 1985], p. (...)

« LYON principale & capitale cité de la Gaule Celtique, boleuard de France, souuerain siege en la spiritualité de toutes les Gaules, officine du commerce de tout le monde : se peut vanter, que Dieu & les astres se sont tant inclinez en sa faueur, que de l’auuoir honoree de la plus commode, la plus belle, la plus delicieuse situation, qu’autre ville d’Europe. Car il n’est possible, d’auoir deux plus riches, plus fœcundes, & plus plātereuses nourrices, que ces deux grandz fleuues du Rhone & de la Saone. Par le moyen desquels luy abondent les biens de toutes pars : & luy est faicte communication des marchandises de toutes les mers, & des changes & commerces de toutes les nations qui sont soubz le soleil. […] Outre ces commoditez, ell’a encores ceste d’estre fort voisine de l’antique cité de Vienne metropolitaine des Allobroges, comme distant d’icelle enuiron deux cens stades1. »

  • 2 Jacques Rossiaud, Le Rhône au Moyen Âge : histoire et représentation d’un fleuve européen, Paris, (...)
  • 3 Maurice Grevisse, Le bon usage, 11e éd. revue, Paris, Duculot, 1980, § 477, p. 267 : « Lyon n’avai (...)

2Des auteurs modernes font encore écho à cette image2. Le Grevisse prend acte de l’ambivalence Lyon animal/nourricière en classant Lyon parmi les exceptions à la règle qui voudrait que les noms de villes terminés par une syllabe sans e muet fussent masculins3. Une plus ample enquête pourrait être ouverte sur le genre de Lyon et ses variations historiques.

3Le point de départ de cet ouvrage a été une section du IXe Congrès de l’European Association of Urban History (EAUH) qui s’est déroulé à Lyon fin août 2008. Deux textes supplémentaires ont été ajoutés aux contributions initiales. Depuis la préparation de cette section jusqu’à la composition du livre, nous avons reçu à chaque étape l’aide de nombreuses personnes que nous remercions chaleureusement. Dans la phase de préparation Marie-Thérèse Lorcin et Jean-Michel Poisson nous ont encouragés. Lors du congrès Jacques Rossiaud, Françoise Bayard, Serge Chassagne (de leurs commentaires) et Jacques Chiffoleau (par ses conclusions) ont enrichi la section. Denis Menjot a accueilli ce livre dans la collection du CIHAM après que les rapporteurs eurent émis un avis favorable. Au CIHAM, Nicole Bériou, Véronique Rouchon et Christophe Giros nous ont apporté leurs conseils ; Pierre Dimoyat et Karyn Mercier ont assuré la part administrative et technique du travail final. Un ultime remerciement revient à André Pelletier et à la Ville de Lyon qui a participé au financement de la publication de ce travail de recherche.

4Lyon et Erfurt, décembre 2009

Notes

1 Guillaume Paradin de Cuyseaulx, Mémoires de l’Histoire de Lyon, Lyon, 1573 [Réimpression 1985], p. 1.

2 Jacques Rossiaud, Le Rhône au Moyen Âge : histoire et représentation d’un fleuve européen, Paris, Aubier, 2007, p. 459 : « Lyon, maîtresse des images et des eaux ».

3 Maurice Grevisse, Le bon usage, 11e éd. revue, Paris, Duculot, 1980, § 477, p. 267 : « Lyon n’avait pas d’égale » (d’après A. Vandale, L’avènement de Bonaparte).

© Presses universitaires de Lyon, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search