Version classiqueVersion mobile

Lire Quino

 | 
Claire Latxague

1re partie. Itinéraire d’un humoriste chéri de la presse

Chapitre quatre. Un théâtre de l’absurde (1968-1976)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Mafalda a renouvelé l’art de l’historieta en Argentine, en mêlant le ton d’un éditorialiste à la tradition du comique de mœurs. La série s’interrompt alors que Quino a repris, en parallèle, sa pratique du dessin d’humour. Après tant d’années consacrées à un comic strip, avec une distribution de personnages fixes et ancré explicitement dans le contexte national, il aspire à se libérer de ces contraintes narratives. Son retour au dessin d’humour dévoile à la fois la continuité dans son engagement politique tout en acquérant une nouvelle dimension métaphorique. En 1968, Quino a déjà repris une production de pages d’humour en parallèle avec Mafalda, dans la revue mensuelle Panorama (1963-1975/1976- ?). Il poursuit cette forme de création dans Mengano (1974-1975) et Siete Días après avoir mis un terme à la série. La plupart des pages publiées pendant cette période, qui s’achève avec son départ d’Argentine en 1976, sont également parues dans les revues espagnoles Hermano Lobo (19...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search