Version classiqueVersion mobile

Les Petits Livres d’or

 | 
Cecile Boulaire

Rojan au cœur de deux histoires

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Feodor Rojankovsky me paraît être un personnage absolument pivot dans cette aventure transatlantique des « Little Golden Books/Petits Livres d’or » : illustrateur favori de Paul Faucher et pilier des « Albums du Père Castor », son départ est un déchirement pour son éditeur français, alors qu’il déclenche un éclatant succès éditorial pour son futur éditeur américain. Émigré constamment en exil, Rojan est à la fois tout à fait singulier par son art, jamais imité, et pourtant représentatif du melting-pot que sont, chacune à leur manière, les deux collections d’albums, la très russe collection des « Albums du Père Castor », comme la très américaine (jusque dans son cosmopolitisme) collection des « Little Golden Books ». Rojankovsky connaît une enfance elle-même migrante, la famille déménageant au gré des affectations du père, au sein d’un empire russe déclinant qui sera par la suite fractionné en nations différentes1. Il naît en 1891 à Mitau, grande ville lettone, aujourd’hui appelée Je...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search