Version classiqueVersion mobile

Le conte et l’image

 | 
François Fièvre

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le vrai lecteur construit presque autant que l’auteur : seulement il bâtit entre les lignes.
Celui qui ne sait pas lire dans le blanc des pages ne sera jamais bon gourmet de livres.
La vue des mots comme le son des notes dans une symphonie amène une procession d’images qui vous conduit avec elles.
[…] Chères, chères images dont j’aime tant à revoir les couleurs quand je les trouve sous leur rubrique nel libro della mia memoria.
Marcel Schwob,
« Robinson, Barbe-Bleue et Aladin »,
Il libro della memoria.

Au début du XXe siècle, les contes de Grimm sont devenus des classiques, popularisés sous leur forme originelle de textes en prose comme sous une forme versifiée, musicale ou iconographique. En Angleterre, ils sont définitivement institutionnalisés et constituent, avec ceux d’Andersen, les modèles paradigmatiques du conte de fées, comme en témoigne Kenneth Clark dans son autobiographie quand il parle de ses lectures d’enfance :

Beatrix Potter a également écrit l’un des plus beaux contes de fé...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search