Version classiqueVersion mobile

Un seul corps

La Vierge, Madeleine et Jean dans les Lamentations italiennes, ca. 1272- 1578

Beauté, jeunesse, blondeur, clarté du teint, émotivité, amour du Christ. Dans la peinture de la fin du Moyen Âge et de la Renaissance, ils partagent ces quelques points communs et de nombreux autres. Parfois, ils se ressemblent même jusqu'à la confusion. Pourtant, ils sont trois personnages bien distincts de l'histoire sainte. Deux se conjuguent au féminin. L'une est la Vierge Marie, la plus parfaite d'entres toutes. L'autre est Marie Madeleine, l'incarnation de la pénitence. Le troisième ...


Lire la suite
  • Éditeur : Presses universitaires François-Rabelais, Presses Universitaires de Rennes
  • Collection : Renaissance
  • Lieu d’édition : Tours
  • Année d’édition : 2014
  • Publication sur OpenEdition Books : 16 juillet 2018
  • EAN (Édition imprimée) : 9782869063754
  • EAN électronique : 9782869065369
  • DOI : 10.4000/books.pufr.8077
  • Nombre de pages : 249-XXIV p.

© Presses universitaires François-Rabelais, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search