Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Étienne Colaud

 | 
Marie-Blanche Cousseau

Pièces justificatives et annexes

Annexe 3. Fiche codicologique du livre d’heures portant la souscription d’Étienne Colaud

Texte intégral

1Collection privée, livre d’heures à l’usage de Rome

2Entre le 11 avril 1512 et le 26 mars 1513 (n. st.).

3Codicologie : II + 103 feuillets ; parchemin ; 132 × 78 mm ; non folioté ; [0 1°] + I 3° + II-V 4° + VI 8°-8 + VII-XII 4° + XIII 3° + XIV 2°-1 ; justification : 105 × 47 mm pour le calendrier, 92 × 47 mm pour le texte ; réglure à l’encre rouge ; longues lignes ; 33 lignes de texte pour le calendrier, 24 pour le reste du volume ; écriture humanistique à l’encre brune, rouge, bleue ou dorée ; tranches dorées.

4Contenu : calendrier : fos 1r°-6v° ; péricopes des quatre évangélistes : fos 7r°-10v° ; passion selon saint Jean : fos 11r°-17v° ; prières additionnelles, Obsecro te (fos 17v°-19v°) et Intemerata (fos 19v°-21r°) : fos 17v°-21r° ; heures de la Vierge : fos 21v°-51v° (matines : fos 21v°-28r° ; laudes : fos 28v°-34v° ; primes : fos 35r°-37v° ; tierces : fos 38r°-40r° ; sextes : fos 40v°-42v° ; nones : fos 43r°-45r° ; vêpres : fos 45v°-49r° ; complies : fos 49v°-51v°) ; psaumes pénitentiels et litanies : fos 52r°-64r° ; Office des morts : fos 64v°-88r° ; heures de la croix : fos 88v°-90v° ; heures du Saint-Esprit : fos 91r°-92v° ; heures de la Conception : fos 93r°-95r° ; suffrage des saints : fos 95v°-102v° ; le feuillet 103, de même que le bifeuillet de garde, est vierge mais réglé. Texte complet en dépit de la construction des cahiers.

5À la fin du texte, de la même écriture que le reste du volume, a été inscrit : Finit officium dive Marie Virginis secundum usum Romanum totaliter ad longum.

6En dessous figure la souscription d’Étienne Colaud et l’année, 1512 [p. j. 14]. Cette date, 1512, est reproduite sur le premier feuillet du calendrier dans la marge de petit fond, en bas.

7Décor : 19 miniatures de pleine page parmi lesquelles 15 en semi-grisailles de même que les 20 petites miniatures (signalées par *). Deux enlumineurs se sont partagé le travail. Le premier s’est chargé de la plus grande part des grandes miniatures et de l’ensemble des petites ; le second a réalisé la miniature de l’Annonce aux bergers, l’Adoration des mages, la Pentecôte et la Fuite en Égypte.

8Saint Jean à Patmos (f° 7r°) ; Saint Luc* (f° 8r°) ; Saint Mathieu* (f° 9r°) ; Saint Marc* (f° 10r°) ; Trahison de Judas (f° 11r°) ; la Vierge trônant (f° 17v°) ; la Crucifixion (f° 19v°) ; la Création d’Adam et Ève (f° 21v°) en vis-à-vis de l’Annonciation (f° 22r°) ; Visitation (f° 28v°) ; Nativité (f° 35r°) ; l’Annonce aux bergers (f° 38r°) ; l’Adoration des mages (f° 40v°) ; la Présentation au Temple (f° 43r°) ; la Fuite en Égypte (f° 45v°) ; le Couronnement de la Vierge (f° 49v°) ; David en prière et l’ange du châtiment (f° 52r°) ; Job raillé par ses amis (f° 64v°) ; la Descente de croix (f° 88v°) ; la Pentecôte (f° 91r°) ; la Rencontre d’Anne et Joachim à la Porte dorée (f° 93r°) ; la Trinité (f° 95v°) ; Dieu le Père* (f° 96r°) ; le Christ* (f° 96v°) ; le Saint Esprit* (f° 97r°) ; Saint Michel* (f° 97v°) ; Saint Jean-Baptiste* (f° 98r°) ; Saint Jean l’Évangéliste* (f° 98r°) ; Saints Pierre et Paul* (f° 98v°) ; Saint Jacques* (f° 99r°) ; Saint Étienne* (f° 99r°) ; Saint Laurent* (f° 99v°) ; Saint Nicolas* (f° 100r°) ; Saint Antoine* (f° 100r°) ; Sainte Anne et la Vierge à l’Enfant* (f° 100v°) ; Sainte Marie-Madeleine* (f° 101r°) ; Sainte Catherine* (f° 101r°) ; Sainte Marguerite* (f° 101v°) ; Sainte Barbe* (f° 102r°).

9Grandes et moyennes lettres ornées de corps rosé rehaussé de gris et de blanc sur champ doré orné de fleurs traitées de la même manière ou de besants rouges ; petites lettres ornées de corps doré sur champ bleu ou rouge ; pieds de-mouche dorés sur champ bleu ou rouge ; bouts-de-ligne dorés sur fond bleu ou rouge ou bien imitant un tronc écoté doré. La décoration secondaire est l’œuvre d’un seul exécutant.

10Provenance : Paris, atelier d’Étienne Colaud, comme l’indique la mention finale portée sur le folio 102v° [p. j. 14].

© Presses universitaires François-Rabelais, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540