Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Étienne Colaud

 | 
Marie-Blanche Cousseau

Remerciements

Texte intégral

1Qu’il me soit permis de remercier en tout premier lieu M. Guy-Michel Leproux, directeur d’études d’histoire de Paris à l’École pratique des hautes études, qui m’a prodigué ses conseils attentionnés et m’a accompagnée avec une patience constante durant ces années de recherches.

2Toute ma reconnaissance va également aux membres du jury, M. Thierry Delcourt, directeur du département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale, Mme Annie Charon-Parent, professeur à l’École nationale des chartes, Mme Marianne Grivel, professeur à l’université Paris-Sorbonne, M. Philippe Lorentz, professeur à l’université Marc Bloch de Strasbourg, directeur d’études à l’École pratique des hautes études, qui ont accepté de lire et juger ce travail.

3Que ceux qui m’ont permis de m’aider à mener à bien ce travail trouvent ici l’expression de ma plus profonde gratitude :

  • Tout particulièrement M. François Avril, conservateur honoraire au département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale, qui m’a généreusement communiqué son dossier d’œuvres sur Étienne Colaud et n’a pas manqué ensuite de me faire connaître d’autres manuscrits qui seraient passés inaperçus sans sa bienveillance discrète, M. Michel Ollion, conservateur en chef au Minutier central des notaires de Paris des Archives nationales, qui a toujours témoigné le plus vif intérêt pour ce projet, et M. Emmanuel Boussard.
  • Ainsi que M. Antoine Coron (BnF, Réserve des livres rares et précieux), M. Joël Blanchard (université du Maine, Le Mans), Mme Anne Chalandon (IRHT, section codicologie), Mme Natalia Elaguina (RNB, département des Manuscrits, Saint-Pétersbourg), le père Giovanni Ferrara (bibliothèque oratorienne des Girolamini, Naples), Mme Françoise Gatouillat (centre André Chastel), Mme Geneviève Guilleminot (BnF, Réserve des livres rares et précieux), Mgr Jérôme (BAV, Vatican), Mme Marie-Pierre Laffitte (BnF, département des Manuscrits), Mme Hélène Loyau (IRHT, section codicologie et héraldique), Mme Myra D. Orth (†) (Getty Research Institute for the History of Art and the Humanities, Los Angeles), Mme Emmanuelle Toulet (musée Condé, Chantilly), Mme Ekaterina Zolotova (Institut d’État des études de l’art, Moscou), Mme Camilla Gavazzi (bibliothèque Trivulziana, Milan), M. Jos Van Heel (musée Meermanno-Westreenianum, La Haye), qui en répondant favorablement à mes demandes, ont contribué à faire aboutir mes recherches.
  • M. le duc de Luynes (†), M. Jean-Louis Sureau, M. Hervé Robert (Fondation Saint-Louis), M. François Monnier, président de l’Institut d’histoire de Paris, Mme Sophie Pillet, M. Dany Sandron, professeur à l’université Paris-Sorbonne, directeur du centre André Chastel.
  • Ma famille, pour ses encouragements fidèles et sans laquelle ce travail n’aurait pu se faire, en particulier mon père, qui a assuré la relecture et l’indexation de ce mémoire avec mes amis Audrey Nassieu Maupas et Élisabeth Pillet, ainsi que Michaël Decrossas, Maxence Hermant, Estelle Leutrat, Annabelle Martin. Enfin, pour leur aide ponctuelle ou assidue, que Frédéric Bardoux, Axel de Chaurand, Christophe Dernbach, Stanislas David, Bernard Giraudeau, le père Gabriel Jan, Alix et Pierre-Emmanuel Michel, Yuriko et Jean-Charles Paquet, Aurélie Perraut et tous ceux dont j’ai pu taire le nom soient remerciés.

© Presses universitaires François-Rabelais, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540