Version classiqueVersion mobile

Le conte et l’image

 | 
François Fièvre

Prologue. Les contes de Grimm en leur pays

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Nous ne voulons pas ici traiter en détail de l’histoire et de la poétique des contes de Grimm, mais simplement en donner un bref aperçu, nécessaire pour comprendre les particularités de leur mise en images en Angleterre tout au long du XIXe siècle. On verra donc ici les contes « en leur pays », la manière dont ils sont nés, dont ils ont évolué jusqu’à leur forme définitive, et dont la seconde édition en fut illustrée par Ludwig Emil Grimm.

Les frères Grimm en quête de la poésie première

Les deux frères sont nés, Jacob en 1785 et Wilhelm en 1786, à Hanau dans la Hesse, région qui devient une principauté française en 1803 du fait des annexions menées par Napoléon Bonaparte. Leur père, Philip Wilhelm Grimm (1755-1796), avait été avocat puis greffier à Hanau, et bailli à Steinau. Il meurt en 1796, laissant leur mère, Dorothea née Zimmer (1755-1808), seule avec six enfants à charge, Jacob Ludwig Carl, Wilhelm Carl, Carl Friedrich, Ferdinand Philipp, Lu...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search