Version classiqueVersion mobile

La Construction des savoirs

 | 
Lise Andries

Liste des auteurs

Texte intégral

1Lise Andries est directeur de recherche au CNRS, membre du CELLF (CNRS-Université de Paris IV-Sorbonne). Sa spécialité est la littérature populaire en France du xviie au xixe siècles. Elle a publié La Bibliothèque bleue au xviiie  siècle (Oxford, Voltaire Foundation, 1989) et co-publié avec Geneviève Bollème La Bibliothèque bleue : littérature de colportage (Paris, Laffont, coll. « Bouquins », 2003). Elle a également dirigé Le Partage des savoirs xviiie-xixe siècles (Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2003).

2Jean-Claude Bonnet est directeur de recherche au CNRS, membre du CELLF (CNRS-Université de Paris IV-Sorbonne). Il travaille sur la littérature et l’opinion publique, sur l’œuvre de Louis-Sébastien Mercier et sur l’art de l’éloquence au xviiie siècle. Il a dirigé notamment L’Empire des Muses : Napoléon, les arts et les lettres (Paris, Belin, 2004), et une édition critique du Tableau de Paris (Paris, Mercure de France, 1994, 3 volumes). Il est également auteur de Naissance du Panthéon : essai sur le culte des grands hommes (Paris, Fayard, 1998).

3Jean-Luc Chappey est maître de conférence en histoire à l’université de Paris-I Panthéon-Sorbonne (Institut d’histoire de la Révolution française). Il a publié La Société des observateurs de l’homme, 1799-1804 : des anthropologues au temps de Bonaparte (Paris, Société des études robespierristes, 2002) et a dirigé, en collaboration avec Philippe Bourdin, Réseaux et sociabilité littéraire en Révolution (Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2007).

4Stéphanie Dord-Crouslé est chargée de recherche au CNRS, membre du LIRE. Après sa thèse sur Flaubert, elle a édité L’Éducation sentimentale et Bouvard et Pécuchet (coll. « GF », Flammarion), ainsi que, chez Belin, Bouvard et Pécuchet, une encyclopédie en farce.

5Daniela Gallingani est professeur de littérature française à l’université de Bologne. Elle est spécialiste de littérature et d’histoire des sciences au xviiie siècle. Elle a publié notamment I Fiori della ragione, itinerari curiosi attraverso la divulgazione scientifica del Settencento (Florence, Centro editoriale toscano, 2003) et Mythe, machine, magie : fictions littéraires et hypothèses scientifiques au Siècle des lumières (Paris, Presses universitaires de France, 2002).

6Isabelle Laboulais est maître de conférences en histoire à l’université de Strasbourg. Sa spécialité est l’histoire de la géographie aux xviiie-xixe siècles. Elle a publié Lectures et pratiques de l’espace. L’itinéraire de Coquebert de Montbret, savant et grand commis d’État (Paris, Champion, 1999) et, en collaboration avec Hélène Blais, Géographies plurielles. Les sciences géographiques au moment de l’émergence des sciences humaines (1750-1850) (Paris, L’Harmattan, 2006).

7Marie Leca-Tsiomis est professeur de littérature à l’université de Paris-X Nanterre. Elle est spécialiste de l’Encyclopédie de Diderot et des dictionnaires au xviiie siècle. Elle a publié Écrire l’Encyclopédie. Diderot : de l’usage des dictionnaires à la grammaire philosophique (Oxford, Voltaire Foundation, 1999) et Diderot, choix d’articles de l’Encyclopédie (Paris, Éditions du CTHS, 2001). Elle a dirigé en 2006 un numéro spécial de Dix-Huitième Siècle sur « Les dictionnaires en Europe ».

8Anne-Marie Mercier-Faivre est professeur à l’IUFM de Lyon et coresponsable de l’équipe lyonnaise xviiie siècle du LIRE. Elle travaille sur l’œuvre de Court de Gébelin et a publié Un supplément à l’Encyclopédie : le Monde primitif d’Antoine Court de Gébelin. Suivi d’une édition du Génie allégorique et symbolique de l’Antiquité, extrait du Monde primitif (Paris, Champion, 1999).

9Pierre Musso est professeur à l’université de Rennes 2. Il est spécialiste de l’œuvre de Saint-Simon. Il a publié La Religion du monde industriel : analyse de la pensée de Saint-Simon (La Tour d’Aigues, Éditions de l’Aube, 2006) et dirigé Actualité du saint-simonisme, colloque de Cerisy, [21 juin 2003], Paris, PUF, 2004.

10Dominique Pety est professeur de littérature à l’université de Savoie-Chambéry et membre du LIRE. Elle est spécialiste des collections du xixe siècle. Elle a publié Les Goncourt et la collection : de l’objet d’art à l’art d’écrire (Genève, Droz, 2003) et, en collaboration avec Christian Galantaris, une édition critique de Edmond de Goncourt, La Maison d’un artiste (Dijon, L’Échelle de Jacob, 2003).

11Philippe Régnier est directeur de recherche au CNRS. Il est spécialiste du saint-simonisme et a publié le Livre nouveau des saint-simoniens (Tusson, du Lérot, 1992). Il a récemment dirigé un volume d’Études saint-simoniennes (Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2002) et co-publié avec Nathalie Coilly Le Siècle des Saint-Simoniens : du Nouveau Christianisme au canal de Suez (Paris, Bibliothèque nationale de France, 2006).

12Corinne Saminadayar-Perrin est professeur de littérature à l’université Paul-Valéry Montpellier III. Elle est spécialiste de la presse, de la littérature et de la rhétorique au xixe siècle. Elle a notamment publié Modernités à l’antique : parcours vallésiens (Paris, Champion, 1999) et Les Discours du journal : rhétorique et médias au xixe  siècle, 1836-1885 (Saint-Étienne, Publications de l’université de Saint-Étienne, 2007).

© Presses universitaires de Lyon, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search