Version classiqueVersion mobile

Architecture et nature

 | 
François Laplantine
, 
Jean-Baptiste Martin

Rêveries concrètes d’un faiseur de choses

Pensées à fleur de doigt

Yves Perret

Texte intégral

Avant-propos

1L’architecture n’est pas une science mais le résultat d’une activité complexe.

2Si elle met à contribution de nombreuses disciplines (des sciences molles aux sciences dures, de la philosophie à la technologie...), elle tente d’embrasser la diversité des facettes humaines.

3Ce texte est rédigé dans cette même étreinte sautant sans précaution :

de l’impliqué à l’expliqué,
du poétique au raisonné,
du sensible au médité...

4Cette cavalcade étrange n’est pas manque de rigueur.

5Elle est inhérente nécessité :

6Nous ne diviserons pas « l’habiter ».

Architecture entre source et ressources

Pour que les fleuves vivent
il faut que les hommes rêvent.
Pour que les hommes rêvent
il faut que les fleuves vivent.
Oui !... l’eau me file entre les doigts...
Tous territoires parcourus,
toute humanité rencontrée,
toute parcelle de vie aimée,
la source d’architecture est au-delà...
... silencieuse...
... silencieuse...
... là.

18. Terre compactée en briques. Déchets industriels recyclés en sol. Laboratoire des matériaux minéraux (INSA, Villeurbanne)
(Photo Yves Perret)

19. Tuyaux tordus en forme de robinet. Maison Ambroise à Brignais
(Photo Yves Perret)

7Source qui rend trop petit le site constitué par la seule partie explicable du monde.

8Source qui féconde un bassin versant humain entier :

de ses montagnes à ses mers,
de ses entrailles de terre à ses circonvolutions célestes,
de tous ses imprévus horizons...
... là.

9Au cœur des explications, pas de sources !

10Bassin versant entier ?...

11Parcourons quelques-unes de ses étendues...

Étendues logiques

Logique métaphysique

ou

la présence

Logique intuitive

ou

la prémonition

Logique poétique

ou

la résonance

Logique déductive

ou

la mémoire

Logique esthétique

ou

la différence par les sens

Logique de survie

ou

l’élan

12sans compter celles, interstitielles et vagabondes, qui nous ouvrent à de bien étranges parcours.

13Au delà du mouvement est la source

... immobile...
... immobile...
... là.

Étendues culinaires

14Sur le feu, dans une cocotte de fonte noire « mijote » doucement une viande en sauce. Le couvercle condense les vapeurs qui retombent en pluie.

20. Pierres gélives sauvées de la décharge. Maison Pelosse à Montaigu-le-Blin
(Photo Yves Perret)

21. Ruine remontée en soubassement. Forêt du flanc de la montagne voisine recyclée en maison. Maison Giraud à Monsols
(Photo Yves Perret)

15Ma grand-mère, par de patients mouvements de cuillère, incorpore amour et affection.

16Amour ensuite goûté, avalé, digéré, transmuté, par le fait d’en avoir pris une bonne assiette (et même deux !).

17Champ d’amour aspiré par les mies de pain défaites,

lié au jaune d’œuf,
densité de farine,
acidulé d’un filet de vinaigre,
poivré de lointaines substances.

18Transfert magique comme pratique de cuisine.

19Transfert magique comme geste essentiel pour marier matière et esprit.

20Transfert magique à proximité de source ?...

21Mais aujourd’hui !

22Le chaudron est au grenier, plein de cendres froides.

23Sorcières brûlées.

24Dames noires du noir des terres intérieures.

25Fées de la source dansant sur l’humus humide

26Prêtes aux possibles journaliers.

27Cuillère dans notre marmite :

sept fois la tourner,...
cette fois la tourner...

Étendues fécondes

28L’humus faiseur d’humanité.

29Lieu du grand transfert.

30Mélange d’argile, de matière organique, d’eau.

31Mélange étrange, sensible, traversé.

32Surface de la terre-marmite au couvercle étoilé.

33Mais qui donc, attentif, le soulève pour doucement « touiller » ?

34Vous ? moi ? nous ?

35Attentifs ?

22. Bois des forêts voisines assemblés en de complexes géométries. Écopole de la plaine du Forez à Chambéon
(Photo Hervé Hugues)

Étendues brisées

36Aujourd’hui l’humus souffre et se perd.

37Le monde agricole produit une matière organique restituée par les grands centres urbains en indigérables déchets. Le cycle est brisé : pas de magie, pas de transfert.

38Gaïa, silencieusement, étouffe.

39La source existe toujours

40La brisure la rend plus difficile d’accès.

Étendues d’architecture

41Depuis la source...au départ...silencieuse

42et puis...

43tout de suite un geste de destruction :

les explosifs dans la carrière
le grondement des concasseurs
la tronçonneuse du bûcheron
les hurlements de scie...

44l’enfer ?...

Non...

45La ressource reprendra sens

par la tension
par l’attention
par l’intention.

46Magique transfert

depuis la précision du geste qui minimise la destruction, jusqu’à la délicatesse de la transformation.

47Par respect et par merci

émerge une autre vie.

48La ressource peut devenir source

mystérieusement aussi.

Table des illustrations

Légende 18. Terre compactée en briques. Déchets industriels recyclés en sol. Laboratoire des matériaux minéraux (INSA, Villeurbanne)(Photo Yves Perret)
URL http://books.openedition.org/pul/docannexe/image/11187/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 160k
Légende 19. Tuyaux tordus en forme de robinet. Maison Ambroise à Brignais(Photo Yves Perret)
URL http://books.openedition.org/pul/docannexe/image/11187/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 132k
Légende 20. Pierres gélives sauvées de la décharge. Maison Pelosse à Montaigu-le-Blin(Photo Yves Perret)
URL http://books.openedition.org/pul/docannexe/image/11187/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 180k
Légende 21. Ruine remontée en soubassement. Forêt du flanc de la montagne voisine recyclée en maison. Maison Giraud à Monsols(Photo Yves Perret)
URL http://books.openedition.org/pul/docannexe/image/11187/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 168k
Légende 22. Bois des forêts voisines assemblés en de complexes géométries. Écopole de la plaine du Forez à Chambéon(Photo Hervé Hugues)
URL http://books.openedition.org/pul/docannexe/image/11187/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 203k

Auteur

Architecte, Enseignant à l’École d’architecture de Saint-Étienne.

© Presses universitaires de Lyon, 1996

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search