Version classiqueVersion mobile

Les Petits Livres d’or

 | 
Cecile Boulaire

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Beaucoup d’enfants du baby-boom ont eu entre les mains des « Petits Livres d’or » : c’était la collection d’albums la plus moderne, bientôt la plus répandue, et l’une des moins chères — la plus flatteuse, avec ses couvertures chamarrées, ses plats de carton fort et surtout la chatoyante bande de papier doré qui recouvrait le dos, le tout pour moins de cent francs. On la trouvait dans les librairies, mais aussi dans les maisons de la presse, et dans les épiceries qui avaient un « coin » pour les livres et les coloriages. Même Prévert en achetait pour sa fille…

Or, en France, très peu de travaux rétrospectifs ont porté sur cette collection, dont l’équivalent américain (d’où dérive la collection française, comme on va le voir) est devenu mythique. Les raisons de cette absence des « Petits Livres d’or » dans les histoires du livre pour enfants en France se comprennent si l’on envisage la manière dont ces histoires ont été écrites. Les études universitaires sur le livre pour enfants, tard...

© Presses universitaires François-Rabelais, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search