Version classiqueVersion mobile

Conseiller, diriger par lettre

 | 
Élisabeth Gavoille
, 
François Guillaumont

Introduction

Élisabeth Gavoille et François Guillaumont

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La lettre, discours adressé à une personne, voire à un ensemble de personnes, peut constituer un lieu privilégié de conseils, d’avertissements, de suggestions ou d’exhortations. L’épistolier écrit alors pour influer sur les pensées et les croyances de son destinataire, mais aussi sur l’action, le comportement, la façon de faire de celui-ci. Parfois même il assume le rôle d’un guide spirituel ou d’un directeur de conscience. Orienter la décision, diriger la volonté au moyen de lettres : c’est cette dimension prescriptive qui faisait l’objet du IXe colloque international « L’épistolaire antique et ses prolongements européens » à l’université de Tours (8-10 avril 2015), à l’origine de la réflexion collective menée dans le présent volume.

Epistolaire, lettre de conseil : une catégorisation problématique

L’emploi substantivé de l’adjectif « épistolaire » sous-tend ici une large conception de la lettre, qui déborde la notion restrictive et normative de « genre »1, pour définir de préférence...

Auteurs

Maître de conférences HDR de latin à l’université François-Rabelais de Tours, travaille sur les notions d’art et de savoir dans la littérature latine, et notamment sur l’art de la lettre (coéditrice des trois premiers volumes d’Epistulae antiquae et du dernier paru dans la série aux PUFR en 2015).

Professeur de latin à l’université François-Rabelais de Tours, spécialiste de Cicéron (traités philosophiques et correspondance), a coédité cinq volumes d’Epistulae antiquae (aux PUFR, Les écritures de la douleur, 2010, La présence de l’histoire, 2012, Conflits et polémiques dans l’épistolaire, 2015).

© Presses universitaires François-Rabelais, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search